MENU ZINFOS
Société

​Coronavirus : La préfecture rappelle les mesures de sécurité dans l’enceinte portuaire


Suite à la polémique qu'a suscité l'accostage de deux bateaux de croisière ces derniers jours à La Réunion, la préfecture tient à rappeler les mesures mises en place dans l'enceinte portuaire concernant le coronavirus :

Par Nicolas Payet - Publié le Mardi 3 Mars 2020 à 15:14 | Lu 1411 fois

Les passagers du Sun Princess surpris du spectacle devant leurs yeux : des affrontements en manifestants et forces de l'ordre au Port Est dimanche - Photo : Pierre Marchal / Anakaopress
Les passagers du Sun Princess surpris du spectacle devant leurs yeux : des affrontements en manifestants et forces de l'ordre au Port Est dimanche - Photo : Pierre Marchal / Anakaopress
Face aux inquiétudes exprimées par nos concitoyens et par les travailleurs de la communauté portuaire, la Préfecture précise les mesures de sécurité qui s’appliquent dans l’enceinte portuaire et la réponse spécifique mise en œuvre dans ce contexte d’épidémie à portée internationale.

1er niveau de contrôle : la Déclaration Maritime de Santé renforcée

D’usage, tout navire est tenu de transmettre au contrôle sanitaire aux frontières sa Déclaration Maritime de Santé (DMS), au minimum 48 heures avant son arrivée, pour analyse. 

En complément, afin de renforcer les contrôles, l’autorité préfectorale a demandé à la capitainerie de se faire communiquer, par tout navire arrivant à La Réunion, une liste mentionnant la date et le lieu d’embarquement des membres d’équipage.

En l’absence de contre-indication, l’ARS établit ensuite un document intitulé «Libre pratique», diffusé à l’Autorité portuaire qui autorise l’entrée du navire au port.

2 ème niveau de contrôle : vérification des informations

Depuis le déclenchement de l’épidémie de coronavirus, et juste avant l’arrivée du navire, la Capitainerie et le CROSS prennent à nouveau contact avec le commandant de bord pour savoir si la situation sanitaire est inchangée depuis sa première déclaration.

Le commandant de bord a l’obligation d’informer sur la présence ou non à bord de personnes symptomatiques, cette information s’appuyant notamment sur l’analyse des équipes médicales dont sont dotées la majorité des navires de croisière.

Plusieurs options possibles

•    En cas de suspicion de présence de cas de coronavirus, le navire est mis au mouillage dans l’attente d’une inspection par le SAMU 974, en concertation avec le Centre de Consultation Médicale Maritime. 

Aucun débarquement ne sera donc réalisé. Si le doute est levé, le navire est autorisé à accoster. Si le cas est avéré, le navire reste au mouillage le temps des investigations complémentaires. Selon l’analyse réalisée par le SAMU de la situation, différentes mesures pourront alors être mises en œuvre dont, notamment, le transport direct depuis le navire vers le CHU Nord du sujet, sans passer par le port.
 
•    S’il n’y a pas de personnes symptomatiques à bord, le navire est autorisé à accoster. Une équipe d’agents du contrôle sanitaire aux frontières est mise en place à l’arrivée à la gare maritime afin d’informer les personnes sur l’épidémie. Des documents d’information sont distribués en français, anglais, chinois et italien. Les personnels mobilisés pour cet accueil se tiennent à la disposition des voyageurs pour répondre à leurs interrogations.

Une information complémentaire diffusée à l’accostage

Un message sera diffusé, à l’accostage, à l’ensemble des passagers et membres d’équipage tant des navires de commerce que des navires de croisières.

Ce message rappellera qu’en application des règlements sanitaires locaux, les personnes en provenance depuis moins de 14 jours des pays dits « à risque » (Chine, Singapour, Corée du Sud, Iran et des provinces d’Italie Lombardie, Vénétie et Emilie-Romagne) ne peuvent pas débarquer du navire et doivent rester dans leur cabine.

Ainsi, une mesure de confinement sera effective avant toute intervention des travailleurs portuaires sur le navire concerné et durant toute la période de présence du navire au Port.

Devant les interrogations de nos concitoyens, il apparaît important de rappeler que ce dispositif respecte scrupuleusement les recommandations conjointes de l’Organisation mondiale de la Santé et du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies. Le dispositif se fonde sur l’expertise, la rationalité et le consensus scientifique, ainsi :

    - l’absence de contrôle thermique est due au fait que la prise de la température, bien que symbolique, n’est pas pertinente médicalement et donne un sentiment de fausse sécurité à des patients qui, s’ils étaient atteints mais non encore symptomatiques, se penseraient alors indemnes ;
    - il n’existe pas à ce jour de manière de tester des personnes qui n’auraient pas encore les symptômes de la maladie, il n’est donc pas possible de procéder à des tests systématiques. 

La stratégie nationale de lutte contre l’infection du coronavirus est donc l’information sur les comportements à adopter lorsque les symptômes se déclarent soit :

- Contacter rapidement le SAMU centre 15 en signalant le voyage dans la zone à risque
- Éviter tout contact avec l’entourage 
- Ne pas se rendre directement chez le médecin, ni aux urgences de l’hôpital




1.Posté par Foutaise... le 03/03/2020 16:13 (depuis mobile)

>>
entre 48 heures et la période de l''arrivée des voyageurs des cas peuvent se déclarer sans que personne ne le sache...
Le risque est la...

2.Posté par Zepinar le 03/03/2020 16:25 (depuis mobile)

Les Réunionnais attendent plus que des contrôlent administratifs qui n''ont pour seul objectif de cocher la croix dans la case.
À défaut d''analyses et compte tenu de la période d''incubation il faut à minima que es passagers portent un masque.

3.Posté par Timal le 03/03/2020 16:46 (depuis mobile)

Rien pour les avions... Alors que l''espace est très confiné et que tout le monde respire le même air... C''est l''équivalent d''un paquebot tous les jours à Gillot. À quand des masques obligatoires pour toutes les personnes à bord ? C''est URGENT

4.Posté par A timal et les autres le 03/03/2020 18:24 (depuis mobile)

Et les masques anti connerie et anti psychose on les distribue quand?
Rappel le Corona virus est 1000 fois moins dangereux que la grippe ordinaire....lisez comprenez et arrêtez de diffuser n importe quoi
Ne tombez pas dans le piège....

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes