​Bilan énergétique du SIDELEC sur les "petites" communes : Il faut ajuster les puissances souscrites



Dans le cadre du dispositif national Conseil en énergies partagé (CEP) qui est un outil de Maîtrise de la demande en énergie (MDE), le SIDELEC Réunion en partenariat avec l’ADEME ont présenté ce mardi 5 novembre 2019, la restitution des bilans énergétiques effectués depuis 2017 sur les communes de moins de 10 000 habitants, à savoir les Avirons, Trois-Bassins, Saint-Philippe, Sainte-Rose, la Plaine des Palmistes, Salazie, Cilaos, et l’Entre-Deux.

Il ressort principalement de ce bilan auprès des 8 communes, que les consommations et les dépenses autant pour les bâtiments communaux que l’éclairage public sont globalement stables sur ces trois dernières années.

Cependant, il y a dans ces communes, des économies significatives qui peuvent être faites pour plus d’efficacité énergétique. "Les bâtiments les plus énergivores sont les cuisines centrales, les services techniques et les mairies" indique Joël Payet, technicien spécialisé en Conseil en énergies partagé (CEP) et qui travaille auprès des communes bénéficiaires du dispositif depuis 2017.

Joël Payet souligne notamment que les communes doivent adapter leur abonnement à la consommation réelle, autant pour les bâtiments que l’éclairage public. "Il faut souvent diminuer les puissances souscrites. C’est une action qui ne coûte rien et qui peut rapporter des économies. La démarche est à faire auprès d’EDF". Dans la plupart des cas, les postes (armoires destinées à l’éclairage public) peuvent être optimisées, "d’où la nécessité de faire des mesures de puissances pour ajuster au mieux les abonnements".

Pour le Président du SIDELEC Maurice Gironcel , ainsi que pour le Directeur régional de l’ADEME, ces actions de MDE permettent d’éviter la production de gaz à effet de serre et une réelle efficacité énergétique.

Ce dispositif sera élargi aux communes de moins de 25 000 habitants. Seront concernées les communes de Bras Panon, Sainte- Suzanne et la Petite-Ile qui pourront prétendre au Conseil en Energie Partagé dès 2020.

Mercredi 6 Novembre 2019 - 10:29
Lu 429 fois
SIDELEC