MENU ZINFOS
Communiqué

​Fret aérien et continuité territoriale : la FEDOM tire la sonnette d’alarme


Par LG - Publié le Mardi 21 Avril 2020 à 20:40 | Lu 608 fois

Dans un courrier daté du 27 mars adressé à la Ministre des Outre-mer et au Secrétaire d’Etat chargé des Transports, le président de la FEDOM, Jean Pierre Philibert, leur avait fait part de sa vive inquiétude sur la situation particulièrement difficile du transport entre l’hexagone et les Outre-mer et notamment sur les risques de rupture des chaînes d’approvisionnement compte tenu de la crise sanitaire sans précédent que nous traversons.

Difficultés rencontrées par les opérateurs du transport maritime, situation des grands ports, raréfaction des liaisons aériennes entraînant des difficultés dans l’acheminement du fret indispensable (notamment alimentaire et médical), survie des compagnies aériennes qui desservent nos territoires isolés et dépendants... le président de la FEDOM avait alerté dès la fin du mois de mars les ministres concernés sur ces problématiques.

Si la Ministre des Outre-mer a pris acte de ces problèmes et que des solutions ont pu être apportées dans un certain nombre de domaines, la hausse du prix du fret aérien (parfois multiplié par trois), causé par la diminution drastique des liaisons aériennes (plus de 80 % des liaisons ne sont plus assurées) est un problème majeur qui s’accroît chaque jour.

Pour endiguer cette hausse du prix du fret qui empêche l’acheminement de produits indispensables (alimentaires, agroalimentaires, médicaux), qui impacte les prix à la consommation, qui met des vies humaines en danger et qui paralyse complètement l’activité économique de nos territoires, les discussions entamées avec les différents acteurs concernés doivent aboutir à des solutions opérationnelles.

Si ces discussions n’aboutissent pas très rapidement, le président de la FEDOM demande au gouvernement de prendre ses responsabilités afin d’assurer par tous moyens – la réquisition des compagnies aériennes ou des subventions à ces mêmes compagnies aériennes – pour rétablir la continuité territoriale entre la France et ses outre-mer.




1.Posté par justedubonsens le 22/04/2020 10:26

Interrogeons nous sur la justification d'une telle augmentation du frêt aérien quand les prix des carburant n'ont jamais été aussi bas. Quant aux aides je crois avoir lu que AF a déjà bien reçu des aides de l'Etat depuis l'origine de ce courrier.
Je ne vois pas en quoi la raréfaction du transport se reflète sur le coût actuel. Qu'il y ait 10 ou 1 avion qui vole le coût lié à ce vol ne change pas il n'y pas ici d'économie d'échelle.

2.Posté par polo974 le 22/04/2020 13:45

sans parler que la poste ne fait plus ses tournées de distribution...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes