MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

​Dijon : Le vrai scandale


Par André Pouchet - Publié le Mercredi 17 Juin 2020 à 11:22 | Lu 1168 fois

Qu'est-ce que c'est que cette milice tchétchène qui, trois jours de suite, sous prétexte qu'un membre de leur arrogante et belliqueuse communauté, lequel, s'étant embrouillé avec des habitants du coin qui s'étaient trouvés obligés de le remettre un peu brutalement à sa place, s'était fait légèrement casser la gueule, est venue impunément provoquer et agresser nos Arabes du paisible quartier des Grésilles ?

Qu’est-ce que c’est que cette police française qui, pendant trois jours, s’est mise aux abonnés absents et, sans réagir, a laissé les hordes tchétchènes terroriser les populations pacifiques de ce quartier populaire défavorisé ? Les « forces de l’ordre », si promptes par ailleurs à se mobiliser pour faire entendre des jérémiades sur leur propre sort, ne leur devaient-elles pas, à elles aussi, à ces populations déshéritées, assistance et protection ? Aurait-on par hasard considéré en haut lieu que, parce qu’il s’agissait de gens modestes et de maghrébins, on pouvait se dispenser d’assurer pour eux la sécurité dont doivent normalement bénéficier tous les citoyens français ? N’y aurait-il pas là, une fois de plus, une grave discrimination à connotation raciste ?

Comment, dans ces conditions, s’étonner que ce quartier, lâchement abandonné à son sort par la police, livré sans défense à lui-même, ait dû susciter en son sein la mobilisation de citoyens courageux, lesquels, dotés d’un armement dérisoire par rapport à celui qu’exhibaient les sauvages venus du Caucase – uniquement quelques armes de poing et une poignée de malheureuses kalachnikovs – ont su bravement faire face aux hordes étrangères qui menaçaient leurs familles ? Devant les défaillances flagrantes de la police officielle, faudra-t-il à l’avenir se résoudre à sous-traiter la défense de ce quartier à cette vaillante milice citoyenne ?

Et le Castaner, où était-il pendant ce temps-là ? Pendant les trois jours qu’a duré l’agression, on ne l’a pas du tout entendu ! Silence radio ! Était-il en train de méditer sur sa fumeuse théorie de « l’émotion qui dépasse les règles juridiques » ? Était-il en train de se demander, de l’émotion des Tchétchènes et de celle des Arabes, laquelle était la plus légitime, laquelle méritait le plus d’être entendue. C’est seulement au bout de trois jours, au terme de cette laborieuse réflexion, qu’il s’est courageusement décidé à déléguer sur place son secrétaire d’Etat, M. Nunez !

Et Marine Le Pen, qui, comme le maire de la ville, M. Rebsamen, l’a déclaré dans une conférence de presse, n’était nullement « la bienvenue » à Dijon, pourquoi ce gouvernement irresponsable l’a-t-il autorisée à venir parader sur place et insulter ainsi cette ville traumatisée ? D’ailleurs, comme on a pu le voir à la télévision, répondant à l’appel de leur maire, une poignée de courageux jeunes gens se sont chargés en chahutant sa voiture de signifier à cette vile charognarde, uniquement soucieuse d’exploiter ce malheureux événement dans le sens de ses thèses nauséabondes, qu’elle pouvait aller se faire voir ailleurs !

Alors, y a-t-il encore un pilote dans l’avion ? Les Français disposent-ils aujourd’hui d’un gouvernement vraiment crédible, un gouvernement décidé, courageux, se montrant capable d’agir avec détermination pour combattre inégalités et discriminations et pour sauvegarder notre précieux vivre-ensemble ? On est hélas en droit d’en douter !




1.Posté par zozimet le 17/06/2020 13:01

Quelle drôle de question: Les Français disposent-ils aujourd’hui d’un gouvernement vraiment crédible, un gouvernement décidé, courageux, se montrant capable d’agir avec détermination pour combattre inégalités et discriminations et pour sauvegarder notre précieux vivre-ensemble : Réponse : N O N, NON et NON- !!!!!!!
`

2.Posté par martin lane le 17/06/2020 13:23

Le vrai scandale, Monsieur Pouchet, c'est que les deux " camps" soient en possession d'armes de guerre, alors que les lois de la République les interdisent.
Quand aux protagonistes de cette sombre guerilla urbaine, souvenez-vous qu'ils ne sont pas des agneaux de l'année, mais des trafiquants de drogue.
Que peuvent faire nos policiers, armés de " pistolets à tirer dans les coins", face à des armes capables de transpercer un blindage ?
Nos braves pandores excellent dans la verbalisation du citoyen soucieux des lois, pas dans l'arrestation de guerilleros.
Vos " paisibles arabes" comme cette horde venue du Caucase ne sont pas le genre de population que la France et les français désirent.

3.Posté par le lépreux le 17/06/2020 14:53

Pouchet donner dans la dérision peut etre une fete de l'esprit mais cela est osé pour rendre compte de la veulerie , de la trahison macronienne--.''le vivre ensemble 'imposé par nos élites dirigeantes tourne à la tragédie.L'homme français ,blanc , hétéro et de plus de 50 ans n'est plus la seule victime de la haine des étrangers que nous abritons chez nous. Maintenant les ''loups '' se dévorent entre eux .Cela nous fera un répit de quelques semaines....peut etre

4.Posté par Lulu le 17/06/2020 16:30

tiens pourquoi demander à la police d'être présente, si par hasard elle arrête un violent qu'il soit étranger on va encore crier au racisme avec les conséquences que nous connaissons tous..., au passage ce gouvernement ou les précédents ont le même profil! et si j'ai bonne mémoire une partie de la population demander au gouvernement d'enlever certaines armes aux forces de l'ordre et conteste sans arrêt leur intervention, alors pourquoi crier au secours aujourd'hui????

le lépreux ne soyez pas de mauvaise foi, car il y belle lurette depuis l'ère Mitterrand que nous avons ces fameux étrangers en France!
que vous n'appréciez pas la politique de Macron c'est votre choix mais faut aussi être honnête dans ses avis et non pas comme vous et beaucoup d'autres le font à longueur de journée cracher sur le président actuel qui pour vous est responsable de tous les maux .....qui entre nous soit dit est le résultat du laxisme des précédents présidents. Souvenez vous déjà de l'épisode d'Hollande avec cette gamine insolente "Léonarda" qui posait ses conditions au président de la république, du jamais vu mais en France tout est possible n'est ce pas!
allez allons mettre un genou par terre à l'appel de la LDH pour montrer notre désaccord c'est de mode......!

5.Posté par Jean RAMONA le 17/06/2020 17:25

Luulu ,je vous concède volontiers que le sieur Macron n'est pas le seul responsable de la révolte de la masse des émigrés .Je n'ai pas oublié la déclaration fatidique de feu Miterrand en Bretagne et s'adressant à la faune des émigrés .'' Vous ettes chez vous en France ''

6.Posté par A mon avis le 17/06/2020 17:32

Vous écrivez :
"...u ne poignée de courageux jeunes gens se sont chargés en chahutant sa voiture de signifier à cette vile charognarde, uniquement soucieuse d’exploiter ce malheureux événement dans le sens de ses thèses nauséabondes, qu’elle pouvait aller se faire voir ailleurs ! "

Vous vilipendez Marine LE PEN, la traitant même de "vile charognarde", alors que vous tenez un discours en tout point conforme aux commentaires des représentants du RN(exFN) sur les ondes !

Étonnant non !

7.Posté par A mon avis le 17/06/2020 17:38

@ 5.Posté par Jean RAMONA:
"La faune d'immigrés" : une expression qui classe tout de suit son auteur !

Si Mitterrand a déclaré cela, il a fait preuve d'humanisme !

C'est ce qui manque le plus de nos jours !

8.Posté par PATRICK CEVENNES le 17/06/2020 21:25

fukcd473
Notre chère police préfère tirer à tir tendu au lbdg sur des manifestants gilets jaunes ou personnel de santé que d'aller au contact avec des tchétchènes. Il m'a fait rire jaune le syndicaliste de la police dire qu'il y aurait eu le chaos et des morts si la police était intervenue à Dijon. Mais quand il parle de morts le syndicaliste, il désigne quel côté ? côté flic ou côté tchétchène ?

9.Posté par Richard Zoreil de Sin Dni le 18/06/2020 10:04

Pierrot
Je ne comprends pas pourquoi vous avez accepter de publier ce courrier des lecteurs.
Le site de Zinfos974 est-il devenu l'antichambre du Rassemblement Nationale et de toutes les personnes se revendiquant d’extrême droite ?
Il est écrit :
est venue impunément provoquer et agresser nos Arabes du paisible quartier des Grésilles ?u[qt[
Le sens Arabes est au 1er degré, c'est à dire des étrangers venus en France pour prendre le pain des Français et quartier paisible des Grésilles c'est carrément un foutage de gueule c'est un des pires quartier de Dijon, c'est comme la Courneuve dans le 93 ou les Minguète à Lyon

SIC
SIC
SIC
SIC

10.Posté par Lesseps le 18/06/2020 13:03

Cet ancien prof de lettres publie ses textes sur différents médias encartés droite extrémiste : boulevard voltaire, nouvelles de France (libéral conservateur), riposte laïque ... Un triste sire, aux tristes illuminations... homme sans intérêt...

11.Posté par Jean RAMONA le 18/06/2020 15:30

lespèce __L'esprit de soumission est toujours là . En dehors du journal "Libération '' toujours cocoisant il n'y a pas de salut.La haine pour la liberté de penser est toujours vivace . La Pravda ,rien que la Pravda pour les derniers extrémistes rouges OUi ,il en reste

12.Posté par André POUCHET le 18/06/2020 17:14

@ poste 9

Monsieur le censeur, vous qui demandez à ce que certains soient interdits de courrier des lecteurs, vous voudriez aussi nous donner une leçon de lecture. Là, vous avez tort...

Vous avez tort en effet de lire dans le mot "arabe" autre chose que ce à quoi, de la façon la plus naturelle et la plus simple qui soit, il renvoie : des gens qui, issus du Maghreb ou du Machrek, parlent l'arabe et sont de culture arabe. S'il m'arrive en effet d'utiliser dans mon papier le 2° degré et d'ironiser à la manière de Swift ou de Voltaire, ceux qu'ici j'appelle "Arabes", ce sont tout bonnement les énergumènes habitant le quartier des Grésilles qui ont revêtu des gilets pare-balles et tirent des coups de feu en l'air pour défier leurs rivaux venus de Tchétchénie. D'ailleurs, "arabes", c'est eux-mêmes qui se désignent comme tels sur cette vidéo qu'ils ont eux-mêmes diffusés : "C'est nous les Arabes !": https://twitter.com/i/status/1272573306298929155

De même, ceux que j'appelle "tchétchènes" sont des gens venus de Tchétchénie et parlant le tchétchène. Il ne vous aura pas échappé que les Tchétchènes et les Arabes sont des coreligionnaires, qu'ils se réclament tous de l'Islam. D'ailleurs, ce que j'ignorais au moment où j'ai écrit ce papier, c'est que la guerre entre les deux "communautés", loin d'être un conflit inextinguible, a débouché lundi sur un armistice. Des délégations des deux parties se sont réunies. Devinez où ? Pas dans le wagon de Rethondes, dans une mosquée ! Là, sous les auspices d'un iman, un compromis a été établi, des excuses ont été demandées et obtenues... La paix est revenue sans que la République (de quoi elle se mêle celle-là ?) ait eu besoin d'intervenir : https://twitter.com/BFMTV/status/1273474615931809792 ; https://www.marianne.net/societe/exclusif-dijon-entre-les-communautes-tchetchene-et-maghrebine-armistice-surrealiste-la?utm_medium=Social&utm_source=Twitter


Quant à M. Rebsamem, il a eu bien tort de proclamer qu'une personne qui appartient à la "représentation nationale", ce qu'est Mme Le Pen, n'aurait rien à faire chez lui. En effet, un député, au delà de sa circonscription particulière, représente la nation toute entière, aussi bien les citoyens de Hénin-Beaumont que ceux de Dijon ou d'ailleurs. De toute façon les tristes événements qui se sont déroulés à Dijon ne concernent pas que les Dijonnais mais bien tous les Français !

Comme eût dit le regretté Alexandre Vialatte : "Et c'est ainsi qu'Allah est grand !"

13.Posté par Jambalac le 18/06/2020 22:39

venue impunément provoquer et agresser nos Arabes du paisible quartier des Grésilles ?
......................................................
Vous êtes un con de raciste...........................

14.Posté par André POUCHET le 19/06/2020 00:56

Merci M. Ramona, vous nous donnez l'image d'un homme libre. En tout cas, chacun peut le constater, vous ne craignez pas d'afficher avec fermeté votre attachement au libre débat. Ce qui n'est pas le cas du dénommé Lesseps, lequel, planqué derrière un anonymat confortable, se permet de dénoncer et d'insulter ceux qui exposent tranquillement leurs positions sans songer à dissimuler leur nom.

Plutôt que de discuter les analyses qui ne lui conviennent pas et de proposer des arguments convaincants pour les combattre, il se contente courageusement de jouer les sycophantes et de coller aux autres des étiquettes ridicules : droite extrémiste, etc. C'est gentil à lui de s'être arrêté en si bon chemin et d'avoir renoncé, pour le moment du moins, à fasciste ou nazi !

Je ne vous intéresse pas, dites-vous ? Si vous saviez, cher monsieur, comme cela m'indiffère et comme le contraire m'aurait fortement inquiété.

15.Posté par Richard Zoreil de Sin Dni le 19/06/2020 08:31

TRUC du FN
Vos explications confirment mes propos, Zinfos devrait vous interdire de publication sur son site.

16.Posté par Richard Zoreil de Sin Dni le 19/06/2020 08:35

Post 13
C'est pire car c'est de de la provocation à la haine....

17.Posté par Lesseps le 19/06/2020 10:12

@ pouchet : merci de ne pas avoir renié envoyer vos pitoyables écrits à tous ces médias extrémistes. Si vous ne partagiez pas leurs idées, intelligent (arf) comme vous êtes, vous ne publieriez pas chez eux ;) un peu honteux sûrement :)

18.Posté par André POUCHET le 19/06/2020 19:49

u[Mise au point]u

Ça y est : la meute est lâchée ! Qu’il me soit permis de poser à mes détracteurs (avant d’être, à la demande de ceux-ci, banni de ce forum bien mal fréquenté) quelques questions auxquelles j’aimerais bien qu’ils prennent la peine de répondre, au lieu d’aboyer en chœur :

- Vous êtes-vous reportés aux liens que j’ai fournis dans mon poste n°12, pour mémoire : une vidéo postée sur les réseaux sociaux par les Arabes du quartier des Grésilles à Dijon, une vidéo empruntée à BFMTV et un article de Marianne (un périodique néo-nazi bien connu) ? Si vous l’avez fait, j’aimerais bien que vous nous disiez un peu ce que vous en pensez.

- Le grand démocrate qui signe Richard Zoreil de Sin Dni a-t-il conscience que sa demande de m’interdire d’expression sur ce site relève de ce que l’on nomme « totalitarisme » ? C’est une démarche qui – on le sait ou on devrait le savoir – est en contradiction totale avec la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789, laquelle stipule en son article XI : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme ; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. » ?

- Dans son poste 16, le même met très imprudemment sur le tapis la question de la haine. Vaste programme ! Ce sentiment trop humain est en effet bien regrettable mais, à son sujet, il se dispense de toute réflexion et avec lui l’on n’est pas très avancé. La haine, une passion mauvaise, certes. Mais quelle haine ? La haine de qui ? La haine pour qui ? La haine des Tchétchènes pour les Arabes qui ont maltraité leur jeune ? La haine des Arabes pour les Tchétchènes qui sont venus les terroriser en représailles ? La haine de ceux qui n’apprécient pas que je dise ici des vérités qui leur déplaisent. Ma propre haine contre ceux qui se permettent de me traiter de con ? Quoiqu’en vérité j’en ai vu d’autres et, de ma part, ce que j’éprouve à leur encontre, c’est plutôt du mépris que de la haine !

- L’autre démocrate qui signe Lesseps vient me reprocher de m’exprimer parfois sur Boulevard Voltaire, Nouvelles de France et Riposte Laïque. Il oublie Causeur et Valeurs Actuelles. Est-il en mesure de concevoir que si, contrairement à lui, je signe de mon vrai nom tous les papiers que je publie, c’est que je n’en ai nullement honte ? Alors, s’il s’imagine que, parce qu’il m’aura fait les gros yeux, je vais entrer illico en repentance, il se fait, le pauvre, beaucoup d’illusions !

- Il me traite de « droite extrême ». C’est trop d’honneur. En réalité, ayant depuis longtemps renié les coupables engagements extrémistes de ma jeunesse (on ne peut demeurer trotskiste toute sa vie !) je me réclame aujourd’hui simplement du gaullisme. J’ai fait campagne naguère pour Philippe de Villiers, puis pour Jean-Pierre Chevènement. J’apprécie et lis Éric Zemmour, mais aussi Michel Onfray. Je ne dissimulerai pas que, si je ne suis pas actuellement adhérent du Rassemblement National, cela ne m’empêche pas, ce dont vous ne parviendrez pas non plus à me faire rougir, de voter assez souvent pour ses candidats, notamment aux élections européennes et présidentielles, comme le font aussi d’ailleurs une très grande partie des Réunionnais et des Français.

- Voilà de ma part des aveux qui simplifieront le travail de notre vaillant dénonciateur. Puis-je lui demander en retour de me fournir son identité pour que moi aussi, bien que je n’aie pas une grande vocation de fouille-merde, je puisse aller vérifier si par hasard on ne pouvait pas dénicher sur son compte quelque méfait honteux dont il se serait lui aussi rendu coupable ? Comme cela nous serions à armes égales et – qui sait ? – je pourrais à mon tour mettre au jour, je ne sais pas moi, un petit excès de vitesse, une petite tentative pour frauder le fisc, une tromperie ou une rouste infligée à sa femme un soir de beuverie, un mensonge à sa maman… Voire, pis encore, un vote en faveur de Besancenot ou de Mélenchon !

19.Posté par Jean RAMONA le 19/06/2020 23:43

Mr Pouchet ,Ne prenez pas garde à ce totalitarisme pour qui la liberté d'expression est un crime .Du reste il ne s"agit pas ici de totalitarisme mais certainement de totalbetise .Soyez indulgent avec eux.Ils ont le verbe creux.Ils sont les perroquets d'une idéologie mourante ,surannée.
Viendra bientot le jour où celui qui dit la vérité ne sera pas exécuté

20.Posté par Lesseps le 20/06/2020 10:05

@ pouchet : merci de confirmer :) et autorisez aussi que les lecteurs de vos torchons puissent ne pas être d’accord avec vos idées extrémistes que vous affichez sans honte et sans vergogne et puissent avoir une vision différente de la vôtre...
En tout cas votre contrition a fait apparaître qu’au niveau de vos choix politiques, vous êtes une vraie girouette et que vous suivez le schéma de plus en plus commun de passer d’un extrême (gauche) à l’autre (droite) en vieillissant... Comme si le fait de vieillir faisait apparaître comme par magie la haine de tout ce qui est différent de votre quotidien sclérosé...
Sur votre folle envie de connaître ma vie , il y’a une grosse différence entre vous et moi : je ne recherche aucune reconnaissance au contraire de vous qui multipliez les écrits dans de nombreux médias dans le but de vous faire reluire et d’afficher vos humeurs politiques extrémistes... Ma vie est stable et heureuse et je n’ai nul besoin de m’étaler sur des courriers de lecteurs pour me sentir exister ... Mais je m’autorise de pouvoir asticoter les vieux cons acariâtres en mal de reconnaissance qui essaient de répandre leurs idées identitaires sur des courriers de lecteurs , que cela vous plaise ou non :)
Que vous votiez pour la harpie blonde ne vous en rend que plus détestable et complice des idées et propos de son père...

@ jeanleramoneur : votre idéologie a-t-elle déjà vécue ? Sûrement quelques années dans un certain pays à partir de 1933 et pendant une dizaine d’année... avant de finir à terre dans un bunker à Berlin en 1945 ...

21.Posté par Jean RAMONA le 20/06/2020 11:42

Le suce -- Par pitié .Arretez de dire des bétises .Vous vivez encore ans un monde frelaté qui n'a plus cours. Adressez vous à vos anciens mais pas aux nouvelles générations qui vont sur un autre chemin.
Au fait ,avez vous saisi que le nazisme d'origine est mort et pendu à Nuremberg . Aujours'hui ,il perdure sous le nom d'antifa ,de black bloc . Seriez vous de ceux qui s'affichent comme antifa .Si Oui ,il faut le dire.Ils sont virulents peut etre mais peu nombreux dans leur combat désespéré

22.Posté par Lesseps le 20/06/2020 16:08

@u ramoneur : vous semblez maîtriser le sujet avec brio :) Les antifascistes sont aussi pitoyables que ceux que vous chérissez en partageant leurs idées nauséabondes... quand vous écrirez que vous aimez TOUS vos prochains (sans distinction de race ou de couleur), peut être retrouverez vous un peu de crédit ... n’oubliez pas que vos amis ne représentent guère plus que 20% des votants à chaque élections... les autres 80% veilleront toujours à ce qu’ils restent dans leurs niches :) mais nous les laisseront aboyer car on sait qu’ils ne mordront jamais... comme tous les roquets.. et je m’excuse d’avance auprès des chiens pour cette analogie peu flatteuse pour eux :)

23.Posté par André POUCHET le 22/06/2020 02:04

Cher M. Lesseps, vous avez apparemment pris conscience qu’aboyer contre moi avait peu d’effet, que c’était en pure perte que vous vous donniez ce mal, alors vous vous êtes senti obligé de vous expliquer un peu et vous nous livrez aujourd’hui un petit travail d’écriture. Cela est tout-à-fait méritoire. Ça entre mieux dans les normes civilisées. Mais, si l’intention est fort louable, le résultat est cependant assez médiocre et laisse même beaucoup à désirer. « Peut mieux faire ! », voilà l’annotation que pour ma part, si j’avais à l’évaluer, je déposerais en marge de votre copie. Alors, si vous avez 5 minutes à perdre, je vais prendre la peine d’expliciter un peu pour vous ce qui me parait pécher dans votre dernière contribution.

Il y a le fond et la forme… Allez, je commence par la forme. L’orthographe a été visiblement surveillée : je n’ai relevé que 2 fautes. Mais, vous savez, des fautes, tout le monde est susceptible d’en faire. Moi-même cela m’arrive d’en laisser passer. A mon avis, cela ne porte donc guère à conséquence…

Pour ce qui est du vocabulaire, bien que vous soyez allé puiser dans votre répertoire d’expressions péjoratives ce qui vous paraissait le plus cinglant, le plus venimeux, ça se révèle, au total, franchement pauvre et pas très inventif. Pourquoi n’êtes-vous pas allé chercher l’inspiration du côté du Capitaine Haddock ? Vous savez : sapajou, moule-à-gaufres, malotru, bachibouzouk, etc.

« vos torchons » : c’est un peu court, jeune homme, vous eussiez pu dire : ces tissus d’inepties et de préjugés racistes, ces attaques diffamatoires contre de pauvres immigrés innocents, ces fourre-tout d’insanités et de calomnies odieuses, ces révoltants ramassis d’insinuations mensongères et d’amalgames fallacieux, cette prose ordurière aux relents nauséabonds, etc.

« vos idées extrémistes » : Quel sens donnez-vous au juste à l’adjectif « extrémiste » car, en réalité, je ne vois vraiment pas en quoi mon texte pourrait être taxé d’extrémisme ? Y a-t-il en celui-ci, selon vous, plus ou moins d’extrémisme que chez les miliciens allogènes qui ont osé parader les armes à la main sur ce sol français où on a eu le tort de leur accorder l’hospitalité ? Je serais curieux de l’apprendre de votre bouche.

« les vieux cons acariâtres en mal de reconnaissance » : Mais oui, mon pauvre monsieur, grande découverte : les jeunes cons finissent toujours par devenir de vieux cons ! Au fait, quel âge avez-vous ? Non seulement « vieux con » mais en plus « acariâtre », dites-vous. Peut-être suis-je acariâtre mais visiblement pas plus que vous qui, vous le reconnaissez vous-même, avez besoin pour vous défouler d’un vieux con à « asticoter ». D’ailleurs, comme on disait dans mon enfance : « C’est celui qui l’dit qui y est ! »
« vous êtes une vraie girouette » : Effectivement, j’ai évolué : je suis passé de la gauche à la droite. C’est comme ça. Vous connaissez probablement le proverbe : « Il n’y a que les ânes qui ne changent jamais ». J’espère que, vous aussi, vous êtes susceptible d’évoluer et capable de remettre un jour en cause les a priori tenaces et les certitudes obtuses auxquelles vous vous accrochez aujourd’hui. Sinon ce serait à désespérer !

« la haine de tout ce qui est différent de votre quotidien sclérosé » : La haine, c’est une notion très subjective, mais j’en ai déjà parlé et je n’y reviendrai donc pas. Entre nous, quel thème bateau que cette fameuse « haine de l’Autre » si ressassée aujourd’hui ! Quant au « quotidien sclérosé », encore un cliché éculé. Vous auriez pu dire : espèce d’individu aigri, bilieux, rabougri, rejeté de tous, ruminant dans son coin son impuissance et ses échecs, qui trainez une pauvre vie étriquée, pourrie par la jalousie et les rancœurs, etc. Mais que savez-vous en réalité de mon quotidien ? Rien, pas plus que moi du vôtre ! Mon quotidien – qui sait ? – il est peut-être exaltant.

« vos humeurs politiques extrémistes » : mes humeurs ne sont pas que des humeurs, de simples caprices sans fondement, ce sont des idées solidement fondées sur des observations précises et des analyses argumentées, ce que vous vous refusez obstinément à prendre en considération.

« leurs idées identitaires » : Identitaires ? Mais vous semblez donc croire que cet adjectif est synonyme d’extrémiste, vichyste, pétainiste, fasciste, hitlérien, affreux, pas beau. Pas du tout, « identitaire » signifie « attaché à son identité », en l’occurrence pour moi, pour nous (pas pour vous ?) il s’agit de l’identité française. Être identitaire, c’est tout simplement être attaché à la France, à sa culture, à son histoire, à sa langue, lesquelles il convient d’illustrer et défendre. Identitaire, c’est donc l’équivalent de « patriote ». Mais pour vous « patriote » est sans doute aussi un gros mot…

J’en viens au fond : c’est-là quand même l’essentiel. Principal reproche, votre travail d’écriture est totalement hors sujet ! Le sujet auquel était consacré le papier que j’ai commis et qui vous a si fortement déplu, c’était le face-à-face belliqueux entre les Tchétchènes et les Arabes de Dijon pendant trois jours sans que le gouvernement daigne tant soit peu réagir. Or de ces événements de Dijon vous ne dites rien, absolument rien. Aucun commentaire sur les vidéos que j’avais pris la peine de vous signaler afin de nourrir votre réflexion. Ces vidéos les avez-vous seulement regardées ? C’est dommage parce que c’est cela, c’est cette affaire de Dijon qui importe et non ma petite personne contre laquelle vous avez décidé de vous énerver.

Que ne nous parlez-vous des Arabes, des Tchétchènes, de Rebsamen, de Castaner et de Macron ? Mais non, rien de tout ça, c’est le pauvre Pouchet décidément qui vous obnubile ! Faute de vouloir ou de pouvoir discuter du problème de Dijon, un problème qui visiblement vous embarrasse, à propos duquel vous vous tenez piteusement sur la défensive, vous vous trouvez une échappatoire, un détour commode, un moyen de faire diversion : attaquer celui qui le pose, ce problème. Pour parvenir à occulter le message, tenter de disqualifier le messager ! C’est ce que l’on appelle une attaque ad hominem. Classique mais efficace seulement jusqu’à un certain point. Car les gens qui réfléchissent un peu ne sont pas dupes du stratagème.

Enfin, vous feignez de croire que j’aurais « une folle envie de connaître votre vie ». Pas du tout ! Votre vie ne m’intéresse pas particulièrement. Vous faites semblant de ne pas comprendre que ce que je vous demandais, c’était uniquement de révéler votre vrai nom. Pour pouvoir être avec vous sur un pied d’égalité dans une confrontation où chacun se devrait de combattre à visage découvert. Comme M. Ramona qui lui aussi intervient sous son nom, un nom dont vous vous permettez de vous moquer en allant finement le transformer en « ramoneur ». Comme c’est drôle !

Si je ne m’intéresse pas à votre vécu intime, j’aimerais pourtant que, pour ce qui est du domaine politique, vous adoptiez la même franchise à mon égard que celle que j’ai adoptée au vôtre. Aux dernières présidentielles, le bulletin que vous avez glissé dans l’urne au premier tour, était-ce celui de Mélenchon, de Hamon ou de Poutou ? Quant au second tour, là, pas de mystère, vous êtes bien évidemment de ceux qui ont contribué à l’accession au pouvoir de ce Macron dont on peut voir aujourd’hui où nous a mené sa politique calamiteuse. Insurrection prolongée des Gilets Jaunes, gestion en dépit du bon sens de la crise du Covid 19, une des plus mauvaises gestions au monde, avec à la fois un des chiffres des morts les plus élevés en Europe et un effondrement économique hélas probablement durable. Il n’y a pas de quoi être fier ! Je serais vous je me ferais modeste et je raserais les murs.

24.Posté par le lépreux le 22/06/2020 16:32

Lesucé .Savez vous que Hitler est mort .Il a meme choisi sa mort dans son bunker..Il est temps que vous en preniez conscience .Inutile de réinventer le nazisme à tout propos à moins de trouver plaisir à se complaire dans l'histoire douloureuse de nos amis allemands .Il n'est pas bon de vivre avec les fantomes

25.Posté par Lesseps le 22/06/2020 23:05

@ porcher : votre verbiage de prof retraité sur le retour m’en touche une sans remuer l’autre ... Se fendre d’un texte de 50 lignes pour me répondre me fais penser que je vous ai touché dans votre amour propre et j’en suis ravi :) quand vous parlez d’idées solidement ancrées : au vu de votre instinct de girouette qui passe de trotsky, à de Gaulle puis chevènement, de Villiers et marine , il faut avouer que vous m’avez bien fait rire 😂😂 En matière de grand grand écart vous surpassez Nadia COMANECCI haut la main .... Attention aux claquages , les vieilles carnes ont le tissu musculaire fragile...

Quelle torture cela a dû être pour vous d’enseigner à la réunion avec tous ces zarabes, sinois et autres malbars allogènes qui parlaient deux mots de français ... sûrement que la sur-rémunération vous a fait office d’imodium :) c’est fou comme être vénal fait oublier ses convictions profondes ...

Quant à votre quotidien sclérosé, vos textes en sont la preuve car dégoulinants de haine et et de poncifs racistes... L’éducation nationale a un effet délétère sur les cerveaux, vous en êtes le triste constat avec votre compère AN ... Il ne vous reste plus qu’à créer un blog et vous serez encore caricatural que vous ne l’êtes déjà :)

26.Posté par André POUCHET le 24/06/2020 00:59

@Lesseps

Tout ça c'est bien joli, mais Dijon, vous en pensez quoi ? C'était quand même ça le sujet de mon papier. Et Castaner, le brillant ministre de l'Intérieur que nous a imposé le beau président que vous avez élu, vous en pensez quoi ? Ça m’intéresserait de le savoir. Arrêtez donc de faire diversion en vous attaquant à l’homme que je suis et non aux faits dont je parle ! D’ailleurs, je vous l’ai déjà dit, je ne suis pas un sujet intéressant.

Et puis laissez mes élèves tranquilles : ceux-ci n’étaient pas le sujet de mon papier. Pourquoi voulez-vous que la diversité de leurs origines m'ait posé un problème quelconque ? Vos imputations totalement gratuites à leur sujet sont plus que ridicules, elles sont diffamatoires et parfaitement odieuses ! Mes élèves avaient toutes les couleurs de La Réunion, tout comme les amis que je rencontre dans les associations dont je fais partie ou comme les paroissiens que je côtoie le dimanche à la messe. Alors rengainez votre antiracisme de pacotille !

Quant au nouvel angle d'attaque que vous avez dégoté, celui de ma prétendue vénalité, j’ai le regret de vous apprendre qu’il ne débouche sur rien de valide puisque – manque de pot ! – n’étant pas resté assez longtemps en activité ici, la surrémunération, je ne la touche pas !

Et puis vous ramenez encore votre histoire de girouette. Je me suis pourtant expliqué là-dessus et cela aurait dû clore définitivement le débat. Est-il si étonnant qu’au long de toute une vie quelqu’un puisse évoluer sur le plan politique ? J’ai été gauchiste, avant, pendant et après 68, puis j’ai pris conscience de la nocivité d’un tel engagement et je suis devenu gaulliste. Depuis je le suis resté, aussi bien en soutenant Villiers, Chevènement ou Le Pen, tous les trois « souverainistes » comme vous l’aurez remarqué. C’est tout : il n’y a pas de quoi en faire une histoire…

Pour la forme, ça ne s’est pas amélioré. Ça s’est même dégradé. Toujours des fautes d’orthographe. Mais je ne vais pas reprendre chaque phrase, il y aurait trop à faire. Je me limiterai à un seul aspect, le plus grave. Vous ne vous contentez plus d’un vocabulaire péjoratif, d’ailleurs assez banal : torchon, acariâtre, extrémiste, sclérosé, girouette (dans votre précédent factum), verbiage, sur le retour, vénal, délétère, poncifs racistes (dans celui-ci). Vous avez franchi un pas, celui du recours à l’injure : « vieille carne ».

Alors deux choses, mon petit bonhomme. La première, une invitation à prendre conscience de votre aveuglement, de votre incapacité à vous regarder honnêtement tel que vous êtes. Vous reprochez aux autres d’être haineux : le FHaine par-ci, le FHaine par-là, « vos textes dégoulinants de haine et de poncifs racistes », mais vous êtes-vous un peu regardé, avez-vous regardé ce que vous-même écrivez ? Vous ne cessez, en compagnie de votre copain Richard Zoreil de Sin Dni et de quelques autres comparses, de cracher votre haine. Dégoulinant de haine ? Mais c’est vous qui l’êtes !

La seconde, c’est un avertissement solennel. Là, avec l’insulte caractérisée par vous proférée, vous avez franchi la ligne jaune et je ne puis le tolérer. Alors je vous préviens : ne recommencez pas parce que je me verrais obligé de vous convoquer sur le pré et là, insolent freluquet, vil paltoquet, vous risqueriez de constater que « la vieille carne » elle est encore capable de vous foutre son poing dans la gueule.

P.S. : Pour compléter votre information et tenter de vous faire un peu réfléchir, je vous soumets deux nouvelles vidéos.

La première vous donne à voir le grand démocrate Rebsamen en action : https://www.dailymotion.com/video/xqds3r

La seconde vous donne à entendre la parole d’un vieux sage : https://www.youtube.com/watch?v=-zMuKAumSuQ

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes