MENU ZINFOS
Mayotte

​Insécurité et violences à Mayotte : "Condamner c’est bien, agir c’est mieux !"


Le député Mansour Kamardine réagit aux violences survenues ces derniers jours à Mayotte par voie de communiqué. Estimant que la condamnation de ces actes, exprimée par le gouvernement, ne suffit plus, il demande des moyens.

Par NP - Publié le Mercredi 8 Juin 2022 à 07:00

​Insécurité et violences à Mayotte : "Condamner c’est bien, agir c’est mieux !"
Communiqué du député de Mayotte Mansour Kamardine :

La multiplication des meurtres entre bandes violences organisées, comme à Koungou dimanche soir et à Sohoa la semaine dernière, les troubles à l’ordre public systématiques après ces règlements de compte, comme à Koungou hier et avant-hier, les attaques quotidiennes des automobilistes sur la voie publique sur l’ensemble du territoire du Nord au Sud, les menaces systématiques contre les élus partis à la reconquête des territoires perdus, comme actuellement vis-à-vis du maire de Bandrélé, après les menaces perpétrées contre les élus de Ouangani et ceux de Koungou en 2021, les difficultés à assurer la sécurité aux abords et dans les établissements scolaires, comme ces dernières semaines encore aux lycées de Kahani, de Mamoudzou et de Coconi, plongent les Mahorais dans la torpeur !

Malgré mes interpellations permanentes sur l’impérieuse nécessité de mettre des moyens adéquats pour que Mayotte retrouve sa sérénité et malgré l’engagement remarquable des forces de l’ordre, l’Etat agit toujours trop tard et trop peu. L’augmentation notable de 40% des forces de l’ordre qui nous avons obtenu ces dernières années ne permet pas de maîtriser une situation qui s’empire. Depuis 2012, les meurtres, les agressions, les menaces sur les citoyens, les risques pour les élèves explosent par manque de moyens, car la mise à niveau récente des forces de l’ordre correspond aux besoins que nous avions il y a 5 ans ! L’Etat a donc toujours 5 ans de retard !

Si la condamnation par le gouvernement des récents évènements de Koungou par les voix du ministre de l’intérieur et de la ministre des outre-mer tranche avec le déni de réalité que nous avons subi jusqu’en 2020, il ne suffira pas à résoudre le problème.

Condamner c’est bien, agir c’est mieux !

 
C’est pourquoi, de nouveau, j’appelle solennellement le gouvernement à prendre la mesure de la situation et de la colère qui monte au sein du corps social, pour en tirer, sans délai, les conséquences en :

-        Renforçant les effectifs dédiés à la lutte contre les bandes organisées ;

-        Renforçant les effectifs dédiés à la sécurité publique notamment sur les routes ;

-        Renforçant les effectifs d’appui à la reconquête des territoires perdus ;

-        Créant une base de la Marine permettant l’affectation d’un patrouilleur de nouvelle génération ;

-        Créant une base de drones de surveillance à Mayotte ;

-        Mobilisant l’agence européenne Frontex pour sécuriser le territoire de Mayotte ;

-        Renforçant par des moyens innovants la prise en charge des jeunes étrangers non accompagnés ;

-  En modifiant la législation permettant une maîtrise du territoire et une lutte contre l’insécurité plus efficaces.
 

Ses propositions et d’autres en matière de sécurité, je les porte depuis plusieurs années. Il est temps en matière de lutte contre les violences que le gouvernement écoute les élus de Mayotte !

Gérald Darmanin et Yaël Braun-Pivet condamnent les actes de violences survenus à Mayotte




1.Posté par Carton la Cuisse le 08/06/2022 09:10

Et on rend quand Mayotte aux Comores?

2.Posté par Taloche le 08/06/2022 09:14

Commencez par reconduire les étrangers sans papier, la paix viendra sûrement.

3.Posté par EnMêmeTemps le 08/06/2022 09:55

Quand on voit le laisser-faire au stade de France on comprend qu'il n'y a plus rien a attendre côté sécurité.
À part tabasser des supporter anglais en collaboration avec la racaille immigrée (en présence du ministre de l'intérieur) et mettre en examen ses propres flics qui ont le malheur d'utiliser leur flingue pour éviter de finir démembrés sous la bagnole du premier caniard magrehbin dans l'exercice de ses fonction de délinquant.
Nous assistons à la mort de quelque chose sous nos yeux : RIP la France.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes