MENU ZINFOS
Economie

​Commande publique : Année noire pour le BTP


Le Haut Conseil de la Commande Publique se réunissait vendredi après-midi à la CCI. Parmi les points abordés, la situation dans le BTP a fait l’objet d’une longue discussion.

- Publié le Samedi 22 Novembre 2014 à 18:12 | Lu 1246 fois

Le secteur du BTP se porte mal. Lors du Haut Conseil de la Commande Publique, présidé par Margie Sudre, professionnels du bâtiment et des travaux publics se sont dits "très inquiets" suite aux mauvais chiffres dévoilés.

Seuls quelque 900 millions d’euros d’investissements ont été réalisés à ce jour, sur le milliard d’euros annoncé à la dernière assemblée du HCCP. La commande publique recule ainsi de 272 millions d’euros, soit une baisse de 23% par rapport à ce qui était attendu. C’est aussi 11% de moins que l’année dernière à la même période.

"1.700 entreprises ont disparu à La Réunion, déplore Bernard Siriex, président la FRBTP*. Ce sont aussi des compétences qui disparaissent". Le chiffre d’affaires du BTP représente en métropole 2.500 euros par habitant, et seulement 1.300 euros par habitant sur l’île. "C’est presque deux fois moins, on a de quoi s’inquiéter", a-t-il ajouté. D’autant que la commande publique représente 85% du chiffre d’affaires du BTP à la Réunion, comme l’a souligné le Préfet, également présent au HCCP.

Entre des chantiers moins coûteux que prévu, ceux qui ne sont pas achevés, un "gros problème de sureffectif" et les restrictions budgétaires annoncées par l’Etat, le président de la FRBTP s’est montré peu optimiste pour l’année 2015.

Le Préfet de la Réunion Dominique Sorain, a rappelé qu’un "travail collectif est mené" pour des progrès à la Réunion et s’est dit favorable à un plan de relance du logement pour l’Outre-mer, qui reprend la proposition du ministre Manuel Valls.

Une nouvelle réunion est prévue dès le début de l’année prochaine entre le Préfet et les acteurs du BTP, qui ont souligné l'urgence à agir: "Si aucune mesure n’est prise très vite, la situation dans le BTP reviendra à ce qu'elle était dans les années 90".

*FRBTP: Fédération Réunionnaise du Bâtiment et des Travaux Publics




1.Posté par David Asmodee le 23/11/2014 08:47

Le début de la fin de l'Etat vampire. Hé hé.

2.Posté par alékons le 23/11/2014 11:51

En ces temps ou l'on produit (nimporte quoi...voir la NRL) pour TRAVAILLER, démagogie politicienne pseudo économique oblige; alors que dans tous les pays du monde on travaille pour PRODUIRE (des fournitures et services nécessaires réellement à l'économie), je plains sincèrement la brochette d'incapables, peut être à leur corps défendant, de ce machin. A en juger par la photo, on a l'impression que MS se demande bien ce qu'elle fait là !

3.Posté par KLD le 23/11/2014 12:27

vivement l'année blanche .... plus sérieusement (...) c'est toujours vrai sa : "quant le btp va , tout va "?

4.Posté par Mardé974 le 23/11/2014 14:18

A quoi sert réellement le Haut Conseil de la Commande Publique????????
C'est juste une assemblée pour parler encore et toujours des problèmes de la commande publique, sans apporter de solutions.
Cela ne sert à rien, juste à payer des gens à rien foutre.
La présidente a été placée là pour services rendus, à voir quels services, en compensation de sa non-présence sur la liste de Didier Robert aux Régionales de 2010.

5.Posté par KLD le 23/11/2014 15:16

tout ce qui est haut redeviendra bas , Confucius , livre 44.

6.Posté par association de malfaisants le 23/11/2014 15:52

Faut pas publier des articles pareils, vous allez désespérer ce brave Tanbi qui croyait suite au PIB de l' INSEE à un miracle économique réunionnais, et à la fin de l'existence d'une économie dépendant des subventions !

7.Posté par EXCLAVE le 23/11/2014 18:56

@POST 5 , SUPER KOOL SA ,COM 1 PARACHUTE , SIGNÉ ,

ZINFOS974ZISTOIRÉUNIONFRANÇEINTER

8.Posté par Lèv a zot le 24/11/2014 10:24

Na rien que le BTP à la Réunion? zot ça dire que le créole y gagn pas fèr un autre zafèr que mettre un bloc sur un autre? arrêt planer et allé apprend les énergies renouvelables, la protection de l'environnement et les vrais choses de l'avenir ! quand toute la Réunion sera bétonnée, comment nou sa fèr sérieux ? i sa allé demand travail à la mairie ? y sa allé manifester devant la Région?

9.Posté par WTF le 24/11/2014 10:55

Et ça ne va pas s'arranger avec la baisse programmée des DGF.

En même temps, c’est au niveau politique qu'il faudrait changer : faire de véritables projets d'envergure, qui s’inscrirait dans une démarche de développement structurel (favoriser l'essor du tourisme en aménageant les structures hôtelières les aires de pique nique, les centres de loisirs de pleins airs...., rationaliser les Zones d'activités industrielles, ne plus faire que logement social mais des logement abordables au plus grand nombre, et notamment à la classe moyenne, accession location vente, et non que des grandes surfaces commerciales, parc de loisir innovant à taille modeste, améliorer ceux existants, aider Gillot à se moderniser (ça fait mal au cœur de voir comment les mauriciens ont fait un superbe aéroport, alors qu'ici la France, l'UE subventionne et que rien de se fait)....

car il est évident que faire des constructions, pour faire des constructions, ça ne s'inscrit pas dans une optique de vision sur le long terme.

Mais ça, ça suppose que les gens élisent des vrais dirigeants qui ont une vision sur le long terme et non que des visions électoralistes. Que les gens arrêtent de se contenter de p'tits contrats sur p'tits contrats cumulables avec minimas sociaux, qu'ils voient plus loin pour eux mais pour tous.

La Réunion à un potentiel de développement incroyable, réel et formidable, mais nos dirigeants, politique ou gros privés (cumulards et monopolistiques donc) , entretiennent cette misère sociale qui fait que la base se contente des minimas reconductibles, tout comme leur mandat. "vote pou moin, ma donne à ou un p'tit contra", ou "si ou achète pas chez moin, lé pas grave, là bas aussi c'est mon magazin"....

10.Posté par ZembroKaf le 24/11/2014 11:28

Merde alors....il y a eu moins d'enveloppes remplies "feuille salade" !!!!

11.Posté par retour de boomerang le 24/11/2014 12:55

a force de demander la diminution de l'etat, les patrons découvrent qu'ils ont scié la main qui les nourris. Quelle bande de cretins, c'est à pleurer d'etre aussi bête.

12.Posté par MIchel le 26/11/2014 17:58

Ah qu'il est beau et performant le capitalisme !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes