MENU ZINFOS
Faits-divers

​Il bat sa compagne à coups de guidon de vélo et appelle les gendarmes


Un homme de 33 ans comparaissait pour des violences sur conjoint ce vendredi au tribunal judiciaire de Saint-Denis. Fait rarissime, c’est lui qui a appelé les gendarmes afin qu’ils viennent l’empêcher d’aller trop loin.

Par - Publié le Vendredi 13 Mai 2022 à 18:29

​Il bat sa compagne à coups de guidon de vélo et appelle les gendarmes
Le moins que l’on puisse dire, c’est que Dimitri Z., 33 ans, ne va pas au bout de ses conneries, et pour une fois, c’est à souligner. Le 11 mai dernier, dans la commune de la Possession, il s’en est pris à sa compagne puis, jugeant intelligemment qu’il allait commettre l’irréparable, il a appelé les gendarmes pour venir le chercher. Les faits sont aussi simples que tristes. Ils se disputent dans la journée pour une histoire de jalousie, il part boire un long moment au bar et rentre très alcoolisé. Une parole déclenche sa colère et il la bat violemment avec un guidon de vélo. Elle aura une ITT de 7 jours. 

Il est tellement saoul qu’il ne se rend même pas compte qu’il touche sa tête mais également le reste du corps. Elle parvient à fuir chez ses parents. C’est lui qui appelle les gendarmes pour l'empêcher de commettre d'autres violences. Il est alors contrôlé à 2,52 g/l d’alcool dans le sang. Tenant compte d'une convocation pour le mois d’août prochain devant le tribunal pour des violences sur sa compagne datant du 1er janvier, le voilà en comparution immédiate afin de prévenir le renouvellement de l’infraction. À la barre, il reconnait les violences et, comme dans la plupart des cas, explique que le fautif est l’alcool, que ce qu’il lui faut, c’est de l’aide. "J’ai appelé les gendarmes pour que ça n’aille pas plus loin. C’est à cause de l’alcool. J’avoue, je suis un peu agressif quand j’ai bu", indique-t-il à la présidente. 

Avec cinq mentions au casier dont des violences sur conjoint, le procureur propose une solution au tribunal : "Il y a une volonté de faire très mal. Ce sont des faits extrêmement violents, il utilise un guidon de vélo et vise la tête ! Imaginez ce que cela représente pour madame. Je vous demande un sevrage radical, une peine de 3 ans de prison dont 16 mois assortis d’un sursis probatoire avec un mandat de dépôt", requiert le parquet.

Du point de vue de la défense, "il n’y a pas de suspens dans ce dossier, il reconnait les faits et appelle lui même les gendarmes. Il a un problème avec l’alcool et ne sait pas gérer ses émotions. Pour autant, sa place n’est pas en prison".

Le prévenu est condamné à la peine de 3 ans de prison dont 2 ans de sursis. Le tribunal prononce un mandat de dépôt à son encontre. 
 


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par HULK le 13/05/2022 22:00

"sa place n'est pas en prison". Au bistrot peut-être?

2.Posté par nono le 14/05/2022 08:49

quand est ce que les autorités vont attaquer ce problème d'alcool récurrent a la Réunion ???
les catalogues des hypermarchés sont remplis de promotions concernant l'alcool , les petits commerces ont leurs habitués qui viennent dépenser leur RSA , les faits divers nous racontent les méfaits des alcooliques et pourtant rien n'est fait ah oui j'oubliais que ça rapporte un maximum a l’État en taxes diverses !!!!!!!!!!!!!!

3.Posté par tantine le 14/05/2022 10:55

il sait qu'il devient hulk quand il boit, il boit, fait le hulk et sa place n'est pas en prison ?!!

je sais que les baveux doivent manger et tout le monde a droit à une défense mais quand même !!!

4.Posté par Question ? le 14/05/2022 12:24

Il vaut mieux battre la campagne électorale à coup de pédales de vélo.

5.Posté par Question ? le 14/05/2022 12:26

pour autant, sa place n’est pas en prison".
.........................................

Condamné à des TIG dans une rhumerie......

6.Posté par Ouais... le 15/05/2022 19:16

Et bien si ça place n est pas en prison, peut être que son avocat devrait l hébergé. Au moins il n aura pas utilisé de sabre, sûrement pas un coupeur de canne. Enfin, courage à cette pauvre victime.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes