Courrier des lecteurs

​Emmanuel Macro(n) : AU FOU !

Mercredi 3 Janvier 2018 - 10:19

Voilà qu’à force de voir son ego enfler, il se prend pour John Fitzgerald Kennedy ! Rappelons à cet égocentrique de l’Elysée qu’une fable de ce bon Lafontaine évoque une grenouille voulant se faire aussi grosse que le boeuf.
A force-à force tant lu la gonflé, ben la pété.

JFK était doté d’une extraordinaire personnalité lui ayant valu, malgré sa très courte présidence, d’être considéré comme un des plus grands ayant occupé cette fonction après Lincoln ou Ulysses Grant. Ayant fait la preuve de sa volonté, il a pu dire aux Américains :
« Demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays ! »

A l’appui de sa demande, il avait des arguments : une obstination farouche face à Krouchtchev dans l’affaire des missiles de Cuba ; le new deal ; la défense de Berlin (Macron va-t-il nous sortir un « ich bin ein Mafateur ? ») ; l’amorce d’une réelle fin des discriminations raciales ; la course aux étoiles ; le pouvoir de séduction comme en témoignait Marylin…

Que nous offre le Macro(n) ? Des promesses, encore des promesses… et des menaces : liberté de licenciement pour les patrons ; suppression du RSA au plombier refusant un emploi d’infirmier ; aucune augmentation de la retraite des vieux… C’est un peu court, jeune homme ! Avoir battu Marine n’est guère un titre de gloire, pas plus que d’avoir foutu la pile à ses potes de droite ou de gauche : ils sont tellement cons que même un Sini(stre)malé aurait obtenu le même résultat !

Rien ne dit qu’une qu’une Marylin à la française chantera « Merry christmas, mister président’… » A moins qu’une Brigitte (Bardot ou autre ?)…

Ce gars se voit déjà comme De Gaulle à Londres, sinon Napoléon à Austerlitz. Sauf que Charles a réellement relevé le pays et que le Corse, que je déteste, a bien gagné des batailles contre l’évidence.

Le Macro(n), lui, nous entraîne droit dans le mur dressé par ses amis du néolibéralisme à appétit d’ogre.

« Viens chez moi, y’a pas d’feu ! »

Aux armes, citoyens !
Jules Bénard
Lu 706 fois



1.Posté par JORI le 03/01/2018 11:16

"’à force de voir son ego enfler, il se prend pour John Fitzgerald Kennedy !", vous vous prenez bien pour Lafontaine!!. Dois je en conclure que votre égo enflerait???. MDR

2.Posté par JORI le 03/01/2018 11:22

C'est bien de faire remarquer que seul De Gaulle sous la V ème République a relevé la France. Mais des hommes comme lui, il n'y en a plus, alors que fait on en attendant??.

3.Posté par L'Ardéchoise le 03/01/2018 17:21

La Fontaine, ne serait-ce pas mieux ?
JORI, critiquer, vilipender, ruer dans les brancards, braire, ça,vous savez faire, mais que diable, faites-le en ne reprenant pas les fautes des autres ( d'ailleurs fort rares chez Jules) !

Quoique... "Mieux vaut être âne sur terre que savant dans la terre."

Et à force d'être MDR, comme vous le notez ces temps-ci dans tous vos pseudo-commentaires qui n'en sont guère, sachez aussi qu"une selle dorée" -en l'occurrence vos posts et avis tels que vous les assénez- "ne fait pas d'un âne un cheval."

4.Posté par JORI le 03/01/2018 18:18

3.Posté par L'Ardéchoise le 03/01/2018 17:21
"Faites-le en ne reprenant pas les fautes des autres", un exemple SVP??.

5.Posté par A mon avis le 03/01/2018 18:38

Eh bien Jules Bénard, vous commencez bien mal 2018 !
Vraiment débile ce billet d'humeur !
Vos critiques (qui se veulent peut-être humoristiques ? ou pas ?) ne sont que maladroites, confuses et irrespectueuses du Président de la république. Vous vous complaisez dans le caniveau !

Par ailleurs, c'est de bon ton pour certains de citer à tout bout de champ le Général ! Mais de Gaulle a tellement relevé la France que son "règne" s'est terminé avec la révolution de mai 68 ! Sa fin peu glorieuse est rarement évoquée !

6.Posté par Jules Bénard le 03/01/2018 18:45

à JORI-le-crétin-en-chef :

La train de votre stupidité glisse sur les rails de mon indifférence pour aboutir à la gare de mon mépris.

Ceci dit, cher inénarrable abruti, vous accomplissez une performance en dépit de votre nullité : vous êtes le premier que je cloue avec plaisir au pilori en ce début de 2018. Faites gaffe ; j'en connais plusieurs qui vont vous marquer à la culotte pour vous chiper votre couronne de roi des idiots.

7.Posté par A mon avis le 03/01/2018 18:45

@ 3 L'Ardéchoise : Pensez vous qu'un âne soit moins intelligent qu'un cheval ? Ne vous fiez pas aux apparences ! ....😊😄😂

8.Posté par Pierre Balcon le 03/01/2018 19:38

Les discours des présidents sont en fait des discours écrits par d’autres.

Le tout premier discours d’investiture, celui de George Washington le 30 avril 1789, était un texte inspiré d’un premier jet composé par son ami James Madison, qui lui servait de « nègre ».

En 1861, alors que le pays était au bord de la guerre civile, Lincoln rédigea un discours destiné aux États du Sud en pleine agitation, qu’il envisageait de terminer en posant cette question sans détour: «Aurons-nous la paix ou l’épée?» Enfin, jusqu’à ce que son futur secrétaire d’État, William Seward, ne suggère un appel moins belliqueux et plus poétique à des «accords mystiques du souvenir» et à «l’ange gardien de notre nation», mot barré que Lincoln récupéra pour changer la formule en «meilleurs anges de notre nature».

Kennedy , plus que tout autre , devait surtout son don d’orateur à son conseiller et assistant de longue date, Ted Sorensen, qui fut le principal auteur de ses discours. Sorensen était sans l’ombre d’un doute l’architecte en chef du discours d’investiture de Kennedy,

Le discours de JFK contenait aussi des emprunts, à l’Ancien Testament, au Nouveau Testament, à Lincoln, à Adlai Stevenson, rival de Kennedy et deux fois candidat démocrate à la présidentielle, à l’économiste de Harvard John Kenneth Galbraith, à l’historien Arthur Schlesinger .

A vrai dire la carrière politique de Kennedy ne fut qu’un mythe soigneusement bâti et entretenu par tout un appareil de propagande .

Macron a retenu la leçon et pousse la caricature jusqu'au ridicule .

Il dispose hélas de plein d’auxiliaires , j'allais dire de complices , pour cette entreprise funeste de mystification .

9.Posté par L'Ardéchoise le 03/01/2018 19:52

A JORI : vous le faites exprès ? La Fontaine, et pas Lafontaine !

A mon avis : au niveau d'un certain organe, ils se valent...
Quand à l'intelligence, je n'en sais rien, c'est comme pour les humains je pense, dans les deux camps, il y en a des bons, et hélas des cons.
Bonne année à vous !

10.Posté par JORI le 03/01/2018 19:53

6.Posté par Jules Bénard le 03/01/2018 18:45
Parce qu'insulter serait pour vous synonyme de "clouer au pilori". Je vous répondrais donc tout simplement: L'insulte est souvent l'argument final de celui qui ne trouve plus rien à dire. Ça parle mieux, non!!. MDR

11.Posté par Nivet Alain le 03/01/2018 20:20

Julot, bien sûr, en total accord avec ton analyse. Pour aller dans ton sens, j'ai dénoncé hier sur ZINFO, et aujourd'hui sur le Quotidien, l'enfumage, la manipulation de Emmanuel Macron d'une population fatiguée et si abusée qu'elle en est encore à croire en cet affabulateur. Le titre de ma contribution :"Dr Jekill et Mr Macron", où j'essaie d'expliquer l'instrumentalisation d'un électorat aux abois et abusé. Ce que je développe est bien connu des publicitaires, ceux qui envoient des messages subliminaux......
Hier, lors des voeux présidentiels,Manu reprend à son compte une phrase de J.F.Kennedy archi connue monde entier. Cette phrase : " Demandez vous ce que vous pouvez faire pour votre pays" ! Alors, ou il est un grand couillon entouré d'un staff de charlots qui écrit ses discours insipides, ou il prend le français lambda pour plus qu'un veau avec un C. Dans tous les cas, le citoyen que je suis a été atteint dans sa dignité par cette attitude hautaine et suffisante.

"Je suis Macron 1er, tu es le peuple et tu me dois allégeance. Telle est ma devise".

A.N.

12.Posté par margouillat974 le 03/01/2018 21:37

@ L' Ardéchoise: vous auriez dû ajouter , de course, pour le cheval, ça laissait moins de confusion en ce qui concerne l'intelligence des équidés!

13.Posté par JORI le 03/01/2018 23:12

11.Posté par Nivet Alain le 03/01/2018 20:20
"le citoyen que je suis a été atteint dans sa dignité par cette attitude hautaine et suffisante" et question suffisance vous savez de quoi vous parlez, vous qui prenez macron pour un "grand couillon entouré d'un staff de charlots". C'est vrai qu'il ne doit pas arriver à vos chevilles qui doivent d'ailleurs restées super enflées toute l'année!!. De plus, vous savez mieux que tout le monde ce qui serait enfummage, affabulation et manipulation de la population!!. Du coup êtes vous vraiment à votre place!!. MDR

14.Posté par kersauson de (P.) le 04/01/2018 16:36

oté BENARD
t payé par ki pour cette propagande contre mr le President de la Republique ?

la France ne sera definitivement jamais comme la Grece ni meme l'Espagne et le Portugal !
et TOUT LE MONDE va en profiter

RESPECT a mr MACRON !

15.Posté par kersauson de (P.) le 04/01/2018 16:39

post 10 Jodi
bien repondu a ce benard ki fait dedans au post 6

ce benard se croit tout permi par ses liens affectifs avec dupuy

bon post le 5 "a mon avis"

16.Posté par andre le 04/01/2018 17:20

il y a la devise ,critiquez les autres je vous admire , critiquez macron c'est mentir

17.Posté par margouillat974 le 04/01/2018 21:16

@ 14 La France rentre dans le cycle : plus d'industrie, plus d'artisans= plus de boulot.
Le retraité perd son pouvoir d'achat ( pension non-revalorisée et augmentation C.S.G. et pas compensé par l'exonération de la T.H. et perdra encore plus lors de la sortie de la prochaine taxe foncière.
Le propriétaire qui loue un bien perd 30% du bénéfice de ses loyers
Le salarié perd 2 points en % de son salaire, paye sa mutuelle obligatoire, paye son essence (ou diesel) + cher, comme le gaz, l'électricité, l'eau
L'automobiliste devient une holstein ( parking, péage, amende, contrôle technique, assurance)
Des salariés qui dorment dans leur voiture, des S.D.F. qui crèvent dans les rues.
Rien que ces exemples , et il y en a bien d'autres, devraient vous faire prendre conscience que si nous, les français, ne sommes pas déjà grecs, on en prend bien le chemin!

18.Posté par Jules Bénard le 07/01/2018 07:52

Concernant JORI :

Je me demande comment on peut être aussi con que JORI.
Le bon Dieu i fé exprès ou koça ?
Etre bête à ce point, cela devient péché mortel. Ça devrait être puni du bagne à tout le moins. Dans une cellule aux Kerguélen. On l'enferme et on attend qu'une baleine passe, on lui balance la clef et hop !

19.Posté par Pierre Balcon le 07/01/2018 12:44

à post 2

Rappelez moi la séquence historique que nous avons appelée "les 30 glorieuses".
Rappelez moi aussi quels territoires elle a concerné .

Ne me répondez pas qu'elle a commencé en 1960 !
Le compte n'y serait pas.
La 4 ème république y a pris sa large part .
Vous rabâchez les poncifs qu'on a fait entrer dans votre petite cervelle.

En revanche vous avez droit de rappeler qu'elle s'est terminée à peu près avec la première crise pétrolière mondiale de 1974 .

Ne dites pas qu'elle n'a concerné que la France !

Tout ça pour dire que les hommes providentiels n'existent pas !

Pas plus De Gaulle que Macron ...

Changez votre logiciel ! Vous allez vous planter ! Et au stade où vous en êtes , il vaut mieux repartir à zéro, plutôt que d'investir sur du matériel obsolète

20.Posté par JORI le 08/01/2018 20:27

18.Posté par Jules Bénard le 07/01/2018 07:52
Toujours dans l'insulte, vous n'avez plus d'argument???. MDR

21.Posté par JORI le 08/01/2018 20:33

19.Posté par Pierre Balcon le 07/01/2018 12:44
Parce que vous vous n'avez pas l'impression de nous rabâcher les vôtres de "poncifs"??.
Ah oui, c'est vrai, vous vous avez le droit, puisque tous les français seraient des cons!!.
Concernant de gaulle, votre pote jules l'affirme et je le rejoins et je ne vous vois pas lui dire de changer de logiciel!!. C'est vrai, lui vu qu'il écrit sous son vrai nom, là aussi il aurait le droit!!. MDR

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Novembre 2018 - 10:37 Jusqu’où l’hybris ?