Courrier des lecteurs

​L'Europe des banquiers voraces

Mardi 10 Octobre 2017 - 17:29

Avant 1945, la Banque de France appartenait à des groupes privés (notamment des banques). De Gaulle a nationalisé la Banque de France et les 4 plus importantes banques de dépôt afin de reprendre la maîtrise de la politique économique et monétaire.Un Etat ne peut être indépendant que s'il peut décider d'emprunter de l'argent à sa Banque de France et à un taux d'intérêt non prohibitif. Il a mis en place un contrôle strict des banques privées avec un droit de veto.Cette politique a permis de voir se dérouler les 30 glorieuses années de croissance avec plein emploi.

Puis, en 1973,une loi scélérate (dictée par les banques avec la complicité active de Pompidou)a décidé que l'Etat sera obligé d'emprunter de l'argent auprès des banques privées qui fixaient arbitrairement les taux d'intérêts.Ainsi,l'Etat ne pouvant plus s'adresser à la Banque de France,devenait dépendante des financeurs privés dont le seul objectif a toujours été l'obtention du maximum de bénéfices.Les socialistes participent à la curée en privatisant les biens de l'Etat(le record du montant réussi par Jospin).

Les banques, ayant réussi leur holp-up de la Démocratie au niveau national,s'attaquent au niveau européen.Elles accentuent définitivement la perte de tout controle de l'Etat sur sa banque centrale qui,elle-même,transférera ses pouvoirs à la BCE (banque centrale européenne) gérée par des banquiers totalement indépendants des gouvernements européens.

Le Conseil Constitutionnel s'est opposé à ce transfert de l'indépendance de la politique monétaire à une entité extérieure à la France.le Président de la république,françois Mitterand, a décidé de passer outre de cette décision constitutionnelle en organisant un référendum dont les finalités ont été cachées aux français par une question très vague (approuvez-vous le projet de loi du président de la république sur l'Europe?).

Le coup d'état des banques a réussi grâce à la complicité active de nos chers dirigeants politiques de tous bords.La Démocratie n'est plus qu'un simulacre de gestion par le peuple puisque les cordons de la Bourse sont tenus par des banquiers non élus d'une cupidité sans fin.

Commence alors le bal des voleurs permettant aux Banques de tout décider dans leur unique intérêt financier:

- taux à zéro %  de la BCE aux Banques qui vont empôcher un véritable pactole sur le dos des Etats (donc des impôts des contribuables).

- évasion fiscale très bien organisée (soit 30 % de leurs bénéfices dans ces paradis fiscaux)

-couler la Grèce économiquement après avoir ouvert en grand le robinet des crédits(dont

- les comptes ont été falsifiés par la banque Goldman sach de mario Draghi devenu par la suite président de la BCE.Que ce monde de la Finance est petit!).

- obliger les Etats à les sauver de la faillite que leur voracité  a provoqué en 2008.Les Etats ont été obligés s'endetter auprès de financeurs privés,sous la menace de couler toute l'économie en cas de refus.

Après le Président Pompidou(ex-banquier)qui a supprimé la séparation entre les banques de dépôts de nos économies et les banques d'affaires,que nous prépare notre jeune Roi... des fainéants (ex-banquier chez Rothschild) comme coup de grâce? Quand on travaille que pour 1% de la population,la plus riche qui détient plus de 50 % de la richesse du pays et qu'on oublie les 99 % des citoyens,ça prouve  qu'on est le Roi des fainéants... et le Président des riches!

L'Europe au service des peuples? vous plaisantez,j'espère! L'Europe ne sert que les intérêts des plus grandes fortunes de ce monde qui doivent se permettre de se gaver jusqu'à l'écoeurement! Et on fait semblant de s'étonner que plus de 50 % de la population  ne veulent plus participer au simagrée de la Démocratie. Allons!Soyons sérieux.
Un électeur dépossédé de tout son libre arbitre...
Lu 542 fois



1.Posté par klod le 10/10/2017 17:56

ca sent le FN a plein né ..mais bon , me trompais je ?

2.Posté par JORI le 10/10/2017 18:15

1.Posté par klod le 10/10/2017 17:56
Ou la france insoumise!!.

3.Posté par et...à part ça ? le 10/10/2017 18:56

@ klod

Et sinon, à part ce commentaire peut être erroné (Les insoumis partage cette analyse), vous en pensez quoi?



4.Posté par klod le 10/10/2017 19:57

je pense au misérabilisme de certaine doctrine post 3 !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Insoumis ou fn , triste comme comparaison au final !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! entre les insoumis réducteurs de gauche et le fn , négation de la démocratie .............. triste d'en arriver là en "comparaison "!!!

de la dictature soviétique à la dictature nazie ( et oui , le fn en descend ........... sof koman !!!) x

: la différence , la ou plutôt b[les
dictatures soviétiques ont à la base un espoir ( 100 ans des "10 jours qui ébranlèrent le monde" en novembre !!!) tandis que les dictatures d'extremes droites n'ont aucun espoir à la base !!!!!!!!


vous me direz , au final : des millions de morts soviétiques ou d'extremes droites !!!!

mais la BASE est différente , cela ne change rien aux morts , j'en conviens !



]bchantre du "de souche sinon rien" ................. : Fernand Raynaud en était conscient depuis for longtemps ........ pov boulanger qui mange le pain des "framçais" !!!!!!.!!!)

Gavroche t'es vivant ?

vive la République !

5.Posté par GIRONDIN le 10/10/2017 20:30

Bravo à l'auteur.

6.Posté par Monsieur klod le 10/10/2017 20:52

Rien compris : Gavroche aurait été un insoumis, c'en est même un symbole et un exemple type!

Quand vous écrivez, vous savez de quoi vous parlez ou c'est juste pour dire quelque chose ?

7.Posté par PATRICK CEVENNES le 10/10/2017 21:22

fukcd473
@1 et @2 Alors les tartuffes de service, toujours dans le brainstorming à 2 balles ?

Pourtant l'auteur dit vrai. Pas besoin d'être encarté FN ou FI !

8.Posté par Yab bon des hauts le 10/10/2017 22:34

"Donnez moi le contrôle sur la monnaie d'une nation,et je n'aurai pas à me soucier de ceux qui font ses lois."
Mayer Amshel Rothschild (1743-1812)

Tout est résumé là.

9.Posté par vanille le 11/10/2017 05:58

Quand KLOD (KLD) commente un article sur les banques en Europe, il passe par la dictature soviétique, le FN, F. Raynaud, Gavroche ... seul son clavier programmé "touches ponctuation" comprend son esprit tordu mais très orienté !
Sacré Khaled ....

10.Posté par Moi président le 12/10/2017 01:39

@1 et 2 : c'est juste un plaidoyer pro-étatisme, pro-souveraineté nationale (sur le plan économique) et donc anti-UE. Ca convient donc bien à FI et au FN version Philippot.

Toute entreprise du secteur de la finance doit être libre de déterminer ses propres taux d'intérêts en fonction du projet qui lui est présenté.
Les Etats aussi font des erreurs monumentales, et on voit pas pourquoi ils pourraient obliger les banques à les financer d'une part, et à un taux d'intérêt imposé d'autre part.
Le capital propre d'un Etat, ce sont les impôts, il n'a qu'à bien les gérer, ou les augmenter (mais c'est vrai qu'il faut du courage politique pour ça).

Du temps de Jospin, les entreprises publiques privatisées l'ont été parce que l'Etat ne suffisait plus pour garder une part majoritaire dans le capital, face aux besoins d'investissement (et dans certains cas face à la concurrence européenne).
Une des preuves les plus flagrantes, c'est la fin du service militaire et la suppression de nombreux régiments par Chirac : les finances de l'Etat n'étaient pas en bonne santé.
Tout cela n'a donc rien à voir avec une supposée "trahison" des dirigeants français.
L'avantage du pari européen, c'est qu'on va mutualiser les efforts militaires, faire une armée européenne, donc il n'y aura plus besoin d'autant de budget de l'armée au sein de chaque Etat (du moins dans notre pays). Bien sûr, rien n'est fait, l'UE reste fragile au moment où on parle.

La zone Euro est une entité sur le plan monétaire, et il est donc normal que la BCE prenne le pas sur les banques centrales des Etats qui composent cette zone Euro. Sinon, on pourrait aussi bien installer des banques centrales dans chaque région de France.

Les banques privées font parfois des erreurs de jugement, sont trop gourmandes, et c'est vrai qu'il faut les contrôler sérieusement.
Maintenant, si on a des zozos qui incitent tout le monde à retirer tous leurs avoirs bancaires en même temps, il ne faut pas s'étonner qu'il puisse y avoir des crises.

Macron n'était pas banquier, mais banquier d'affaires. La haine rend tellement aveugle, qu'on ne prend même plus la peine de faire des différences.
Et tant qu'à citer un des Rothschild du 19ème siècle, on pourrait aussi, si on était équitable, faire la liste de toutes les réalisations rendues possibles par Rothschild en France, à l'époque de la révolution industrielle.

Pour finir, oui l'entreprise a vocation à faire le maximum de bénéfice. Car l'entreprise, c'est la précarité à l'état pur, on ne sait jamais qui va venir demain sur le marché pour vous bouffer tout cru. Alors on profite tant qu'on peut pour assurer des réserves, diversifier ses activités économiques pour ne pas mettre tous les oeufs dans le même panier, ...
Jusqu'à preuve du contraire, le salarié, lui, touche les indemnités chômage ou au moins les minimas sociaux pour survivre après un licenciement.

Toute cette haine viscérale contre les entreprises privées, et celles du secteur financier en particulier, me rappelle de plus en plus la haine des nazis contre les Juifs, rendus responsables de tous les maux de l'Allemagne post 14-18. La haine est décidément un terreau de qualité, en politique ; et c'est pour ça que je condamne fermement les petites phrases assassines de Macron.

Si, dans chaque pays, la haine était une malade auto-destructrice et rapide, ça serait bénéfique à la fois pour la conduite des affaires, et pour la durée de vie des ressources naturelles non-renouvelables.

11.Posté par klod le 12/10/2017 13:01

merci post 10, plus intéressant que le cévenne qui passe à l'insulte quant on est pas d'accord avec sa petite personne ou d'autres qu'il n'est pas la peine de nommer.

libre entreprise certes mais à quand l'intéressement des salariés aux bénéfices de l'entreprise , et oui à l'Europe , pas cette europe libérale , mais oui à l'Europe , le repli nationaliste du fn ou "façon , franche insoumise" , on sait ce que cela peut donner.

12.Posté par Moi président le 13/10/2017 18:22

@11
à quand l'intéressement des salariés aux bénéfices de l'entreprise

La SCOP est là pour ça.


oui à l'Europe , pas cette europe libérale

Comment souhaiteriez-vous l'Europe ? Sociale-libérale ? Nous en France on est déjà dans le social-libéral, à notre niveau de solidarité sociale on ne peut pas vraiment faire mieux (on a des allocs de rentrée scolaire, des primes de noël pour les minimums sociaux, etc ...)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Novembre 2018 - 10:37 Jusqu’où l’hybris ?