MENU ZINFOS
Société

​Comment payer la taxe d’habitation 2020 à échéance du 15 décembre ?


Les Finances Publiques détaillent la marche à suivre pour payer la taxe d'habitation avant le 15 décembre.

Par Nicolas Payet - Publié le Lundi 9 Novembre 2020 à 13:49 | Lu 2737 fois

Communiqué des Finances Publiques

Pour certains foyers, notamment dans le cas d’une résidence secondaire, la date limite de paiement de la taxe d’habitation est fixée au 15 décembre.

Dans ces cas, les avis de taxe d’habitation et de contribution à l’audiovisuel public seront mis à disposition dans votre espace particulier sur impots.gouv.fr à compter du 12 novembre si vous n’êtes pas mensualisé, ou à partir du 19 novembre dans le cas contraire. Si vous n’avez pas opté pour le « sans papier », vous recevrez également votre avis d’impôt par courrier.

Si vous faites partie des 80 % de contribuables totalement exonérés de taxe d’habitation sur leur résidence principale en 2020, votre avis comportera uniquement le montant de la contribution à l’audiovisuel public, ou bien un montant nul si vous n’êtes pas redevable de cette dernière.

Si des prélèvements mensuels ont été effectués en 2020 alors que vous n’avez pas de taxe d’habitation à payer, ces prélèvements ont été automatiquement remboursés par virement le 5 ou le 6 novembre.

Si vous restez redevable de la taxe d’habitation ou de la contribution à l’audiovisuel public, voici les moyens de paiement qui s’offrent à vous .

Si le montant que vous devez payer est supérieur à 300 €, vous pouvez :
- Le payer en ligne sur impots.gouv.fr.
Vous bénéficiez alors d’un délai supplémentaire pour payer, jusqu’au 20 décembre minuit. Le prélèvement interviendra sur votre compte bancaire à partir du 28 décembre.

Bon à savoir : à la fin de votre démarche, vous pourrez simplifier le paiement de votre taxe d’habitation – contribution à l’audiovisuel public à compter de 2021 en adhérant pour l’avenir au prélèvement à l’échéance.

 Le payer par smartphone ou tablette sur l’application mobile « Impots.gouv ».

Pour cela, il vous suffit de flasher le code situé en bas à gauche de la 1ère page de votre avis et de valider votre paiement. Vous bénéficiez des mêmes avantages que pour le paiement en ligne (délai supplémentaire).

 Le payer par prélèvement à l’échéance.
✗ Pour adhérer à ce mode de paiement, rendez-vous au plus tard le 30 novembre sur impots.gouv.fr dans votre espace particulier ou prenez contact avec votre centre des finances publiques, en vous munissant de votre avis et de vos coordonnées bancaires.
✗ Si votre avis adressé par voie postale comporte un talon d’adhésion au prélèvement, situé en bas de la 1ère page, retournez celui-ci signé en utilisant l’enveloppe fournie avant le 15 décembre.

Votre impôt sera prélevé automatiquement le 28 décembre et votre adhésion sera reconduite sans démarche particulière de votre part.

Si le montant que vous devez payer est inférieur ou égal à 300 €, vous pouvez également utiliser les moyens de paiement suivants : TIP SEPA, chèque, espèces ou carte bancaire auprès d’un buraliste ou partenaire agréé par la Direction générale des finances publiques.

Pour toute question, l’administration fiscale reste à votre disposition par téléphone au 0 809 401 401 (service gratuit + coût de l’appel) du lundi au vendredi de 8h30 à 19 h (heure métropole) ou par messagerie sécurisée (accessible dans votre espace particulier sur impots.gouv.fr).




1.Posté par tantine le 09/11/2020 16:38

il n'y a pas de paiement en ligne, on vous extorque vos infos bancaires pour procéder à un paiement par prélèvement.

et même les gens non imposables sont obligés de donner leurs coordonnées bancaires : pourquoi ?

et la protection des données personnelles ça sert à quoi ?

2.Posté par Geronimo le 09/11/2020 21:45

@post 1
La parano ca se soigne...

3.Posté par maikouai le 10/11/2020 09:14

Continuons à tout numériser à tout automatiser : prélèvements, acquittements..., (paiement impôts par chèque passible de pénalités?!), à la suppression des numéraires qui ne saurait tarder, nous aurons par complicité refermer de nous même et sur nous, la porte de la "prison sans barreau"
Avec l'obligation de détenir un compte bancaire, compte en permanence sous "Contrôle", il nous faudra toujours dire oui, même accusé à tord...., 1789 c'était pour la Liberté, dire que pour plus de temps libre, il y aura moins de liberté individuelle et plus de chômage...

4.Posté par Carlota porsa le 10/11/2020 10:26

2 le syndrome de bisounours aussi.

5.Posté par Jerome A le 11/11/2020 02:52

Le racket fiscal à la française... Nos politiciens et personnalités médiatiques aiment bien juger les autres pays, traiter leur dirigent de dictateur etc.... mais la France a une manière bien à elle de traiter ses citoyens. Habitations, place de pk, cabane de jardin, taxe sur les constructions neuves...tout est sujet à taxer... en plus de la TVA! En plus des prelevements sociaux sur salaires! En plus de l'impot sur revenus! Les mahorais doivent commencer a comprendre ce que signifie "taxes locales" et ce sans aucune contrepartie sur la sécurité et le maintien de l'ordre. Merci qui?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes