MENU ZINFOS
Faits-divers

​L'agent d'entretien d'une école qui abusait de sa fille écope d’une peine plus clémente


Une petite fille a subi des attouchements de son père pendant sept ans. Ce dernier était agent d'entretien dans une école à Petite-Île et a écopé de quatre ans de prison ferme.

Par - Publié le Jeudi 27 Août 2020 à 18:05 | Lu 5550 fois

Il y a de quoi faire paniquer n’importe quel parent. L’agent d’entretien d’une école de Petite-Île avait été condamné pour corruption de mineure et atteinte sexuelle incestueuse, à huit en de prison dont deux avec sursis.  En effet, sa fille a subi, de l’âge de six à onze ans, des attouchements de son propre père. Il se trouvait la semaine dernière devant la cour d’appel. 
 
Mais ce n’est pas cet homme, discret, timide et simplet qui avait décidé de faire appel. Il s’agissait d’une décision du parquet afin de corriger "l’illégalité" de la peine prononcée par le tribunal correctionnel de Saint-Pierre. Le détenu purgeait une peine de huit ans de prison dont deux avec sursis ; or le sursis ne concerne que les personnes condamnées à une peine de prison d’une durée de 5 ans maximum. L’avocat général avait donc requis six ans de prison ferme en y ajoutant un suivi socio-judiciaire pendant cinq ans et le retrait de son autorité parentale. Une durée d’emprisonnement identique, au final. 
 
Quatre ans de prison ferme
 
Mais la cour d’appel a rendu sa décision ce jeudi : quatre ans de prison ferme. Peut-être est-ce l’expertise psychologique qui a convaincu les magistrats. Il s’agirait d’un individu frustre avec un niveau intellectuel très faible, semblable à celui d’un enfant. Ce "gaga" de la fratrie, selon ses frères et sœurs, issu d’une famille nombreuse sans père et une mère alcoolique, et aujourd’hui un père qui n’aurait compris l’impact de ses actes que récemment. 
 
Ce travailleur sérieux dont l’école n’a jamais eu à se plaindre aurait été dangereux surtout pour sa fille. "Ce n’est pas la peine qui change quoi que ce soit pour cette petite fille", avait même avoué l’avocat général. 


Soe Hitchon
Journaliste La liberté et la justice pour tous, c'est une utopie en laquelle je crois. Chaque... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Pascale le 27/08/2020 18:35

"""""""à huit en de prison""""""""
MDR je ne suis pas la bête en orthographe mais quand même pour un journal... ne pas savoir écrire "an" LOL

2.Posté par Devieuxsouvenirs le 27/08/2020 20:12

1. Pluriel , 8 ans.
Le surmoi fonctionne-il toujours aux heures ouvrables ?Quelqu’un,homme ou femme,travaillant dans un établissement scolaire, peut oublier la pression sociale et les interdits.
L’Avocat Général semble bien trop fataliste et désabusé,on le comprend un peu,vu le nombre d’affaires du même style,de celles qui sont portées à la connaissance du public.Par contre,la petite fille aura 15 -quinze-ans à l’issue de la peine,le géniteur sera-t’il alors ‘éloigné’ de sa fille ?

3.Posté par L'Ardéchoise le 28/08/2020 00:04

A 1 - Votre post est de 18h35, le mien va s'inscrire à 22h (en métropole) donc si je ne m'abuse 24h à la Réunion, et la faute, impardonnable, n'est toujours pas corrigée !

2 - à "en", on fait comment pour mettre un "s" ???

Quant à la peine minimaliste infligée, c'est à se demander à quoi pensent les gens qui siègent dans les tribunaux...

4.Posté par Maya le 28/08/2020 06:42

4 ans.. eh ben dit donc.. de mieux en mieux. Bientôt pr tte acte sexuel va dne la relaxe. Un moune y fé un ti bisness pou fé vivre sn ti famille y ggn plus ke sa..

5.Posté par mister Magoo le 28/08/2020 08:33

le procureur : "ce n'est pas la peine qui change quoi que ce soit pour cette petite fille" : c'est énorme de sortir une connerie pareille : pour le procureur, c'est donc bien que la victime ne compte pas.
Libérez-le alors... si ça ne change rien.
stupide comme toujours la justice

6.Posté par LesJugesQuittentLeNavire le 28/08/2020 11:51

on arrivera un jour à ne plus avoir de peines du tout appliquées. On vote pour un gouvernement, on vote pour des lois censées nous protéger, et au final .... pour ça ? Donc j'en déduis que la démocratie est morte. Un trou de balle à perruque s'assoit ouvertement sur nos droits, et donc sur la démocratie

7.Posté par Bévé le 28/08/2020 14:34

à huit en
HUIT ANS

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes