MENU ZINFOS
Sport Réunion

​Le Collectif Sport 974 mobilisation alerte la secrétaire d'Etat de la Jeunesse et des Sports


​Le Collectif Sport 974 mobilisation profite de chaque opportunité pour se faire entendre. La visite ministérielle était l’occasion rêvée de faire remonter la préoccupation du moment du monde sportif : faire que les pratiquants et encadrants soient exemptés de pass sanitaire.

Par Ludovic Grondin - Publié le Mercredi 15 Septembre 2021 à 10:56

La motion portée à la connaissance du préfet début septembre n’a pas encore influé sur les décisions de Jacques Billant. Il faut dire que le préfet applique stricto sensu la mesure nationale du Pass sanitaire. Depuis la publication du décret du 7 août 2021, il rend obligatoire la présentation du Pass sanitaire pour accéder à un établissement recevant du public (ERP de type X et PA) au 30 août et pour les mineurs de 12 à 17 ans, salariés et bénévoles qui interviennent dans ces lieux à compter du 30 septembre.

Le monde du sport est directement concerné par cette mesure. Ce qui ne l’empêche pas d’accepter son sort sans rien dire. Selon le Collectif Sport 974 mobilisation, il y a une "incohérence flagrante" dans la superposition des mesures. Un seul exemple saute aux yeux, les scolaires et périscolaires sont exemptés du Pass, or "On peut comparer une équipe sportive à une classe scolaire, un club sportif à une école. En 1 heure scolaire, un professeur de sport peut emmener une classe dans un ERP sans Pass sanitaire. Après l’école, ce même professeur qui doit intervenir dans une association, comme c’est souvent le cas, ainsi que ces mêmes enfants, sont soumis au Pass sanitaire. Et c’est pourtant bien le même public !"

Le collectif a obtenu l'écoute d'une collaboratrice de la secrétaire d'Etat auprès du ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports. Sans pouvoir donner son avis évidemment, la collaboratrice de Nathalie Elimas a pris la mesure du paradoxe et a promis de relayer leur point de vue. 

"On ne doit pas refuser à un enfant de faire du sport !"

"Évidemment le gouvernement a un discours favorable à la vaccination, c’est évident. Après, nous ce qu’on a dit c’est qu’il faut faire une distinction car, déjà, ce ne sont pas les enfants qui choisissent, ce sont les parents donc les enfants ne doivent pas subir une double peine parce que les parents ne veulent pas, par exemple, du Pass sanitaire ou du moins du vaccin pour leur enfant. On ne doit pas refuser à un enfant de faire du sport !", soutient Johan Guillou du collectif.

L’autre point abordé est celui du coût des tests antigéniques et PCR qui vont devenir payants (à partir du 15 octobre, ndlr). "A un moment donné, il va y avoir une disparité entre ceux qui peuvent payer le test et ceux qui n’auront pas les moyens de le faire. Donc forcément on va se retrouver avec une masse incroyable d’associations, d’enfants, de bénévoles et d’éducateurs qui ne pourront plus fonctionner, qui ne répondront plus présent", entrevoit-il comme sombre perspective.

Par ailleurs aux manettes d’une ligue, Johan Guillou a également tenté de faire parler les chiffres. "On lui a mis en évidence ce qu’il se passe au niveau scolaire et au niveau associatif. On lui a dit qu’il y a zéro cas de transmission Covid chez nous dans le sport, grâce à la mise en place du protocole."

Le sport qui s'arrête c'est aussi des incidences sur la santé et le social

Néanmoins, le préfet pourra difficilement échapper à la hiérarchie des normes du droit français en s’exonérant du décret visé mais le collectif a aussi demandé à ce "que le préfet puisse bénéficier d’un droit d’adaptation du Pass sanitaire." 

A défaut de pouvoir être entendu sur la totalité de la mesure du pass obligatoire, le collectif entend faire valoir une indulgence partielle "au moins sur les créneaux d’entrainements par exemple, et que le pass soit gardé sur les compétitions du week end". Au rythme de 2 à 3 séances par semaine plus les matches du samedi ou dimanche, la multiplication des tests Covid à passer (pour ceux qui refusent le vaccin) aura en effet de quoi décourager la jeunesse sportive. Un pilier social qu’il ne faut pas négliger selon Johan Guillou.

"Puisque tout le monde se renvoie la balle : c’est pas le préfet qui décide, c’est pas non plus le ministre. De ce que qu’on a compris, tout est décidé par les autorités sanitaires, alors la prochaine étape sera de demander audience à l’ARS d’ici le 30 septembre, date d’entrée en vigueur du pass chez le public mineur", ajoute Audrey Faggion, présidente du club de gymnastique de Saint-Pierre. "Si ça ne suffit pas, nous sommes prêts à alerter le président de la République", montre-t-elle sa détermination. 

Le collectif a un petit frère en Guadeloupe

Une urgence sociale doublée d’une urgence de santé publique. "Pas mal de jeunes qui sont susceptibles d’aller vers des compétitions nationales vont malheureusement arrêter car des associations vont fermer ! De nombreux jeunes n’ont pas resigné leur licence. Des éducateurs ont tout arrêté", complètent-ils leur propos. "On a aussi expliqué qu’il n’y a pas que la Covid-19 aujourd’hui, il y a d’autres problèmes pour lesquels le sport aide : nous pensons au diabète ou aux violences intrafamiliales." 

Seule bonne nouvelle du jour, le collectif n'est plus seul. "Le collectif a un petit frère en Guadeloupe. Un collectif qui s’est basé sur ce qu’on a fait à la Réunion", ajoute Audrey Faggion. Autant de ruisseaux qui pourront peut-être faire évoluer l'application du décret.




1.Posté par Thierry le 15/09/2021 11:35

On est cuit.

Petites initiatives ou grosses mobilisations, j'ai dû me plier au vaccin pour raison professionnelle.


2.Posté par Didier le 15/09/2021 14:35

Passe sanitaire dans les établissements PA et X sauf lorsqu'il y a des réunions comme le Conseil municipale de St Paul et d'autre ? N'est ce pas Mr le Préfet ? Strict mais ça dépend pour qui...

3.Posté par Roberto le 15/09/2021 15:41

Qu'est ce qui faut pas faire pour tenter d’exister politiquement....!
Question à M. Guillou: à quoi sert le Cros? Déjà fâché avec son Président?

4.Posté par tantine le 15/09/2021 16:15

faux, c'est depuis le 21/07 pas depuis le 30/08 que je n'ai pas pu accéder à mon club de sport !!!

et c'est bien la peine que jacadi enguirlande les sportifs dans un discours aussi lénifiant que possible alors qu'il empêche par ses mesures insanitaires les gens de faire du sport que ce soit pour leur santé, le plaisir ou pour la performance

5.Posté par Néné le 15/09/2021 21:19

C'est le deuxième msg le premier msg était pas publiée aujourd'hui je ne travaille pas et qui paye les sportifs et avec l'argent de qui et dit bien aux sportifs qui sont payées avec l'argent public et aux subventions des communes ben fait comme moi vacciné à zot

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes