MENU ZINFOS
Faits-divers

​Il tue un homme avec la Porsche de son frère : "C’est inhumain, comment j’ai pu agir comme ça ?"


Un automobiliste était jugé ce jeudi pour avoir percuté un homme avec la Porsche de son frère à Saint-Denis.

Par - Publié le Jeudi 6 Mai 2021 à 19:08

"Il ne faut qu’une fraction de secondes pour faire basculer des vies". C’est la procureure du tribunal correctionnel de Saint-Denis, Bérengère Prud’homme, qui le rappelle ce jeudi. Cette représentante de la société a dû en voir des dossiers d’accidents de la route. 
 
C’est ce qui est arrivé le 26 mars 2017, alors que deux hommes sortaient presque au même moment de deux boîtes de nuit de Saint-Denis. Il est environ 5h du matin. L’un quitte Les Bains de Minuit, au Barachois, et décide de tester la Porsche de son frère avant qu’il ne la vende. L’autre s’apprête à sortir des Cocotiers, rue Léopold Rambaud, à Sainte-Clotilde. Le premier prend la voie de gauche de cette même rue mal éclairée à 100 km/h. Le deuxième ne voit rien venir et est percuté de plein fouet. Il sera projeté à 70 mètres du véhicule. Le conducteur n’a pas ralenti, ni avant l’impact, ni après et trace sa route jusqu’à Bras Panon. 
 
La victime, 32 ans, est hospitalisée. Le coupable, quant à lui, se rend au commissariat à 10h pour avouer son geste. Cinq heures après les faits, son taux d’alcoolémie est de zéro. Mais il affirme avoir roulé à 100 km/h et ne comprend pas pourquoi il ne s’est pas arrêté. L’homme qu’il a percuté décède deux semaines plus tard. 

Devant la barre du tribunal correctionnel, le prévenu maintient ses propos : "Je n’arrive pas à répondre à cette question de pourquoi je ne me suis pas arrêté. Et je ne comprends pas pourquoi j’étais sur la voie de gauche. Je ne me sentais pas à 100 km/h". Il poursuit : "C’est inhumain, comment j’ai pu agir comme ça ? Prendre la vie de quelqu’un. Je vais vivre avec ça et mourir avec ça". 
 
L’avocat de la famille du défunt, Me Rémi Boniface, décrit la détresse de ses proches. Son confrère, Me Gabriel Odier, pour la défense acquiesce : "Ça pèse sur le cœur de la famille depuis le 26 mars 2017 mais aussi sur celui du prévenu. Il s’est déjà condamné". Il rappelle brièvement le manque d’éclairage de la rue signalée à l’époque par le propriétaire de la discothèque et le fait que la victime ne se trouvait pas sur la partie piétonne de la route. Mais c’est l’absence de volonté de faire du mal, son parcours depuis les faits (casier judiciaire vierge) et sa réaction face à ce drame que l’avocat met en avant. "Vous n’êtes pas face à quelqu’un qui évite ses responsabilités". 
 

C’est ce qu’ont retenu les juges en prononçant une peine de deux ans de prison avec sursis, l’annulation de son permis de conduire et l’interdiction de le repasser pendant deux ans. 


Soe Hitchon
Journaliste La liberté et la justice pour tous, c'est une utopie en laquelle je crois. Chaque... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Porcherie le 06/05/2021 21:11

C 'est tout ! C'est peu !C'est facile de jouer la carte de la culpabilité..excès de vitesse qui à entrainer la mort d'un piéton alcoolisé fuite non assistance personne en danger..pourquoi pas ka carte de la possession lol ! si la personne accidentée était d'une grande famille de la réunion ça n'aurait pas été la même sentence...l'injustice

2.Posté par Dauphine le 07/05/2021 06:33

Justice à deux vitesses pourtant la victime est morte et à du souffert d'ailleurs ces proches doivent souffrir et le coupable est excusé. Ou va le monde? 1 an aménageable. C'est parceque son frère avait une porsche donc de l'argent sûrement. Sérieux comela la justice est bizarre. Une personne est morte et sa a l'air que sa n'a aucune importance

3.Posté par Papapio, "Pères Amor" le 07/05/2021 06:43

Et C.est tout ???

Il vaut mieux tuer quelqu.un en porche qu.être Père au JAF hein !!!

4.Posté par Titi974 le 07/05/2021 07:42

'' le fait que la victime ne se trouvait pas sur la partie piétonne de la route ''
Et s'il n'était pas bourré et était sur le trottoir, il serait encore vivant.

5.Posté par Gabu le 07/05/2021 06:29

C’est une justice de foire foraine. Comment croire à cette justice? C’est inhumain. Demain, on donnera la légion d’honneur aux voyons de la route? Tout bonnement minable…

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes