MENU ZINFOS
Faits-divers

​Contrôle stupéfiant dans les bus à Sainte-Marie


Le chien du groupe cynophile de la gendarmerie a eu du flair ce vendredi à Sainte-Marie en montant à bord des bus.

Par Regis Labrousse - Publié le Vendredi 1 Avril 2022 à 21:14

Ce vendredi après-midi, les conducteurs et passagers des bus entrant en gare de Sainte-Marie ont dû faire une place à bord aux forces de l’ordre.

Ce contrôle ciblant les transports en commun des sociétés ou réseaux Citalis, Transdev et Car Jaune a été ordonné sur réquisition du parquet de Saint-Denis. 

Entre 14h30 à 16h00, pas moins de 20 bus ont fait l’objet d’un contrôle effectué par les hommes de la brigade territoriale de gendarmerie et notamment du PSIR, le peloton de surveillance et d'intervention, de l’escadron de sécurité routière, de la police municipale et aussi de huit contrôleurs du réseau Citalis.

Sur la soixantaine de passagers contrôlés, quatre ont été confondus en possession de stupéfiants grâce au flair du chien du groupe d'investigation cynophile (GIC).

Et dans un autre registre quelque peu oublié depuis quelques semaines de levée progressive des mesures de freinage Covid, le respect des mesures sanitaires était également dans le viseur des gendarmes qui ont cueilli 5 personnes pour non port de masque dont 2 chez les seuls conducteurs de bus.





1.Posté par mireille le 01/04/2022 22:25

dictature! laissez les cannabiconsommateurs circuler!!!! occupez vous des violences vols etc.... deja pas de zamal au volant alors pas de bus non plus? tous a velo! allez vous faire voir avec vos bus qui ferment à 20h

2.Posté par benoit le 01/04/2022 22:34

rien de plus urgent? encore de l argent à dépenser? vs allez demasquer pablo escobar en bus? pourquoi pas controler les boites de nuits et les grands hotels?

3.Posté par Ping pong le 01/04/2022 22:45

Voleur le car

4.Posté par Damnatio memoriae le 02/04/2022 08:07

Les gendarmes préfèrent emmerder des petits jeunes pas bien virils ni costauds au lieu de courir après les caïds bien plus costauds et qui ne se laissent pas faire.
Petit travail tranquille bien payé, sécurité de l'emploi, bonne retraite...

5.Posté par Mélanie le 02/04/2022 08:31

Et les patrons de boîte de nuit cocaïnomane.??????

6.Posté par Domino le 02/04/2022 09:07

BRAVO encore à la Gendarmerie !

Stopper tout type de drogue, en commençant par le début, c'est déjà supprimer moulte délits voire crimes qui s'en suivent et s'enchainent derrière !! Ya du boulot pour nos Supermans !!

Bon courage Messieurs-Dames!!

7.Posté par plante le 02/04/2022 09:38

et pour les callaissage des bus et la gratuité des transports on en est ou? le parquet c est come les politiciens des coups d éclats médiatisés et de la poudre aux yeux?

8.Posté par DELLON le 02/04/2022 09:40

On VOIS TRÈS SOUVENT LES CHAUFFEUR DE BUS SANS MASQUE ALORS ÇA NE DATE PAS D'AUJOURD'HUI ALORS UN PETIT CONTROL DE TANT EN TANT DES BUS ÇA FAIT PAS MAL À PERSONNE

9.Posté par Totossss le 02/04/2022 10:43

Une soixantaine de voyageurs à bord de 20 bus, ça fait 3 personnes par bus, est-ce à dire qu'à certaines heures les bus roulent à vides ?

10.Posté par Richard le 03/04/2022 13:50

Postée 4:
Ce ne sont pas l'initiative des gendarmes mais du parquet, à ne pas confondre !!

Par contre, le parquet fait quoi pr la délinquance à St Benoît ?
Là bas ils n ont pas de contrôle

11.Posté par Sisi le 04/04/2022 08:10

Vu le titre, j'ai cru lire comme adjectif le mot stupéfiant. Je me demandais ce qu'il y avait dans le bus.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes