Courrier des lecteurs

​Bilan du 1er SAFTHON : A tous ceux qui nous suivent

Lundi 25 Septembre 2017 - 14:39

A tous ceux qui nous suivent, nous soutiennent , participent, bref ...à tous: quelques informations. Le Safthon bat toujours son plein. :-) De nombreux événements sont prévus encore dans différentes villes.

Les boites de dons déposées tardivement ne seront récupérées pour la plupart que mi octobre (et après il nous faudra compter les petites pièces : la main d'oeuvre est donc bienvenue :-) ). Diverses réclamations et attentes de subventions sont en cours également. Le bilan financier vous sera donc communiqué dès que toutes les données définitives seront connues du comité d'organisation.

Le bilan média pour le 9/9 est également en élaboration et d'ores et déjà très positif avec environ 35 000 000 de vues!!!! Un retour sera également réalisé prochainement et transmis.

Merci à tous d'avoir fait et de faire de cette action un fabuleux mouvement humain et solidaire pour la prise de conscience des Troubles Causés par l'Alcoolisation Foetale. A tout bientôt pour les nouvelles .

Nous sommes épatés par la mobilisation autour de cet événement. A très bientôt !
Le comité de pilotage
Lu 390 fois



1.Posté par MICHOU le 26/09/2017 11:41

Bravo à tous en effet et continuons!

2.Posté par MICHOU le 26/09/2017 18:09

http://madame.lefigaro.fr/societe/alcool-et-grossesse-le-vrai-du-faux-090715-97403
J'en profite pour continuer dans la lancée de ce 1er SAFTHON et avec ces articles qui apparaissent de temps en temps pour continuer le travail qui me paraît important pour chacun de nous :l'information.
le message de la doctoresse fait apparaître qu'on ne sait pas trop, que c'est culpabilisant. Justement quand on ne sait pas, il vaut mieux éviter non? en tout cas c'est ce qu'on m'a toujours dit. Pour avoir suivi de très près toute la campagne, il ne me semble pas qu'il y ait eu , à quelque moment que ce soit un besoin de culpabiliser quiconque. Mais au même titre qu'on conseille une bonne hygiène de vie, ne pas porter de charges lourdes, de faire des sports violents, après tout ça non plus ça ne peut pas faire de mal de temps en temps, il s'agit si j'ai bien compris d'informer et de faire appel à la responsabilité individuelle ou familiale et en aucun cas de mettre un gendarme derrière chaque personne.
Ce besoin de dédiaboliser l'alcool, d'où vient il alors qu'il ne me semble pas avoir entendu ou lu un seul message contre le fait de consommer de l'alcool par ailleurs, comme il paraîtrait aberrant de vouloir supprimer le sel, le sucre, les matières grasses. Ce serait bien d'arrêter de voir des guerres là où il n'y en a pas et d'oeuvrer ensemble pour un avenir meilleur pour nos enfants avec la complémentarité de nos compétences! ça ça s'arrose!

3.Posté par MICHOU le 06/10/2017 11:43

Et la clôture? et la journée de St Philippe? rien?

4.Posté par MONANY le 06/10/2017 12:45

CLOTURE DU PREMIER SAFTHON COMMENCE LE 8 ET 9 SEPTEMBRE 2017

C’est avec beaucoup d’émotion et un grand bonheur que j’ai fermé la page du SAFTHON
Hier à Saint Philippe, dans un cadre magnifique qu’est le puits des Anglais.
Nous avons eu la chance d’avoir la présence de Monsieur le Maire et de Madame PAYET Emmanuelle qui nous ont permis de faire participer les associations de St Philippe et les habitants qui sont venus soutenir cette journée de sensibilisation, d’information et de collecte de fonds.
Nous tenons à remercier particulièrement l’Association Danse en ligne de Trois Mares au Tampon qui est venue spécialement, malgré une journée très chargée danser et mettre cette ambiance qui leur est spécifique et ce dès 9h du matin et de partager cela avec Francky,Bobby sur Freddom, toujours là pour nous soutenir avec toute leur équipe. Les autres médias pour nous avoir accordé une tribune indispensable.
Toute la journée, l’équipe technique de la Mairie, l’Association la Maison de La tresse, Memories, le restaurant Le Ti Vacoa sont restés présents, nous faisant part de leur fierté d’être là ce jour et de participer à cette grande aventure qu’est le SAFTHON.
L’après-midi, les troupes de danseuses de St Philippe, de tous les âges, ont vaillamment bravé la pluie juste pour être aussi de la partie et nous offrir un magnifique spectacle.
Et n’oublions pas l’animateur de choc, qui a su rappeler régulièrement et avec beaucoup de talent pour quoi nous étions là.
Enfin, nous avons eu le bonheur d’avoir Monsieur BERTIL, le vulcanologue talentueux qui a
Partagé ses images magnifiques de la coulée du 14 juillet 2017 et donné des explications sur notre volcan péi comme lui seul sait le faire.
Pour moi l’aventure du SAFTHON s’arrête là, même si le combat contre le SAF ne finit jamais mais il peut prendre d’autres formes, un engagement sur un plus long terme sans aucun doute.
Cela restera pour moi une aventure formidable, avec de belles rencontres, une solidarité comme celle que les Réunionnais sont capables d’avoir quand ils savent que les enjeux sont importants et que la cause est juste.
Les jeunes, les moins jeunes ont tous montré par leur engagement que le mouvement est lancé, que plus rien ne l’arrêtera et que les prochaines journées du SAFTHON seront encore plus importantes, plus belles et avec plus de monde.
Un très grand merci à tous ceux qui étaient là, par leur soutien, par leur engagement, par leurs pensées quand ils n’ont pas pu être là physiquement. J’invite tous les autres à rejoindre l’équipe du Dr LAMBLIN sans hésiter pour des lendemains meilleurs, pour tous ceux qui croient en nous, qui espèrent.
Le SAFTHON c’est important, mais le travail d’accompagnement au quotidien reste primordial, alors n’hésitez pas, utilisez les outils de diagnostic que nous avons aujourd’hui grâce au travail de cette équipe Réunionnaise.
Ne restez pas isolés, faites appel aux professionnels et nous aurons gagné, peut-être pas la bataille, car c’est un combat de longue haleine qui nous attend.
Le bénévolat a été primordial dans cette aventure et doit continuer, mais il faut espérer que toute cette mobilisation permettra aussi de réinsérer des milliers de personnes qui restent sur la touche malgré de réelles compétences dans tous les domaines.
Il y a beaucoup d’autres combats qui demandent aussi de l’engagement comme l’isolement, la solitude, aggravés par des offres de transports en commun souvent insuffisantes, inadaptées, le harcèlement et la violence qui tuent encore trop, la précarité, beaucoup de défis à relever et dans lesquels j’espère vous retrouver avec la même pêche.
Un très grand merci à tous et une bonne continuation

Indira MONANY


Le 01/10/2017

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Novembre 2018 - 10:37 Jusqu’où l’hybris ?