MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

​Histoires de guerre


Par Alain NIVET - Publié le Vendredi 15 Mai 2020 à 16:19 | Lu 1110 fois

​Histoires de guerre
J'ai eu l'occasion de rencontrer  des personnages, ou d'entendre des histoires extraordinaires, ayant pour point commun  : la Guerre.
Je voudrais vous en faire part. Et cela nous changera du COVID omniprésent qui envahit nos médias, à bon escient et malgré nous.

Très jeune, j'ai eu l'occasion à Nouméa, de rencontrer l'aide camp de Charles De Gaulle en 14-18. Il était installé en Nouvelle Zélande.
Quoi qu'en pensent mes amis Pieds Noirs , l'histoire de cette période, et ce témoignage, m'ont marqués.

Puis , bien plus tard...et plus âgé , un soir, j'ai assisté à une conférence à la salle polyvalent de la Mairie de Saint-Denis.
Un jeune historien faisait une conférence sur le Débarquement du 6 Juin 44.

C'est à cette occasion que j'ai croisé, entendu, Jean Couturier.
Jean Couturier était combattant engagé très jeune, dans le commando Kieffer.
Pour rappel, le commandé Kieffer, était parmi les premiers français à débarquer le 6 juin 44 sur les plages de Normandie.
Jean Couturier vivait sa retraite à la Réunion, à la Plaine, et intervenait dans les écoles et les conférences, pour raconter "sa" guerre.
Jean couturier avait conservé son béret de commando, et ses décorations qu'il arborait à chaque intervention.

Lors de son grand départ, j'ai été très ému. Il lui manquait une médaille. Il s'agissait de l'Ordre National du Mérite .
Il ne voulait pas quitter notre monde sans avoir obtenu cette ultime reconnaissance.
Sur son lit d'hôpital, elle lui a été remise par une délégation militaire et sous les drapeaux des anciens combattants.
Ce qui m'a le plus touché, ce sont les mots de sa compagne : "Tu l'as reçue, maintenant tu peux t'en aller sereinement ".
Les obsèques, auxquelles j'ai assisté, se sont déroulées à Primat, avec les honneurs de la Nation reconnaissante.
Les cendres de Jean Couturier ont été dispersées au large de Colleville, plage où il a débarqué pour libérer la France..

Dernière histoire, toute aussi émouvante :

Cette histoire vraie, nous a été racontée par le conférencier.
Un américain, la veille du Débarquement, avait été parachuté, avec ses compagnons de combat, derrière les lignes allemandes , dans le bocage normand.
Une erreur de largage qui a disséminé les combattants dans les marais.
Pour ce combattant, aucune possibilité de rejoindre son unité . Il faisait nuit.
Alors il se présenta à une ferme . Il fut accueilli en libérateur par les habitants.
Ceux-ci l' on réchauffé, séché ses vêtements; alimenté, et renseigné sur les mouvements des alliés dans la zone de façon à retrouver son unité.
Le lendemain matin, ne sachant comment remercier se hôtes, avant de rejoindre les américains, il a décroché de son uniforme, un signe de son régiment et l'a offert à une jeune fille de la famille.
Plus tard, alors que notre américain, en pèlerinage en France, faisait découvrir à son épouse, les lieux où il avait sauté en 44. il ne reconnaissait plus l'endroit.
Il avisa alors une ferme pour se renseigner.
Il frappa à à la porte, et une voix masculine lui dit : "elle vous attend" ! ! ! 
Notre américain était conduit dans une chambre où une femme mourante l'attendait.
Elle ouvrit le tiroir de sa table de chevet et en sortit l'insigne qui lui avait été offert il y avait si longtemps, par ce même homme.......




1.Posté par babeuf le 16/05/2020 13:22

Ouf! Vous êtes vivant!
Cependant pour le moment votre sujet n'a aucun intérêt , vous auriez pu attendre le 6 juin pour le publier! Pourriez-vous nous préciser en quelle année vous avez rencontré l'aide de camps de De Gaulle qui sois disant était en poste en 14-18?
Peu probable que lieutenant puis capitaine que De Gaulle eut un aide de camp, cette fonction étant réservée aux généraux!
Quel était votre âge quand vous quand vous avez rencontré ce monsieur et que âge avait-il?
Vos propos tiennent de l'élucubration!

2.Posté par le lépreux le 16/05/2020 13:24

la guerre est une abjection.Elle déchaine les mauvaises actions , les instincts primaires mais elle révele des héros.Les nouvelles générations ignorent ce qu'est la mort brutale le courage de celui qui est au feu ,le 'tenez bon ,ils ne passeront pas ''.

3.Posté par polo974 le 16/05/2020 13:24

Et... ? ? ?

Ah oui, il a fallu qu'il la ramène avec son coté pieds noirs...

Commence à radoter le gars...

4.Posté par Lesseps le 16/05/2020 15:45

@ post 1 : c’est dans ces moments là que l’ignorance abyssale militaire de ce triste sire apparaît ... il faut vraiment ne rien connaître de la chose militaire pour pouvoir prétendre qu’il a rencontré celui qui avait été soi-disant l’aide de camp (et non aide camp comme il l’écrit) de DE GAULLE en 14/18 alors que ce dernier était lieutenant puis capitaine ... aucun officier de l’armée française qu’il soit lieutenant ou capitaine n’a jamais eu d’aide de camp ... Les mythos sont capables d’écrire les plus gros fake en pensant que cela passera comme une lettre à la poste :) encore une à rajouter à la longue liste des mythomanies de NAVET ... Ce n’est pas parce qu’on est adhérent d’une assos militaire (sans jamais avoir fait carrière) qu’on fait partie de cette famille respectable :)

5.Posté par Nivet le 16/05/2020 16:11

1) Bel Boeuf,

Aucune élucubration de ma part. Effectivement j'étais très jeune.
L'aide de camp a été celui de De Gaulle dans les tranchées. Il était présent aussi lorsque que De Gaulle s'est rendu aux allemands.

Je n'ai pas donné son nom, je ne l'ai donné qu'à mes amis.

3) Over, contenu stupide, rien à dire comme d'hab.. Vous radotez Over, car vous avez toujours vos mêmes réactions fielleuses. Ce que je raconte, c'est du vécu. Vous, vos réparties sont stériles, transpirant la haine et la jalousie. Mais moi ça me plait assez de vous voir piquer votre crise.......

A.N..

6.Posté par C.J. le 16/05/2020 16:48

C' est pas facile d' échanger des moments d' émotions sur des faits de guerres et de ses héros quand la dernière guerre coloniale remonte à plus de 50 ans...ça ne parle pas à beaucoup. On peut le regretter ou pas, mais c' est comme ça..
Mais Alain aime les sujets difficiles..et les tâches laborieuses.
Reconnaissons au moins ça...

7.Posté par le lépreux le 16/05/2020 17:03

les derniers témoins ce ce qui fut guerre mondiale disparaissent.la mémoire s'ets focalisé sur les camps, la shoah .Les jeune soldats qui sont tombés pour notre libération et ceux des camps sont déjà oubliés .il nous retse le seul souvenir de la Shoah qui nous est rappelé rituellement 5 ou 6 fois par an

8.Posté par Nivet le 16/05/2020 18:43

Aux experts militaires, et en bouche cabri.

Babeuf m'a fait douter . Alors je me suis renseigné auprès d'amis officiers supérieurs à la Réunion.
Facile car je suis membre de l'ASAF Réunion.

+Aide de camp + n'est effectivement pas le mot juste. Le capitaine De Gaulle avait une ordonnance : ce monsieur que j'ai rencontré.

J'étais alors très jeune et je n'ai pas mémorisé le bon mot.

Mais les Babef, Lesseps, Polo, ne vous sentez pas obligés de prendre ce ton agressif pour me faire une remarque.Ce qui est sûr, c'est que vous n'avez pas fait votre service militaire (si vous l'avez fait) dans le Génie !

A.N.

9.Posté par Lesseps le 16/05/2020 19:16

Ahahahah pris la main dans le pot de confiture 😂😂😂 obligé de trouver l’excuse de l’âge pour se sortir de son mensonge amateur... quand on ne pipe rien aux choses militaires on essaie de se renseigner un minimum avant de passer pour un charlot :) ce qui est sûr NAVET c’est que mon service militaire je l’ai pas fait dans le bureau d’un colonel , planqué :) Et que je ne suis pas obligé de verser une dîme pour côtoyer les gens de l’ASAF : qui doivent se bidonner en lisant votre courrier d’ailleurs... vous ne ferez jamais partie de la famille militaire mon petit, au contraire de certains de vos contradicteurs qui se régalent de vos approximations... que vous soyez remis en place quotidiennement est le meilleur remède contre votre mythomanie... personnellement j’attends toujours vos courriers avec délectation : pas pour leur profondeur évidemment, mais plus pour débusquer où se trouve le mensonge ...

10.Posté par Jambalac le 16/05/2020 20:07

De Gaulle , en 14/18 les chefs de section ou de section ne disposaient pas d'ordonnance, réservé au chef du régiment (colonel)


1° COMPOSITION DES UNITÉS D'INFANTERIE

L'escouade

14 à 15 soldats, groupés sous la supervision d'un caporal (caporal chef à 2 galons rouges), forment une escouade.
L'escouade n'est pas une unité de manoeuvre.
Cette formation est regroupée, "à la manière d'une petite famille", pour la vie courante de l'unité (couchage, distributions, cuisine et la nourriture...).

La demi-section

Deux escouades forment une demi-section, sous le commandement d'un sergent.
La demi-section devient quelquefois une unité de manoeuvre. Son effectif d'une trentaine d'hommes la désigne tout naturellement pour certaines missions spéciales (petit poste, ou élément d'avant-garde ou de flanc-garde par exemple).
Le rôle et la fonction du sergent (étymologiquement serre-gens) est d'être derrière sa demi-section. Groupe, qu'il doit surveiller et diriger de façon à ce qu'il réagisse de la meilleure manière qui soit aux ordres du chef de section.
Ce sous-officier porte un galon de couleur or (argent chez les chasseurs).
Il est doté de seulement 56 cartouches ; il ne prend en principe pas part aux tirs.
Son équipement est allégé, par rapport à la troupe.

La section

La section est la première unité de manoeuvre. Elle comprend 2 demi-sections ou 4 escouades, soit environ 65 fusils. Elle est généralement dirigée par un lieutenant, un sous-lieutenant ou un adjudant, qui la précède lors des déplacements.

La compagnie

Quatre sections forment une compagnie, unité de manoeuvre et unité administrative, commandée par un capitaine.
La première section est en théorie dirigée par le lieutenant le plus ancien.
La seconde l'est par un officier de réserve.
La troisième par un adjudant.
La quatrième par un second lieutenant ou un sous-lieutenant.
Au combat, la compagnie engage parfois deux sections en première ligne et maintient les deux autres en arrière des deux autres.
Petite par la taille, elle ne peut être longtemps engagée au combat, sans l'appui de réserve.
La compagnie comprend 1 capitaine, 3 lieutenants, sous-lieutenant ou adjudant-chef, 1 adjudant, 1 sergent-major, 1 sergent-fourrier, 8 sergents, 1 caporal-fourrier, 16 caporaux, 2 tambours, 2 clairons, 1 infirmier, 4 brancardiers, 1 tailleur, 1 cordonnier, 1 cycliste, 3 conducteurs et 310 soldats.
Notons que cette unité est équipée d'une voiture à munitions, d'une voiture à vivres et à bagages et d'une cuisine roulante.
Elle forme, sous la direction du capitaine, assisté de sous-officiers comptables, une unité administrative autonome pour ce qui touche la solde, la nourriture (ordinaire) et l'habillement.

Le bataillon

4 compagnies forment 1 bataillon, commandé par 1 chef de bataillon, assisté d'un adjudant-major et d'un médecin.
Le bataillon peut se décliner sous 6 formations différentes...
Ainsi : la ligne de colonnes, la colonne de bataillon, la colonne double, la ligne déployée, et le bataillon en masse.
Sur le terrain, cette formation est accompagnée d'un train de combat qui comprend une voiture médicale, les 8 voitures à munitions, à vivres et à bagages, ainsi que les 4 cuisines roulantes des compagnies.
Le bataillon est une unité tactique qui met en ligne environ 1.000 fusils.

Le régiment

3 bataillons forment 1 régiment qui comprend en outre...

1° Un état-major est constitué d'un colonel, du capitaine qui lui est adjoint, de l'officier payeur ou lieutenant de détail, du lieutenant officier d'approvisionnement, du médecin-major chef du service, du lieutenant porte-drapeau et du chef de musique.

2° Un petit état-major comprenant 1 sous-chef de musique, 1 tambour-major, 38 musiciens, 1 caporal sapeur et 12 sapeurs ouvriers d'art.

3° Une section hors rang comprenant des artificiers, des armuriers, des secrétaires, des ordonnances, des sous-officiers d'approvisionnement, 21 conducteurs, maréchaux ferrant et bouchers.

11.Posté par Jambalac le 16/05/2020 20:08

correction: ne "disposait"

12.Posté par babeuf le 16/05/2020 21:10

A posté 8 Mr Nivet
Vous êtes de plus en plus comique. Confondre une ordonnance qui entretien le logement de son supérieur ,fait sa lessive et le repassage et un aide de camp probablement un colonel ou à la rigueur commandant qui assiste son général dans la réalisation des directives destinées aux unités de combat , il y a un fossé!
Encore une ineptie de votre part en nous accusant de ne pas avoir fait notre service militaire. Je ne sais pas pour les autres personnes citées.
Pour moi:
J'ai fait 28 mois de service militaire ,je suis breveté Para No111884 ,j'ai eu une citation au combat, et j'ai terminé mon service comme Sous-Lieutenant.
Ensuite alors que vous étiez probablement en couche culotte j'ai effectué 2 ans dans une unité territoriale où le grade de Lieutenant m'a été attribué
Si vous voulez bien me donner votre adresse, je vous transmettrai ma citation et un grand récit avec photos de mes huit derniers mois de service passés dans les djebels en Algérie!
Je vous en prie cessez de dire n'importe quoi.

13.Posté par babeuf le 16/05/2020 21:19

A posté 8Mr Nivet
J'oubliais
Dans mon posté 1 je ne suis pas agressif comme vous le prétendez mais tout simplement réaliste.
Autre chose : vous vous permettez d'estroper mon pseudo ce que je ne fais pas avec le vôtre comme ….!

14.Posté par Nivet le 16/05/2020 23:08

9) Il se reconnaîtra !

" La haine, nourrie par la bêtise ordinaire, est une crasse dont on ne se sépare pas facilement ".

Jérôme Noviez.

A.N..

15.Posté par C.J. le 17/05/2020 06:34

J' aime bien le post de Jambalac ...j' en apprends bien plus que lors de mon temps de service militaire comme de soldat de la Vierge Marie...18 mois au lieu de 12 pour cause de sortie de guerre coloniale au pays de mon ami Alain....parce que je l' ai effectué à la Caserne Lambert. Planqué comme un gratte-papier au secrétariat d' un Capitaine assurant la fonction de Commandant de Cie mais qui est sorti Commandant qd même 6 mois avant sa retraite pour devenir par la suite Maire de St Denis..l' armée a tjrs été une école de promotions.et avait même ses emplois réservés comme pour une seconde carrière... ça mêne à tout. Pourquoi pas..
Là, s' arrête mon admiration pour cette institution et ceux qui la servent.Je n' ai jamais rien compris aux faits de guerres !
Je ne suis pas irrévérencieux ni provocateur, je n' ai jamais kiffé.
Je suis entré soldat de deuxième classe et je suis soldat de deuxième classe refusé au grade Supérieur de première classe parce que entre temps j' ai effectué au total 15 jours au niouf ! Pour plusieurs motifs anodins pour moi mais caractérisés sévères et graves par l' autorité militaire : refus de saluer un sous- officier une fois, et refus d' effectuer les corvées de chiotte ! C' est la seule gloire que j' ai tirée de l' armée..
Je referais encore si j'avais à le faire..
Certains trouveront ça peu glorieux, moi ça me suffit largement.
J' éprouve beaucoup d' admiration pour ceux qui ont servi différemment mais je ne me sens pas cependant en situation d' infériorité. N' est-ce pas là, l' essentiel...

16.Posté par Nivet le 17/05/2020 08:22

13) Babef,

Je sais la différence qu'il y a entre une ordonnance et un aide de camp.
Oui, le capitaine De Gaulle avait une ordonnance. Et puisque DG ne pouvait avoir d'aide de camp, il avait une ordonnance que j'ai connue.
Dans les tranchées, oui, il avait une ordonnance (on dit un ou une ordonnance), attaché à son service.

ET, ALORS ? Il n'empêche qu'il était constamment à son service, dans des conditions impossibles, et qu'il l'a bien connu.Et comme l'ordonnance en question était très proche de lui,il peut en parler.

Oui, j'estropie volontairement votre pseudo . Pour un ancien militaire aux états de services conséquents, vous avancez....camouflé.Je n'aime pas ! Vous savez qu'en guerre, un soldat qui ne porte pas d'uniforme est considéré comme traitre par l'ennemi.

J'ai sauté en civil, à La Réunion , en parachute militaire : le TAP 665 .

Maintenant, je crois en vos états de service, et suis joignable téléphoniquement car dans l'annuaire de Saint Denis. Je saurai rester courtois avec, vous, mais vous serez obligé, par politesse, de vous présentez sous votre vrai nom.

A.N.

17.Posté par Nivet le 17/05/2020 08:34

13) Babef, juste pour en rajouter une couche, j'ai effectué mon service militaire à la Réunion, à l'Etat Major, au 2ème bureau . Vous savez, le bureau de renseignements militaires . Très discret service. nous avions accès à des documents " secret Défense". J'ai été affecté là, parce que mon cursus correspondait au profil exigé.

Alors, vous imaginez , que fréquentant des officiers supérieurs subalternes, et autres sous officiers, à l'Etat Major des FAZSOI, j'ai bien connu le système.

A.N.

18.Posté par Lesseps le 17/05/2020 09:06

@ NAVET :
« Il n'est guère étonnant que les bribes de réalité que tel chérit comme la trame de sa biographie, tel autre [...] les considère comme un voyage en Grande Mythomanie »
Pastorale américaine - éd. Gallimard - page 67 - Philip Roth

19.Posté par Lesseps le 17/05/2020 09:13

@ navet : juste pour en rajouter une couche , tous ceux qui connaissent la chose militaire savent que ceux qui sont affectés dans les bureaux sont ceux qui sont incapables voire inaptes au terrain :) ceux qui ont connu le terrain ont même honte d’atterrir dans les bureaux : régression honteuse qui dénote une baisse de capacités physiques et opérationnelles.... Vous étiez à votre place ...

20.Posté par Nivet le 17/05/2020 09:47

19) Forceps, ce n'est pas à un réformé P 5 par l'Armée que je vais tenter d'expliquer quoi que ce soit.

A.N.

21.Posté par Lesseps le 17/05/2020 11:55

@ NAVET : il est clair que question militaire vous ne m’apprendrez rien et n’utilisez pas des termes militaires que vous ne maîtrisez pas :) après vous passez pour une buse 😂😂 d’autres anecdotes militaires croustillantes ? Qu’on rigole un peu ... racontez nous vos tribulations au fond du bureau du colonel (au lieu d’être sur le terrain avec les vrais militaires) qu’on se bidonne ... luxation de l’épaule en rattrapant l’agrafeuse ? Déchirure musculaire en sprintant vers la cafetière ?

22.Posté par Nivet le 17/05/2020 14:19

21) Forceps.....réformé P5 pour cause psychiatrique.

A.N.

23.Posté par C.J. le 17/05/2020 15:15

@21...pitié parce que je me sens aussi visé...
Pauvre de nous, nous n' étions pas volontaires et ne demandions rien..oui, j ai été un soldat de la Vierge Marie ! Mon temps de secrétariat, en tout et pour tout, puisque je refusais de faire les chiottes, le moment d enregistrer le courrier " Arrivée " et " Départ " auprès de Commandant de Compagnie, m' a beaucoup servi pour préparer mes concours divers et variés pour devenir fonctionnaire..est-ce un péché, pourquoi nous diminuer ainsi...
Vous avez eu le bonheur de combattre l'ennemi et vous finissez avec la gloire et les honneurs. Et nous rien..
Quel sentiment d' injustice vous anime et quelles frustrations ressentez- vous, pour nous abaisser ainsi..

24.Posté par Nivet le 17/05/2020 16:27

23) Carl,, mais Lesseps n'a jamais connu le service militaire. Et s'il l'a connu, son affectation a été le Service Général, donc les latrines, sa seule compétence.

Il en est encore nostalgique , au regard de ses commentaires scatologiques.

A.N.

25.Posté par Lesseps le 17/05/2020 22:50

@ navet post 24 : encore une analyse foireuse :) vous êtes vraiment mauvais en supputations ... pour ne pas faire comme vous et étaler ma vie personnelle et familiale sans vergogne sur un courrier des lecteurs , je ne parlerais pas de ma carrière militaire mais sachez juste que je n’ai pas besoin de payer un droit d’entrée à une association de militaire pour faire partie de cette grande famille :) Tenez vous le pour dit , le planqué, trop craintif et limité physiquement pour aller jouer dans la cour des grands ...

26.Posté par Nivet le 18/05/2020 06:15

25) Vous n'étalez pas votre période militaire parce que vous n'en avez pas, ou rien à en dire.

OUI, je soutiens l'Armée Française avec fierté.

Clap de fin !

A.N.

27.Posté par Lesseps le 18/05/2020 10:36

@ navet : lol... personnellement il est sûr que je ne parlerais jamais de ma fille malade ou de mon père décédé sur un courrier des lecteurs :) il me reste encore un peu de décence ... vous êtes la Nabila de zinfos en fait 😂 Et je trouve très bien que vous donniez votre argent à l’armée française, votre sûr-rémunération sers au moins à qqch de louable ...mais n’oubliez jamais que vous ne ferez jamais partie de cette famille respectable des militaires ... clap de fin ...

28.Posté par gratel le 18/05/2020 13:41

@ lesseps On a souvent peur de s'affirmer car on craint la réaction- si ce n'est le jugement - des autres à notre égard ,et puis un jour , on essaie, et ça passe! En effet, on a trop tendance à se sentir bloqué par une vision déformée de nous - même et de la réalité.

29.Posté par polo974 le 18/05/2020 16:49

(citations inutiles, il y en plein dans chacun de ses messages)

Ah..., l'insulte, le rabaissement, que voilà les "arguments" de nivet...


Euh, comme ça, en passant, une boite de service à la personne, c'est pas un peu "Service Général, donc les latrines"...

30.Posté par Bertel de Vacoa le 18/05/2020 18:24

On ne peut avoir de débat et de vraie discussion que lorsque chaque contributeur est traité à égalité !
Ce n'est pas le cas sur ce site qui reste le blog du Cérébral... toujours incapable décrire un vrai texte en bon français !
Je cite :
- Il fut accueilli en libérateur par les habitants. Ceux-ci l' on réchauffé
- ...et en sortit l'insigne qui lui avait été offert

Ce ne sont pas des fautes de frappe ... c'est récurrent et cela dénote bien la révélation d'un manque flagrant de la maîtrise de l'écrit de notre langue française ... par le Cérébral de ce site !

Pour pouvoir écrire un courrier des lecteurs... il faut être agréé et donc avoir un nom ! - sic -
Zinfos se fiche pas mal de la pratique de ceux qui disent avoir un nom et qui commentent leurs propres publications à couvert... croient-ils... de leurs propres pseudos multiples !

Un écrit nous engage ... et quiconque a la formation pour déceler les faussaires a juste à analyser ses écrits ! ... C'est fastoche !

31.Posté par Nivet le 18/05/2020 18:45

29) Over, un peu de respect pour les personnes qui travaillent à domicile . Des femmes et des hommes formidables !


Vous êtes qui ou quoi pou les dénigrer de la sorte ? ? ?

A.N.

32.Posté par Nivet le 18/05/2020 18:55

30) Bertel ! Ah le revoilà !

Oui, il m'arrive de faire des fôtes, car comme vous ne le savez pas, parce que ignare, nous avons une relecture mémorielle. J'explique au petit Bertel, que, lorsque vous relisez votre texte, vous relisez les mots de façon globale. Votre cerveau anticipe et ne voit pas les erreurs, car déjà sur le mot suivant . Bon, vous avez la nuit pour essayer de comprendre.

Vous dites : " un écrit nous engage....." . Il est gonflé le boug ! Lui qui n'a jamais écrit un billet !

Clap de fin.

A.N.

33.Posté par Bertel de Vacoa le 18/05/2020 19:11

...leurs écrits

34.Posté par C.J. le 18/05/2020 19:22

Les deux principaux belligérants ayant chacun fait un clap de fin de combat..je pensais que c' était l' Armistice !
Mais les observateurs n' entendent pas de cette oreille..je vois.

35.Posté par Nivet le 18/05/2020 19:25

29) Over, ainsi vous êtes le le chaouch de Forceps pour répondre à sa place ?

A moins que vous ne soyez la même personne !

A.N.

36.Posté par polo974 le 18/05/2020 21:13

31.Posté par Nivet le 18/05/2020 18:45
"""
29) Over, un peu de respect pour les personnes qui travaillent à domicile . Des femmes et des hommes formidables !

Vous êtes qui ou quoi pou les dénigrer de la sorte ? ? ?

A.N.
"""

Mais, nivet, c'est vous qui quelques lignes avant traîniez dans la merde les gens qui travaillent dans les services généraux.

Et comme chacun à part nivet l'a déjà constaté, je ne suis pas Lesseps, je ne suis pas fan de la chose militaire (même si les exercices de tir m'avaient bien plus)...

37.Posté par Bertel de Vacoa le 19/05/2020 06:02

32.Posté par Nivet le 18/05/2020 18:55
Oui, il m'arrive de faire des fôtes, car comme vous ne le savez pas, parce que ignare, nous avons une relecture mémorielle. J'explique au petit Bertel, que, lorsque vous relisez votre texte, vous relisez les mots de façon globale. Votre cerveau anticipe et ne voit pas les erreurs, car déjà sur le mot suivant .

Alors là ! Si ce n'est pas la meilleure de l'année, cela mérite quand même un prix d'excellence ! - sic -
Voilà donc quelqu'un qui n'a cessé de s'épancher auprès des lecteurs, en mettant en avant ses états de service dans l' Education Nationale, ce dont tout le monde se fiche royalement.... venir justifier ses erreurs récurrentes dans l'écriture de notre langue !!!!

Il fallait oser ! Le grand Cérébral l'a fait ! Et pire, au summum de sa condescendance, confiant et un brin consciencieux, il conclut complaisamment en tentant de me faire comprendre que ce serait moi l'ignare ! J'avoue que c'est complètement consternant !

Vous dites : " un écrit nous engage....." . Il est gonflé le boug ! Lui qui n'a jamais écrit un billet !.... confesse le Grand Cérébral qui n'a rien compris une fois de plus !
i["...ceux qui disent avoir un nom et qui commentent leurs propres publications à couvert... croient-ils... de leurs propres pseudos multiples ! "
.... voilà ce que j'ai écrit... et je l'explique !

Oui, un écrit nous engage ! Dans ce nous, il y a surtout vous mais cela les autres lecteurs l'auront compris ! Un écrit se décode facilement, comme des empreinte digitales, pour qui a appris à le faire ! Les vocables que nous utilisons nous trahissent, au même titre que nos erreurs d'orthographe et de syntaxe ainsi que la structure de nos phrases !

Un exemple pour illustrer :
i[Mon b[billet ne portait que sur le Covid-19.... Je pense que le lecteur aura remarqué que la France est moins performant que l’Italie, alors que la France avait eu plus de temps pour se préparer et qu'on nous avait déclaré que La France est prête ! ]b]i

Devinez qui aurait pu écrire ce texte !

38.Posté par Nivet le 19/05/2020 09:12

36) Over, vous savez ce que sont les services généraux dans l'armée ? Je parle de notre époque, bien sûr !
Je parle des appelés .

Vous ne répondez pas à ma question en post 35 : êtes vous le chaouch de Forceps ?

A.N.

39.Posté par Jean RAMONA le 19/05/2020 14:22

la bonne orthographe est acquise dans les écoles.Mais l'école aujourd'hui n'accomplit plus sa fonction. Aujourd'hui qui se soucie d'une bonne orthographie. Voyez les fautes énormes qui sont offertes au grand public sur les bandeaux de la télévision.

40.Posté par gratel le 19/05/2020 16:17

Les vantards et les affabulateurs . N'entrez pas dans leur jeu et ne vous mettez pas à raconter des histoires compliquées et ennuyeuses. En restant en dehors de la conversation,vous leur ferez comprendre ce qu'il faut absolument qu'ils sachent si vous voulez qu'ils vous laissent tranquille à savoir que vous les considérez comme des raseurs, à bon entendeur salut!

41.Posté par Gaston le 19/05/2020 16:59

Ha ha ha ! Nivet se fait dé-fon-cer par ses contradicteurs, mais il insiste, le bougre! Ne changez rien, ô grand mythomane mégalomane! Je vous adore, finalement, si ,si!

42.Posté par polo974 le 19/05/2020 21:16

38.Posté par Nivet le 19/05/2020 09:12
"""
36) Over, vous savez ce que sont les services généraux dans l'armée ? Je parle de notre époque, bien sûr !
Je parle des appelés .
Vous ne répondez pas à ma question en post 35 : êtes vous le chaouch de Forceps ?

A.N.
"""

Des appelés, des militaires pros ou des civils, les fonctions dans les services généraux sont à la base les mêmes.
Insulter les uns, c'est les insulter tous.

Votre question n'étant qu'une insulte déguisée de plus, inutile que j'y réponde...

43.Posté par Lesseps le 20/05/2020 14:26

@ navet : par contre moi je sais qui étaient les appelés de l’époque qui finissaient dans les bureaux des officiers 😂😂 pas des foudres de guerre ... serviles et obséquieux...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes