MENU ZINFOS
Faits-divers

​Filets anti-requins : Saint-Paul pourrait être amenée à indemniser 350.000 euros à Seanergy


Le contentieux entre Seanergy, l'entreprise spécialisée dans les travaux maritimes et la mairie de Saint-Paul se joue désormais devant les tribunaux. La commune de l'ouest pourrait devoir passer à la caisse si l'avis du rapporteur public venait à être suivi par le juge administratif dans quelques semaines. La note a toutefois été divisée par deux au regard des prétentions de Seanergy.

Par - Publié le Jeudi 18 Juin 2020 à 12:54 | Lu 6165 fois

La société Seanergy réclame à la mairie de Saint-Paul des indemnités à hauteur de 715.000 euros devant le tribunal administratif. Mais selon le rapporteur public ce jeudi, elle ne devrait être indemnisée "que" de 353.000 euros. 
 
Seanergy, responsable de la réparation et maintenance des filets anti-requins des plages de Boucan Canot et des Roches Noires, de 2015 à 2017, reproche à la mairie une rupture de leur contrat prématurément ; justifiant des indemnités à la fois pour le travail non réalisé et l’atteinte à son image. En effet, les tensions auraient commencé alors que la mairie avait maintenu le pouvoir de décision sur le retrait ou non des filets lors de périodes de houle dans le but d’éviter leur endommagement. La société reproche à la mairie, et plus précisément l’adjoint au maire Patrick Florès, de ne pas avoir suffisamment retiré les filets aux moments de houles et de l’avoir ensuite accusée d’être à l’origine des filets endommagés. "Il s'agissait d'un réel dénigrement de l'entreprise, affirme l'avocat de Seanergy, Me Éric Dugoujon, avec un élu qui s'impliquait personnellement. C'était difficile pour à assumer pour la société car il disait presque que c'était de escrocs". 
Mars 2018 : Malgré les critiques contre ses filets anti-requins, Seanergy réclame 750.000€ à la mairie de St-Paul
 
Le contrat avec Seanergy devait prendre fin en septembre 2016, mais avait finalement été reconduit par la mairie après une attaque de requin dans le périmètre des filets survenue le 27 août 2016. Mais les différends n’ont pu être résolus malgré des échanges de courriers et une tentative de médiation. En août 2017, la mairie prévient de la fin du contrat prévue en décembre 2017 pour Boucan et avril 2018 pour Roches Noires. 
 
Le contrat étant renouvelable chaque année pour une durée d’un an, pendant 4 ans, Seanergy demande donc des indemnités pour l’augmentation du marché de maintenance de 20% à cause d’une surface de filets plus importante, le solde du marché, le paiement des bons d’intervention journalière (quand le travail dépassait 5 jours), la création d’une plateforme numérique et l’atteinte à l’image de la société. Le tout s’élevant à un montant de 714.989 euros. 
 
Selon le rapporteur public qui a rendu son avis devant le tribunal administratif ce jeudi, seuls l’augmentation du marché de maintenance, le solde du marché et la création de la plateforme numérique peuvent être retenus ; les bons d’intervention n’ayant par été correctement justifiés et l’atteinte à l’image de Seanergy n'étant que minime. Il estime donc les indemnités à 353.000 euros. 
 
Le tribunal administratif devrait rendre sa décision d’ici un mois. 

Au centre, l’adjoint Patrick Florès et Dominique Thirel (micro en main), directeur de Seanergy, lors de la présentation du projet de protection de la côte par des filets
Au centre, l’adjoint Patrick Florès et Dominique Thirel (micro en main), directeur de Seanergy, lors de la présentation du projet de protection de la côte par des filets


Soe Hitchon
Journaliste La liberté et la justice pour tous, c'est une utopie en laquelle je crois. Chaque... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par mister Magoo le 18/06/2020 13:24

une bonne gestion communale, tout est bien géré sur cette crise requin : tout le monde est à la hauteur, mairie, Seanergy, préfecture.
et la baignade est interdite provisoirement depuis... ???
Qui paiera ?
Le con-tribuable st paulois

2.Posté par SITARANE le 18/06/2020 13:30

Gaspillage au profit d'une minorité déjà privilégiée..........Les Créoles, continuez à subir et à vous taire !!!!!!!!!!!!!

3.Posté par Simonzèf le 18/06/2020 13:35

Le pseudo plongeur installateur de filet est un komik, Le seul responsable est ce flores ! À lui de payer... Mais copain cochon en privé à eux le pactole.

4.Posté par GIRONDIN le 18/06/2020 14:06

Le especialiste de rekin avait promis d'éradiquer le rekin ?

Il s'agit des filets troués troués ?

5.Posté par didier le 18/06/2020 14:59

Sandra, tu paye ?

6.Posté par Rive Sud le 18/06/2020 15:52

Saint-Paul, what else ?

7.Posté par JD974 le 18/06/2020 16:14

Il faut se faire une raison : les filets en mer ne sont pas une bonne solution en raison de la houle.

Seule une piscine en mer solide comme celle de Saint-Malo de BON SECOURS en amélioré peut satisfaire tout le monde.

https://www.saint-malo-tourisme.com/decouvrir/l-eau/la-mer/les-plages/plage-de-bon-secours-1829325

Son histoire remonte aux années 1930. Pendant la période d'entre-deux-guerres, les activités de bord de mer connaissaient un essor considérable. Les plages ne désemplissaient pas. A cette époque, trois établissements de bains se partageaient la Plage de Bon Secours. Au centre, se trouvait le bureau des "Bains René", géré par René Lesaunier. Ce directeur était très soucieux du confort de ses clients, et débordait d'idées. C'est lui qui fut le premier à installer des douches reliées au réseau de ville pour que les baigneurs puissent se rincer. Il eu également l'idée de fixer des pare-soleil à ses chaises longues. Mais ses idées étaient vite reprises par ses concurrents.

8.Posté par SVP le 18/06/2020 17:00

Et là Alain BENARD trouve que SINI est compétent pour lui remettre sur la liste , message bien capté je vote BELLo

9.Posté par klod le 18/06/2020 17:49

le fiasco des "c'est la faute à la réserve" ………………….


10.Posté par klod le 18/06/2020 17:54

si et seulement si , le "bénard" y passe , le zean marie dit nativel , auto, mais vraiment AUTO - proclamée espécialiste es rekin + espécialiste "c'est la faute à la réserve " va nous arranger ca en deux trois mvts ............….

mon DiéS , protégez nous du piiiiire !

11.Posté par JD974 le 18/06/2020 18:48

Il faut se faire une raison : les filets en mer ne sont pas une bonne solution en raison de la houle.

Ce ne sont pas les hommes politiques qui vont trouver la solution.

12.Posté par La reunion le 18/06/2020 19:48

Que. D'argent gaspillé po un minorité do monde un stop shark i coûte 500€ un planche surf2000€ et c toujours les contribuables qui paye toute sorte conneries cet argent serai mieux investi ailleurs dans l'éducation,hopitaux, ect l'argent i trouve pas sous le roche ni dans l' eau😤😤😤

13.Posté par klod le 18/06/2020 19:56

de flores à nativel en passant par mulquin : nos "espécialistes es rekin " dit "ex surfeurs"

…………………. la RUN en lér?????????? genre "nou la fé rienk l'emballage" ?


y fé peutié , o twa …………. certains aiment .

comme dit la pub : "o twa la Réunion" …………………… y fé peutié………….

14.Posté par 7AC le 19/06/2020 06:49

Le boss de la société Seanergy est un bon Réunionnais, pure souche, pas la peine de baver encore sur une certaine minorité.
Et pour une fois qu'un Entrepreneur local ose, voilà que c'est une collectivité (gérées par des Réunionnais), qui torpillent le contrat.
Dominique, ne lâche pas le morceau !

15.Posté par PAPI le 19/06/2020 17:46

UNE BONNE GESTION L ARGENT DU CONTRIBUABLE ON LA DÉPENSE SANS COMPTER C EST COMME LE TRAM TRAIN ABANDONNE APRÈS LES ÉTUDES QUI ONT COUTES LES YEUX DE LA TÊTE PAYES QUE D ARGENT DILAPIDES ET ILS OSENT SE REPRESENTE4R DEVANT LES ÉLECTEURS .

16.Posté par simonzèf le 19/06/2020 20:46

a 7ac ,combien l elu papa du surfer récupère sur le pactole ? ils ne serait pas de la même loge que l hôtelier ces 2 clowns ?...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes