MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
Santé

​Covid-19 : Israël en route pour la quatrième dose


Le gouvernement israélien propose désormais une quatrième dose de vaccin contre le covid-19 à une partie de la population.

Par N.P - Publié le Lundi 3 Janvier 2022 à 15:45

Les autorités israéliennes faisaient état ce dimanche 2 janvier de 4.206 cas positifs au covid-19, détectés en 24 heures, et d'une augmentation de 195% depuis une semaine. "On peut envisager avoir 50.000 nouveaux cas par jour prochainement", a affirmé le premier ministre, Naftali Bennett, avant d’encourager une nouvelle fois la population à la vaccination.

Une 4e dose de vaccin

Le pays, qui fait face à une flambée de contaminations au variant Omicron depuis fin novembre, prend de nouvelles mesures. “La vague d’Omicron est là et nous devons nous protéger”, a déclaré le Premier ministre.

Lors d'une conférence de presse consacrée à la lutte contre la pandémie, Naftali Bennett a indiqué ce dimanche que le ministère de la Santé avait donné son feu vert à cette quatrième dose.

Après l’ouverture de cette deuxième dose de rappel aux personnes vulnérables le 31 décembre dernier, Israël élargit cette quatrième dose aux plus de 60 ans et aux soignants.

Pionnier de la vaccination contre le Covid-19, Israël avait été le premier à lancer la dose de rappel l'été dernier.




1.Posté par Système totalitaire le 03/01/2022 16:43

Le Hezbollah bientôt au chômage technique.
Le gouvernement israélien fait le boulot à sa place.

2.Posté par toxine le 03/01/2022 20:57

"C’est officiel, le gouvernement australien admet la réalité des effets indésirables graves des vaccins anti Covid-19 et dédommage des milliers de victimes entre 20.000 et 600.000 $
. Il s’agit ici de 79.000 cas, ce qui est assez extraordinaire étant donné le peu de mortalité causée à ce jour par le Covid-19 en Australie (2 253 décès depuis 2 ans)

! La balance bénéfice/risque est ici clairement inversée, le nombre d’effets indésirables étant extrêmement élevé.

Vu que la pharmacovigilance est défaillante, que les personnes très âgées, tuées par la vaccination, seront comptabilisées sur le dos de la vieillesse, on imagine que le chiffre est beaucoup plus important.
Ajoutons à cela, petit message aux rats de laboratoires qui acceptent de se faire injecter un produit expérimental, pensez à passer au moins une nuit à l’hôpital afin de vous faire indemniser car c’est obligatoire en Australie.
Attention également aux cobayes des pays où la vaccination n’est pas obligatoire, l’État n’est pas obligé de rembourser car c’est une décision volontaire."

3.Posté par JORI le 03/01/2022 22:22

2.Posté par toxine le 03/01/2022 20:57
Sur quel autre site que celui du libre penseur peut on avoir votre information ?? 😂 😂 😂

4.Posté par Doe le 04/01/2022 00:10

2.Posté par toxine le 03/01/2022 20:57
"C’est officiel, le gouvernement australien admet la réalité des effets indésirables graves des vaccins anti Covid-19 et dédommage des milliers de victimes entre 20.000 et 600.000 $
. Il s’agit ici de 79.000 cas, ce qui est assez extraordinaire étant donné le peu de mortalité causée à ce jour par le Covid-19 en Australie (2 253 décès depuis 2 ans)


Sources ?

5.Posté par klr le 04/01/2022 05:20

Ce qu'oublie de spécifier l'article, et qu'a precisé le professeur Cohen à la Tv aujourd'hui, c'est que cette 4 e dose est surtout ouverte pour ses effets psychologiques sur certains pro vaccins qui ont peur de tomber malades s'ils ne cumulent pas les injections.
L'Etat d'Israël a décidé de laisser passer Omicron pour tenter l'immunité naturelle.

6.Posté par riberstar974 le 04/01/2022 07:54

Bientôt notre tour. Les moutons réveillez-vous

7.Posté par toxine le 04/01/2022 07:56

"Si chacune de ces demandes est approuvée par les autorités, le gouvernement se retrouverait ainsi avec une facture à payer de 50 millions de dollars australiens, soit environ 32 millions d'euros. Avec bien sûr un nombre de zéros plus important pour les effets secondaires les plus handicapants et graves. Pour une demande d'indemnisation de 20.000 dollars australiens ou moins, le plaignant devra soumettre des preuves de son état de santé, d'un lien évident avec la vaccination anti-covid, ainsi que des justificatifs montrant une perte de travail ou de revenus. Les demandes au-delà de 20.000 dollars seront examinées par un panel indépendant d'experts."

https://www.capital.fr/economie-politique/covid-19-plus-de-10000-australiens-veulent-etre-indemnises-pour-les-effets-secondaires-1420452

8.Posté par Pascale le 04/01/2022 09:00

Je me demande si ce vaccin miracle ne va pas agir comme une drogue... se faire injecter ce remède miracle tous les 3 mois, c'est franchement assez douteux... pour info quand on meurt d'overdose c'est le coeur qui lâche...

9.Posté par klod le 04/01/2022 14:15

et l'indépendance des territoires palestiniens comme israel a eu son indépendance ????????????????

c'est pour kan ?

10.Posté par Doe le 04/01/2022 23:12

7.Posté par toxine le 04/01/2022 07:56

"Si chacune de ces demandes est approuvée par les autorités, le gouvernement se retrouverait ainsi avec une facture à payer de 50 millions de dollars australiens, soit environ 32 millions d'euros. Avec bien sûr un nombre de zéros plus important pour les effets secondaires les plus handicapants et graves. Pour une demande d'indemnisation de 20.000 dollars australiens ou moins, le plaignant devra soumettre des preuves de son état de santé, d'un lien évident avec la vaccination anti-covid, ainsi que des justificatifs montrant une perte de travail ou de revenus. Les demandes au-delà de 20.000 dollars seront examinées par un panel indépendant d'experts."

https://www.capital.fr/economie-politique/covid-19-plus-de-10000-australiens-veulent-etre-indemnises-pour-les-effets-secondaires-1420452


Ah ok, parce que dans votre tout premier post, avec la manière dont vous avez présenté les choses, on aurait cru que c'était 79000 cas graves qui allaient être indemnisés.

Alors qu'en réalité, d'après votre source, il ne s'agit que de 79000 cas d'effets secondaires dont "l'écrasante majorité correspondaient à des effets secondaires légers"

Ce sont donc seulement un peu plus de 10 000 demandes d'indemnisations de plaignants qui ont été déposées sur le site. Il s'agit de demandes qui doivent être examinées par des experts et où il faut encore vérifier s'il y a effectivement eu un lien entre les effets secondaires graves et le vaccin.

Voici ce qui apparaît dans l'article de capital.fr que vous citez :
Selon les données officielles de l'administration australienne, quelques 78.880 réactions liées à la vaccination contre le Covid-19 ont été enregistrées, sur un total de doses administrées s'élevant à 37,8 millions, à la date du 7 novembre dernier. L'écrasante majorité de ces réactions correspondaient à des effets indésirables légers, dont des maux de tête ou des nausées. Toutefois, 10.000 Australiens se sont déjà manifestés pour réclamer une indemnisation auprès des services de l'État, depuis le mois de septembre dernier.


Malgré cela, vous ne pouvez pas juste opposer ces présupposés 10 000 cas graves face aux 2253 décès car vous devez aussi compter le nombre de vies sauvées grâce au vaccin afin de pouvoir justifier la balance bénéfice/risques.

11.Posté par Doe le 04/01/2022 23:23

8.Posté par Pascale le 04/01/2022 09:00

Je me demande si ce vaccin miracle ne va pas agir comme une drogue... se faire injecter ce remède miracle tous les 3 mois, c'est franchement assez douteux... pour info quand on meurt d'overdose c'est le coeur qui lâche...


Juste pour essayer de comprendre : à supposer qu'il n'y a effectivement aucun intérêt sanitaire dans l'injection des rappels de vaccin et que cela est même très dangereux, quelles sont les motivations des personnes qui souhaitent imposer/préconiser de telles mesures ? Je ne fais pas de propositions car j'aimerais ne pas influencer votre réponse.

12.Posté par Produit qui ne protège pas, qui n''''''''''''''''empêche pas la transmission le 05/01/2022 11:39

En même temps ça permet à d'autres pays, par pénurie, de ne pas injecter ce produit.
😁

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









Publicité


 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes