Faits-divers

​Bruno Cohen sur la perquisition à la CCIR : "Comment on peut voler une élection aux yeux de tous"

Lundi 29 Octobre 2018 - 12:07

Le temps de l’instruction a été long, comme souvent, mais Bruno Cohen se voit aujourd’hui déjà conforté par la perquisition menée dans les locaux de la CCIR. A l’époque candidat malheureux à la Chambre de commerce, le patron de la société SFER obtient de deux élus les preuves de la "mascarade". 

Le patron de SFER tente alors, dès novembre 2016, de démontrer le stratagème déployé par l’équipe d'Ibrahim Patel pour fausser les scores de l’élection. En novembre 2016, une tribune libre est adressée aux médias. Dans le même temps, Bruno Cohen dépose plainte pour fraudes électorales auprès du procureur de la République. "J’avais porté plainte contre 34 élus", détaille aujourd’hui Bruno Cohen. Seuls deux élus avaient échappé à sa plainte nominative : Rico Vimbaye et Paul Caro. Les deux élus n’avaient pas accepté de fermer les yeux sur les pratiques employées. 

"Mathématiquement, c’était impossible. Il y avait 25000 entreprises vivantes en 2010 et en 2016 on se retrouvait avec 41000 entreprises. 16000 créations en si peu de temps, avec un taux de chômage que l'on connaît à La Réunion, c’était pas possible", réaffirme Bruno Cohen aujourd'hui.

"J’ai porté plainte pour que la justice soit faite. C'est vrai que c'est long", reconnaît-il. "La Réunion est un département français et n'est pas le 57ème pays d'Afrique. Comment on peut voler une élection aux yeux de tous ? C’est une honte pour la République. J’ai porté plainte contre 34 élus. Il y 2 élus de la CCI, Rico Vimbaye et Paul Caro, qui étaient outrés par cette mascarade. C'était ces deux élus qui m’avaient amené la preuve de la fraude", par le biais d’enveloppes détournées au profit de la liste Patel. 

L’ancien candidat à la présidence de la CCIR avance l’hypothèse qu’"à partir de mai-juin 2014, la CCI, sur ordre de son président ou de ses élus, a, à [son] avis, arrêté de supprimer de sa base électorale des entreprises en liquidation. Le souci qu’ont rencontré les fraudeurs, c'est que les élections qui devaient avoir lieu en 2015 ont été repoussées à 2016", ce qui a significativement augmenté le nombre d’entreprises toujours inscrite au registre de la CCI et ce qui a rendu beaucoup plus visible la fraude, qui reste encore à être confirmé à cette heure.

Pour que de telles pratiques n'aient plus lieu sur les simples enveloppes de vote, Bruno Cohen rappelle que le département de La Réunion est le dernier de France à ne pas proposer de vote électronique à ses affiliés.

Le communiqué de Bruno Cohen :

"Deux ans après ma plainte pénale en Novembre 2016 contre les 36 élus de CCIR concernant la fraude aux élections, enfin les principaux acteurs ont été mis en garde à vue ce matin.

Par voie de presse et par internet, j’avais à l’époque fait la dénonciation du vol conséquent d’enveloppes. Pour rappel, en 2010 il y avait 25 000 entreprises inscrites sur la base électorale, elles étaient plus de 40000 en 2016. 15000 entreprises vivantes de plus en 6 ans, soit 60%, est économiquement impossible!!!  En octobre 2016, moins de 6000 enveloppes sont retournées à la Préfecture en NPAI (N’habite Pas à l’Adresse Indiquée).

J’estime que 6000 à 8000 enveloppes ont été détournées par l’ensemble des Elus. Tous sont complices à part Rico Vimbaye et Paul Caro, qui m ont communiqué les éléments de preuve de la fraude. Il faut savoir que le pourcentage de participation dans le cadre des élections de la CCI en France sont de l’ordre de 7 %. A la Réunion, nous frôlons les 60 % !!! 
En 2010, nous enregistrions 10 000 entreprises votantes; en 2016, 16 000 entreprises !!! A ce rythme, en 2022, nous pourrions peut-être envisager 22 000 entreprises votantes. Complètement absurde ! Une honte pour les institutions républicaines.

La Réunion est un département français, la Réunion n’est pas le 55ème pays d’Afrique, il est grand temps que la République reprenne ses droits, et de régler une fois pour toute ce sentiment d’impunité ambiant. Le vote de la liste Patel doit être annulé."
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 4766 fois



1.Posté par eddo le 29/10/2018 09:12

Bravo !

2.Posté par ja le 29/10/2018 11:25

Cohen, Patel il faut les mettre dans le meme panier

3.Posté par doumi le 29/10/2018 11:49

@ja arrêtez de mettre tout le monde dans le même panier.Les gens ne sont pas tous malhonnêtes sur cette terre et heureusement sinon il ne nous resterait plus qu'à disparaître.

4.Posté par damien le 29/10/2018 09:51

cela dure depuis des années, depuis 10 ans je vend mon enveloppe a l'équipe Patel 10€!

5.Posté par saintlouisien le 29/10/2018 12:03

Il existe en France une loi, la loi de 1901 sur les association, pourquoi pas une 6e république basée sur cette loi?

6.Posté par villenrequin le 29/10/2018 10:15

Cohen Cohen ou lave pas plus blanc que ou

7.Posté par 1autreportois le 29/10/2018 13:09

Le vote électronique est loin d'être la panacée. Demandez à Al Gore et BUSH junior.
Le vote est acte un fort par lequel on porte sa voix et on donne mandat pour parler en notre nom, on doit être capable de se déplacer ( mis à part quelques cas particuliers bien sûr) pour le faire.
Et ce quelque soit l'élection de parents d'élèves à président de république en passant par la ligue de foot ou la CCIR.

8.Posté par Belahcene le 29/10/2018 13:14 (depuis mobile)

Non justement dans ce panier de crabes Bruno Cohen n a pas sa place pour preuve il est la seule personne a faire appel aux institutions et à la justice républicaine. Il a tout mon soutien

9.Posté par àJa le 29/10/2018 13:17

Mais le PAtel li lé bon!!!!!
lé comme le dindar et sa kaze gratuite fond de la rivie sin dni

10.Posté par Marc le 29/10/2018 13:44

C'est n'importe quoi ce qu'il raconte.

La liste électorale à l'élection consulaire n'est pas arrêtée par la CCIR mais par une commission tripartite: tribunal de commerce/CCIR/préfecture, et présidée par un magistrat du tribunal de commerce. La radiation des entreprises de ladite liste n'est par ailleurs pas faite par la CCIR mais par le tribunal de commerce. A aucun moment la CCI ne peut tricher avec cette liste comme le décrit Bruno Cohen, du moins pas sans la complicité de juges du siège.

De plus, l'augmentation du nombre d'entreprises sur la liste électorale n'est pas la preuve d'une fraude: la même augmentation a eu lieu en Hexagone. Elle a trait à un changement dans la définition des entreprises devant figurer sur cette liste, puisqu'on a commencé à y inscrire les établissements secondaires des entreprises comme s'ils étaient en propre. Monsieur Cohen devrait le savoir puisqu'il a, semble-t-il, exploité cette règle pour obtenir à lui seul 900 voix dans le collège services à l'époque.

On peut sans doute reprocher des choses par ailleurs à Ibrahim Patel. Mais ce récit de Bruno Cohen est délirant quand on sait comment se déroulent ces élections. Et déployer de tels moyens pour enquêter sur une dénonciation qui ne peut matériellement pas être fondée, c'est gaspiller de l'argent public et contribuer à un sentiment infondé de "tous pourri". Une fois Patel innocenté dans cette affaire, ce dont je ne doute pas une seconde, qui le croira? Tout le monde pensera qu'il s'en est sorti grâce à une combine alors qu'en fait il était juste innocent... Tout cela n'est pas très sérieux de la part du procureur.

11.Posté par Paulo le 29/10/2018 14:06

@7 merci de nous apporter ces éléments pour alimenter notre reflexion ...

12.Posté par lolm le 29/10/2018 12:08

Toute l'histoire de la réunion et de ses natifs ?

13.Posté par Thomas GILBERT le 29/10/2018 15:29

@7
Peut-être que le procureur à d'autres éléments qui lui permettent de douter de la sincérité de ce scrutin, ou de vérifier par cette perquise, post 7, que les mis en cause sont "tout blanc".

14.Posté par Roberto le 29/10/2018 16:06

Les affaires en cours de Cohen, y compris les affaires de mœurs...on fait un point dessus?

15.Posté par Marc le 29/10/2018 16:46

9. Peu probable.

En réalité, les témoignages et éléments à charge apportés par monsieur Cohen dans sa plainte sont si peu plausibles qu'ils auraient dû être écartés. Ce qui aurait impliqué que le procureur réunisse, séparément, des éléments de preuves suffisants pour forger une présomption de culpabilité à l'égard de Patel. La présomption, depuis une jurisprudence de 1987 de la Cour de cassation, est en effet le seuil minimal à partir duquel on peut demander une perquisition et elle se définit par des indices ou commencements de preuves concordant à démontrer qu'une infraction a été commise.

Il en va, par ailleurs, de même de la garde à vue qui doit reposer sur "des raisons plausibles de soupçonner" qu'elle a commis une infraction.

Donc cela voudrait dire que le procureur ait un dossier complet, totalement distinct de celui apporté par monsieur Cohen (qui, pour être franc, me semble reposer largement sur du vent), créant un tel doute qu'il légitime une procédure qui, pour être franc, est censée rester exceptionnelle. Il l'aurait constitué simplement via le recueil d'éléments de preuves publics et de témoignages.

Soit Ibrahim Patel est bien peu doué pour couvrir ses traces soit le procureur s'est précipité dans cette affaire. En tout état de cause, tout cela me surprend.

16.Posté par Manu le 29/10/2018 17:21 (depuis mobile)

Non j ai rien fait c est pas moi heu non heu non ..incroyable mais vrai quand je lie ces commentaire je me pose ces question une île paradisiaque pourrie j jusqu''à la moelle ..pourrie !! Le prochain maire de ou déjà !!?

17.Posté par kersauson de (p.) le 29/10/2018 15:39

Vive François Caillé. le meilleur de TOUS.

18.Posté par kersauson de (p.) le 29/10/2018 15:40

post marc
on t à reconnu .. Mr Moissa..

19.Posté par kersauson de (p.) le 29/10/2018 15:41

qt à Cohen et ses "histoires de moeurs " yaura une garde à vue aussi ?

20.Posté par Question bete le 29/10/2018 18:16 (depuis mobile)

Marc,
Vous etes naïfs de croire qu'une election de CCI à la Reunion s'obtient à la reguliere.
Mais comme vous semblez avoir un avis sur tout, que pensez vous de la situation du president de region qui nomme sa femme à un postedans sa collectivite..

21.Posté par ca sent patelmenbon le 29/10/2018 19:02

il est ds tous les bons coups celui la...
pas de fumée sans feu...

22.Posté par Marc le 29/10/2018 19:41

13. Ce ton condescendant vous sied mal.

Pour preuve: je n'ai pas dit que je crois qu'une élection consulaire s'obtient à la régulière. J'ai dit que l'accusation portée par Bruno Cohen ne tient pas debout. Peut-être y a t'il eu d'autres irrégularités mais encore faudrait il dire lesquelles! Mais celles dont parle Bruno Cohen, juste, non.

Votre commentaire est vraiment un symptôme d'un mal du siècle: des gens qui évacuent leur frustration contre un système qu'ils ne font pas l'effort de comprendre en accusant tous ceux qui le représentent de tous les maux de la Terre. Toute accusation est forcément vrai et, si elle ne l'est pas, vous devriez quand même avoir été condamné pour l'ensemble de votre oeuvre (qu'on ne connaît pas et qu'on est incapable de prouver)!

Cela me rappelle l'ordalie de l'eau au Moyen-Âge, utilisée dans les procès contre les sorcières: on vous jetait à l'eau, si vous couliez vous mourriez innocenté car l'eau pure vous avait accepté, si vous flottiez vous étiez coupable et donc on vous exécutait. Dans les deux cas vous étiez tué par une foule ivre de colère et je soupçonne que les morts se préoccupent peu d'avoir été innocenté post mortem ou non.

Quant à mon avis sur le poste de la femme du président de Région, il n'a aucun trait à l'affaire ici présente. J'ai vraiment très peu d'affection pour le Président de Région, que je considère comme incompétent et magouilleur, et mon avis juridique est qu'il reste une problématique de droit non tranchée (au sens où on est face à une situation qui n'a à ma connaissance jamais été présentée à un juge pour qu'il dise le droit) dans la question de la nomination de sa femme. Mais j'apprécie peu ce comportement de votre part consistant à tirer toute actualité vaguement en lien à cette question, comme s'il s'agissait de l'alpha et l'omega de la question de la probité à La Réunion, qui tâcherait d'opprobre toutes les actions subséquentes de l'ensemble des partisans du président de Région comme le pêché originel colorait pour les théologiens toutes les actions de l'Humanité en général et des femmes en particulier. C'est ni plus ni moins que moyenâgeux comme rapport à la chose publique.

23.Posté par tricheur? le 29/10/2018 20:42

aux élections dans les hôpitaux , c'est le syndicat aux fichiers qui fait ca...

24.Posté par Mouais le 29/10/2018 20:46

15. Un ton comme le votre fait plaisir à voir parmi les commentaires ici.

En parlant de probité à la Réunion, la gangrène de la corruption plus ou moins franche me semble tellement répandue ici, quelque soient les institutions (Ligue de Football, Département, Région, CCIR, etc..) que ça ne me semblerait pas étonnant que certains magistrats soient de mèche, même passivement.

Il règne un entre-soi assez nauséabond sur cette île. Je n'ai aucune sympathie de quelque sorte pour Thierry Robert, mais se faire déclarer inéligible sur la base de mauvaises/fausses déclarations de revenus, quand on a des sénateurs, sénatrices, maires et députés, toujours en poste, qui ont fait de la discrimination active et de l'abus de bien sociaux, c'est pour ainsi dire assez étrange.

Ca ne m'étonne pas que le parquet national financier ait décidé d'intervenir sur l'île en soutien du parquet local.

25.Posté par Pipangaille le 29/10/2018 21:31

Tous ses élues tantaculaires incompétent qui vie sur la misère des ignorants afin de faire du gras que la justice de la république les condamne exemplairement une fois pour toutes.
Pour que ses délinquants ne recommence plus
BRAVO Mr Cohen

26.Posté par Marc le 29/10/2018 22:55

17. Pour Thierry Robert il est surtout mal tombé (et avoir été très con).

Pourquoi est-ce que les élus coupables de X ou de Y gardent ils leurs mandats? Parce qu'il est très difficile de prouver le type d'infraction qu'ils commettent. Ca demande des années de travail pour des enquêteurs spécialisés (regardez Balkany, par exemple).

Dans le cas de Thierry Robert, cependant, le Conseil s'est basé sur une loi prise au tout début du quinquennat Macron (Thierry Robert a été la première, et pour l'instant seule, personne à avoir fait l'objet d'une décision défavorable dans l'application de cette loi). Que dit cette loi? Que lorsque quelqu'un est élu parlementaire, l'administration fiscale doit lui remettre un document disant qu'il est à jour de ses impôts. Si elle refuse de le lui remettre, soit il conteste ce refus et on lui remet un certificat disant qu'il est en train de régler le problème (soit devant les tribunaux soit à l'amiable) soit il ne conteste pas et dans ce cas là le Conseil peut lui retirer son mandat.

Dans le cas de Thierry Robert, il semblerait qu'il ait tout simplement oublié de contester le refus de l'administration fiscale de dire qu'il est à jour de ses impôts. C'est con parce qu'une simple lettre recommandée pour déclencher une procédure amiable aurait suffi. Du coup le Conseil s'est engouffré dans la brèche et a prononcé l'inéligibilité de Robert. La lecture de la décision du Conseil est par ailleurs très intéressante: le Conseil y dit explicitement que compte tenu du montant en jeu, de la pluralité d'impôts concernés et de l'ancienneté des créances, même si Thierry Robert avait commencé à régler les sommes dues, il a décidé d'être particulièrement sévère en prononçant la peine maximale. Il est difficile d'en savoir plus dans la mesure où tout cela est couvert par le secret fiscal, donc on n'a aucune idée des montants et impôts en jeu. Je soupçonne toutefois que pour le coup le fait que Thierry Robert ait plusieurs fois échappé à une sanction en jouant ostensiblement avec la ligne rouge a pu jouer dans la sévérité du Conseil. Le fait qu'il soit la première décision du genre a pu aussi jouer, le Conseil ayant pu vouloir envoyer un signal aux élus comme quoi cette nouvelle loi c'est du sérieux et qu'il ne faut pas jouer avec.

Je ne crois pas une seconde, dans cette affaire, à l'hypothèse du complot anti Thierry Robert. Un tel complot aurait impliqué plusieurs agents du service des impôts à La Réunion (qui auraient refusé le certificat sans base) et les membres du Conseil constitutionnel, plus haute juridiction française dont les membres ont souvent exercé de hautes responsabilités publiques. Très sincèrement, les membres du Conseil constitutionnel, pour eux un Thierry Robert c'est un nobody absolu. Je ne doute pas un instant qu'en lisant son affaire ils se sont demandés qui c'était ce type.

27.Posté par Roberto le 30/10/2018 06:04

@25: la chambre de commerce doit bien organiser des stages de français orthographe grammaire, inscrivez vous!

28.Posté par ZembroKaf le 30/10/2018 08:20

@"Marc"
Merci pour vos explications !!!
Admettons que de nouvelles élections se fassent à la CCIR...j'espère que B.Cohen ne sera pas "élu"...il donne l'impression que "IP"...est un marmaille...à coté de lui !!!

29.Posté par Ti tangue volèr le 30/10/2018 17:41

@ 23.Posté par tricheur? le 29/10/2018 20:42

Et chez les mutualistes ? pas mieux ...kap tout M. Proquirèr

30.Posté par blabla le 30/10/2018 19:17

En voila un qui cherche à tout prix à se faire élire à la CCIR et ce n'est pas pour rien, pas pour les beaux yeux des entreprises réunionnaises. Personne n'en veut de ce mec que sa réputation précède de très loin.
Sa seule chance de se faire élire c'est d'utiliser les milliers de voix des SNC de chauffe eau qu'il a et qui sont des coquilles vides. Tu parles d'un soutien d'entrepreneurs.
L'île n'a pas besoin de types dans son genre et je paris que si il fait le malin aujourd'hui, il sera dans le même état que son copain Patel dans pas longtemps vu tous les dossiers qui le concernent et sont en cours d'instruction.

31.Posté par Mon avis juridique lol le 31/10/2018 16:38 (depuis mobile)

Marc, tu peux pas fermer ta gueule ?! Putain que tu dois être chiant dans la vie avec ta prose à deux balles. Tu nous emmerde avec tes phrases alambiquées et tes airs de vieille marquise. Ta gueule merde !!!!!! Bouffon de mes 2.

32.Posté par GIRONDIN le 31/10/2018 19:07

..... "Comment on peut voler une élection aux yeux de tous".....

En ALFA ou oméga, faut être discret, c'est une bonne devise....
. 🤔

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >