MENU ZINFOS
Politique

​La CIREST ne pourra pas échapper à la nécessité d’augmenter ses taux de fiscalité


La chambre régionale des comptes s’est intéressée à la gestion de l’intercommunalité CIREST depuis son exercice budgétaire 2016. Historiquement peu favorisée par une attractivité territoriale moindre et donc des recettes fiscales moins élevées que les autres intercommunalités, la CIREST doit rivaliser d’ingéniosité pour trouver de nouvelles recettes. La GEMAPI en est une.

Par LG - Publié le Samedi 25 Juin 2022 à 08:48

​La CIREST ne pourra pas échapper à la nécessité d’augmenter ses taux de fiscalité
La CIREST se trouve avec peu de marges de manœuvre financière. Pour se donner de l’air, le relèvement des taux de la fiscalité intercommunale semble être une piste incontournable, conclut le rapport d’observations de la Chambre régionale des comptes. 

Ce territoire est l’un des moins peuplés et l’un des moins favorisés en matière de revenu par habitant et de ressources fiscales. Cette intercommunalité regroupe les villes de Saint-André, Bras-Panon, Saint-Benoit, Sainte-Rose et Salazie. 

La CRC rappelle que l’établissement public de coopération intercommunale des villes de l'Est a connu jusqu’en 2014 "une situation financière dégradée marquée par une épargne brute négative et un endettement élevé". Mais depuis 2015, l’EPCI s’est employé à redresser ses comptes, moyennant un effort en partie porté par l’augmentation des recettes de fonctionnement, mais surtout par la maîtrise des charges de fonctionnement externalisées, tout en absorbant de nouvelles compétences. Parmi elles, il y a eu la compétence GEMAPI (gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations) confiée aux intercommunalités.

Fin 2020, "la CIREST se trouvait confrontée à l’amorce d’un effet ciseau entre ses dépenses et ses recettes de fonctionnement alors que ses marges de manœuvre s’étaient réduites"

Ainsi, au cours de cet exercice budgétaire, retiennent les magistrats financiers, le levier fiscal de l’interco’ restait limité du fait de la valeur des bases fiscales qui demeure une des plus faibles de l’île. Au même registre des handicaps structurels, la taxe d’enlèvement des ordures ménagères, dont le taux appliqué par la CIREST est plus élevé que ceux appliqués par les autres EPCI de La Réunion du fait notamment de l’étendue de son territoire, "ne parvient pas structurellement à couvrir les charges du service de gestion des déchets ménagers et assimilés".
 
Pour tenter d'y parvenir, elle doit donc "refonder son pacte fiscal et financier pour dégager les ressources nécessaires à ses ambitions", encourage la CRC. C’est dans cette optique que l’intercommunalité a déjà engagé une démarche visant à l’instauration de la taxe liée à l’exercice de la GEMAPI et au rehaussement de ses taux de fiscalité.

Les pistes de réflexion évoquées dans le rapport :

Selon la Chambre régionale des comptes, cette taxe permettant le financement de la GEMAPI est en effet "un des leviers possibles pour limiter les effets de cette perte d’autonomie financière". Cette taxe pourra alors être affectée aux comptes de l’EPCI pour couvrir les dépenses de fonctionnement et d’investissement entrant dans le champ d’exercice de cette compétence dans la limite de 40 euros par habitant. Elle serait supportée, suite à l’abandon de la taxe d’habitation, par les seuls contribuables de la taxe foncière sur les propriétés bâties, de la taxe foncière sur les propriétés non bâties et de la CFE, la cotisation foncière des entreprises.

Le rehaussement des taux est un passage obligé pour la CRC :




1.Posté par la voila le 25/06/2022 09:34

la voila l'arnaque:

vous ne donnez pas assez aux bureaucrates pour qu'ils aient un train de vie permettant de vous emmerder le plus souvent, possible

meme dans le desert, les cafards globalisés et socialistes viendront vous emmerder

2.Posté par Paul Junior, Teddy Bear et Bruno Faux le 25/06/2022 10:09

Té Banian, y voit bien zot lé po la population 🥶 bande menteurs qui fait de la politique autrement, mais comme avant 😭😭

3.Posté par MMarley le 25/06/2022 10:42

Donnez nous le nombre d'employés a la CIREST, notamment au cabinet...

4.Posté par Lulu le 25/06/2022 11:47

la fameuse GEMAPI, en clair on trouve toutes sortes d'arguments pour nous faire avaler la pilule, et après LA SUPPRESSION de la taxe d'habitations! fallait bien trouver autre chose pour ponctionner le CON-CITOYEN, pendant que nos élus se gavent!

5.Posté par Bagatelle le 25/06/2022 11:51

Tous ses communauté
Que des pompe à fric
Que se soit président ou autres ils touchent des indemnités
En plus certain dirigé plusieurs institutions jamais assez
Dans la semaine
POURQUOI LE MAIRE DE STE SUZANNE VEUT REPRENDRE LA GÉRANCE DE SYDNEY
POUR REMPLIR SA POCHE ET PLACÉ SES VOYOUS ET SES COMPLICES

6.Posté par Donne paket le 25/06/2022 12:09

Ne vous gênez pas . Embauchez familles et militants , remplissez vos looooooongues poches par de grosssses indemnités . Faites payer aux contribuables vos voitures de fonction et toutes les dépenses annexes assurances , essences, entretien , fais rouler ma tante . Faites payer aux contribuables vos frais d'avocats de voyages 1ère classe , vos frais de panses , d'hôtel , de vêtements . Prenez tout et même n'hésitez pas à arracher le pain de la bouche de nos enfants . Pas de quartier , c'est avec la sueur des pauvres , des travailleurs que les élus font leur beurre . Saignez le peuple jusqu'à la dernière goutte à cause de la guerre de poutine en Ukraine. Qui parle encore de l'abstention dont vous vous en foutez d'ailleurs .

7.Posté par Alain97 le 25/06/2022 13:04

La gemapi est nécessaire

8.Posté par Skop le 25/06/2022 14:08

La gemapi doit être consacrée aux travaux d'investissement sur les réseaux d'assainissement et la lutte contre les inondations pas à boucher les trous dans le fonctionnement. Curieux qu'un organisme comme la CRC propose cela sauf à aider le neo macroniste Selly.

9.Posté par Je na pi le 25/06/2022 14:10

A coups de taxes gemapi , je na pi rien pour vivre le 10 du mois . Ce n'est pas le problème des élus vu le tacon l'argent zot i ramasse avec toute zot mandats . Mi comprend mieux pourquoi lo femme , lo garçon , lo fille i veut pas faire autre chose que la politique. Et bana la point pitié po nous, i plime à nous jusko dernier duvet , i passé à la flamme si nécessaire , nous lé cuit avec zot . Et là i osé donne à nous consignes pour qui voter . Zot i manque pas de culot et de toupet ce bande de baiseurs de paquets.

10.Posté par Ti coq le 25/06/2022 16:38

La casud aussi c'est pareil

11.Posté par Freedom fighter le 25/06/2022 17:28

Levez vous, tout le monde debout....

12.Posté par CHARLY le 26/06/2022 07:00

Donc;

-territoire est l’un des moins peuplés et l’un des moins favorisés en matière de revenu par habitant et de ressources fiscales.
-la taxe d’enlèvement des ordures ménagères, dont le taux appliqué par la CIREST est plus élevé que ceux appliqués par les autres EPCI de La Réunion.
-l’intercommunalité a déjà engagé une démarche visant à l’instauration de la taxe liée à l’exercice de la GEMAPI et au rehaussement de ses taux de fiscalité.

Donc y faut totocher les seuls qui sont déjà pressurisés !!!!

Sachant que les intercommunalités avait été créées pour soulager les communes avec partage des dépenses et donc y faire des économies, c'est tout le contraire pour le redevable de l'Est;
Allez la solution c'est d'avantages de taxes , encore et encore !!!

Continuer de ruine à nous , après y comprend pas pourquoi y vote pu.

Jusqu'au jour ou naura un grand coup ce balai par la rue ?

13.Posté par Henri le 26/06/2022 07:49

Ajoutez à ça les incompétents qui gèrent l interco actuellement et ceux qui l'ont géré avant tel que le Vira, vous avez ce résultat. Parle pas si la présidence est confiée à Bédier bientôt, là y sera dan caca complétement.

14.Posté par justedubonsens le 26/06/2022 08:28

Ces intercommunalités sont des pompes à fric pour récompenser, gaver les amis, les élus. La soupe est bonne pour un tas de bougs qui n'y font strictement rien mais puisqu'ils sont élus conseillers municipaux ils gagnent sur les 2 tableaux sans autre qualité que d'être sur la liste de Monsieur "fait la pluie et le beau temps". Une ville comme le Tampon a 49 conseillers pour près de 80 000 habitants. Mais à part les quelques adjoints 80% n'a rien à foutre sinon encenser le maire et lui donner approbation sur ces décisions plus ou moins folles mais toujours onéreuses !

15.Posté par katanthon le 26/06/2022 06:32

Met' Catan président la cirest après zot va voir.

16.Posté par Taloche le 27/06/2022 13:02

Pas d'inquiétude, nous le là pou payer !...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes