MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

​Célébrons Elie et ces vaillants esclaves


- Publié le Mercredi 12 Novembre 2014 à 09:48 | Lu 248 fois

C'est le moment de rendre un hommage à notre ami Sudel Fuma qui est parti trop tôt. Il a toujours été le militant de notre histoire, vue de l'intérieur. Il est grand temps de briser le sarcophage de silence qui recouvre notre histoire réunionnaise.

Entre  le 5 et 8 novembre 1811 éclate une révolte d’esclaves. Près de 200 esclaves dirigés par le forgeron Elie brandissent leur étendard de la liberté et vont d’habitation en habitation pour affronter avec courage l’ordre esclavagiste. Ils encourent tous la mort, ils le savent. Mais leur combat pour la liberté, la justice transcende cette crainte.
Selon Hubert Gerbeau, cette révolte a décimé plus de 150 esclaves.
Cette révolte se termine par un procès qui doit réprimer tout mouvement d'émancipation dans la colonie.
« Le procès qui suit la révolte se déroule dans l’église paroissiale de Saint-Denis (devenue cathédrale au milieu du 19ème siècle) et se termine par la condamnation à mort de 25 personnes, puis 8 grâces du Roi George III. Finalement, 2 des condamnés mourront dans la prison de Saint-Denis et 15 seront décapités en public dans les quatre micro-régions du pays : 2 à Saint-Denis, 4 à Saint-Paul, 5 à Saint-Leu, 2 à Saint-Pierre et 2 à Saint-Benoît. » ( Sudel Fuma ) 
Elie et ses 25 combattants jugés dans la cathédrale de Saint-Denis sont des héros. Ce sont nos Spartacus de Bourbon. Ils représentent la sève de l’arbre de la liberté des Noirs, des esclaves. 
Ils sont  le symbole de l’émancipation de l’île. Ces hommes doivent être reconnus comme des figures historiques d’importance dans les mouvements d’émancipation des esclaves.
Elie s’est révolté pour déraciner l’arbre esclavagiste.
Notre histoire, nos héros ne doivent pas être dissimulés. 
La vérité historique encourage les luttes, les combats pour une meilleure justice sociale.
Notre histoire et notre culture sont des instruments de cohésion sociale. 
La commémoration de cette histoire est-elle encore trop fraîche dans notre mémoire pour être commémorée sur la place publique ?

C’est la mémoire d’un groupe qui prend conscience d’un destin commun sur un territoire commun. 
Cette révolte des esclaves à Saint-Leu en 1811 ouvre les chemins de la résistance contre les injustices, les inégalités, les discriminations. 
Commémorer cette révolte, c'est continuer à porter cette politique d'émancipation «  dans le cadre de la République pour rejeter toutes les tutelles tous les monopoles et les positions dominantes qui prennent en otage les Réunionnais ».

Aline Murin Hoarau, Conseillère Régionale




1.Posté par KLD le 12/11/2014 13:42

A quand l'histoire de la Réunion ds les collèges et lycées , sa se serait une vrai révolution , pas du verbiage commémoratif !!!!!!!

2.Posté par " VIEUX CREOLE " le 13/11/2014 10:04

Je suis totalement d'accord : rendons hommage à Élie ,aux esclaves comme Anchaing ,Cimendef ...mais aussi aux compatriotes comme le Père Lafosse...qui se sont levé pour combattre l'esclavage ",CRIME contre l'Humanité"! Mais rendons aussi hommage à Sudel Fuma qui nous a permis de connaître des faits ,des évènements qui étaient totalement OCCULTÉS , jusqu’à une date récente ! N'oublions pas notre passé , mais ,ne tombons pas non plus , dans cette sorte de" dolorisme " dans lequel semblent se complaire certains ! N'occultons pas cette période douloureuse de notre Histoire , " du passé ne faisons pas table rase "! QU'IL NOUS SERVE DE LEÇON ET, TOURNONS-NOUS PLUTÔT VERS NOTRE AVENIR !!!

3.Posté par EXCLAVE le 13/11/2014 12:12

L'AVENIR C LA RÉVOLUTION CULTURELLE .
TRO ZAVOKA =EGAL DROIT BAFOUÉ
TRO DOCTÉR= LE PEUPLE LÉ MALADE
TRO SCIENTIFIK =SIDA,EBOLA
S KE C TOUJOURS SA .LA SOLUTION PO NOU AVENCÉ ANSAMB

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes