Courrier des lecteurs

​Le LPA s'en va, bon débarras !

Mardi 3 Octobre 2017 - 11:18

Alors que Thierry Robert fanfaronnait ce dimanche 24 septembre à l'annonce des résultats des sénatoriales en annonçant que son parti le LPA avait énormément progressé depuis sa récente création, force est de constater que le parlementaire MoDem a parlé beaucoup trop vite. 

En effet, les élus régionaux du LPA ont décidé ce jour de saborder leur groupe au conseil régional.
C'en est donc fini du LPA ! Ce parti politique qui prétendait faire de la politique autrement mais qui dans les faits nous a plutôt servi les mêmes arrangements d'arrière cuisine de la politique d'antan avec son lot de mésalliances indigestes avec les socialo-communistes et autres centristes en déshérence a fini par rendre l'âme.

La direction du LPA, qu'on peut résumer à Thierry Robert et Karine Nabénéza, est bien consciente que ses tactiques en zigzag ont totalement désarçonné son électorat et ses militants depuis les élections régionales de décembre 2015. D'ailleurs de nombreux cadres et ex candidats du LPA ont déserté le parti puisqu'ils ne comprenaient plus la ligne politique plus que confuse du LPA avec ses outrances verbales et ses alliances improbables et à géométrie variable. Thierry Robert et Karine Nabénaza ont donc décidé de profiter de l'effet d'aubaine de La République En Marche pour s'incruster dans le parti présidentiel mais cela ne trompe personne car la majorité présidentielle a mis depuis la campagne des élections législatives le député de la 7e circonscription au placard. Thierry Robert n'a pas voix au chapitre. Il est bordé d'En Marche !

La recomposition du paysage politique est en cours au niveau national comme à La Réunion. Même si Thierry Robert essaye de se raccrocher aux branches du macronisme, il apparaît clairement que l'ex maire n'est pas l'homme politique réunionnais le plus crédible et le plus fiable aux yeux du nouveau président de la république.
Jean-Noël Payet, Le Tampon
Lu 884 fois



1.Posté par Pierre Balcon le 03/10/2017 12:00

Si ce scénario se confirme , que devient Dennemont , sénateur engendré d'une union illégitime avec une organisation ectoplasmique .
Et le PS Saint Denis , cocu et con à la fois pour avoir contracté une union par internet avec une maîtresse virtuelle ?

2.Posté par ou sa bonna i rale nou le 03/10/2017 12:06

LA POURRITURE AUSSI!!!!!

3.Posté par GIRONDIN le 03/10/2017 12:06

..... depuis sa récente création, force est de constater que le parlementaire MoDem a parlé beaucoup trop vite. ...

Ah bon ??????!!! 😆

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Novembre 2018 - 10:37 Jusqu’où l’hybris ?