MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

​A propos de l’amendement Vergès : Réponse à M. Hugo Benard


- Publié le Vendredi 7 Novembre 2014 à 12:52 | Lu 534 fois

Dans ces mêmes pages, , sous le titre «  jusqu’où ira Paul Vergès ? », un certain Hugo Benard fustige le sénateur auteur d’un amendement adopté par le sénat.

De quoi s’agit il ? Contrairement à ce qu’écrit M. Benard , cet amendement n’ rien à voir avec l’aliéna 5 de la Constitution ( amendement Virapoullé sur les « lois péi » ) qui exclut La Réunion de la possibilité d’adopter des règles spécifiques relevant de la loi ou du règlement alors que cette possibilité est ouverte pour la Martinique, la Guadeloupe et la Guyane.

On peut le regretter mais pour l’instant, les propositions de loi de révision de la Constitution déposées par le sénateur Vergès et la députée Erika Bareights n’ont pas prospéré faute pour le gouvernement de pouvoir réunir une majorité requise au sénat et à l’assemblée pour réviser la Constitution

Non, il ne s’agit pas de cela. L’amendement qu’a déposé Paul Vergès au sénat a simplement pour objet de permettre aux élus du conseil général et du conseil régional de La Réunion de se réunir en « Congrès » pour débattre de toute modifications de leurs compétences ou de toute réforme institutionnelle et de pouvoir faire des propositions au gouvernement. Il s’agit donc de  restituer les termes de la loi d’orientation pour l’outre me du 13 décembre 2000 ( loi Queyranne) qui permettrait à tous les départements et  régions d’outre mer de pouvoir se réunir en congrès. Là encore, en 2001, M. Virapoullé avait fait adopter un amendement législatif  pour priver les conseillers régionaux et les conseillers généraux de pouvoir se réunir en Congrès.

M. Vergès restitue donc à La Réunion une possibilité de débattre sereinement de toute réforme. C’est une proposition de bon sens. Et c’est ainsi que son amendement a été adopté en séance au sénat, par les sénateurs présents représentant différents groupes politiques. Que M. Vergès n’ait pas été physiquement présent lors de la séance au moment du vote de son amendement n’a aucune signification puisque, comme il est de coutume, son amendement a été présenté et défendu par un de ses collègues de son groupe ( le groupe CRC).

Un tel amendement ne peut faire que consensus. Il reste maintenant à l’assemblée nationale de l’adopter. C’est dans l’intérêt de La Réunion et du débat démocratique de pouvoir disposer d’une instance come le Congrès. Cela est d’autant plus nécessaire et utile au moment sont élaborés de nombreux textes dans le cadre ce la réforme territoriale. Il faut que La Réunion puisse faire valoir ses propres propositions. Le Congrès des conseillers régionaux et généraux le permettra.

J’invite donc M. Hugo Benard à quitter toute posture politicienne et à considérer l’initiative de M. Vergès dans le respect de sa lettre et de son esprit.

Marion Lefèvre




1.Posté par é VIEUX CREOLE " le 07/11/2014 17:26

Monsieur Marion Lefèvre , j'ai lu avec attention ,les réflexions de Monsieur Hugo Bernard sur ce qu'il a qualifié de " bluff " de Paul Vergès ...Il semble être très bien renseigné sur ce qui s'est passé au Sénat lors du vote de l'amendement proposé par le Sénateur de la Réunion .. J'ai surtout compris qu'il fustigeait surtout le comportement qu'il a qualifié de"bluff" de ce dernier ,mais qui s'apparente à une " imposture" car le Sénateur était absent : il na pas voté "son propre amendement "( il est d'ailleurs: vous le savez ) la plupart du temps absent aux séances de la haute Assemblée!!! La procédure appliquée ce jour-là est celle dite du" vote debout/ assis" : aucune procuration n'est acceptée ! Cette procédure est rarement utilisée : c'est aberrant pour un vote aussi important ! Si monsieur Vergès avait cédé sa place à Mme Gélta Hoaru ,comme il l'avait promis il y a 3 ans , le reproche de monsieur Bernard n'existerait pas !!! Une réforme de la régionalisation votée en 1983 ( il y a plus de trente ans! ) est à l'étude : elle est nécessaire .! Les conseils régionaux auront de nouveaux pouvoirs ,ainsi que leurs présidents ...Connaissant bien le nôtre ,je pense (et je ne suis pas le seul , pour avoir discuté avec d'autres compatriotes ) que ces nouveaux pouvoirs devront être bien encadrés pour éviter toute dérive et tout abus !!!

2.Posté par marion lefevre le 07/11/2014 19:55

c'est madame Marion lefevre svp, merci!

oui j'ai lu son opinion, mais moi aussi je connais bien ces arcanes. les parlementaires ne peuvent être en séance en permanence. l'essentiel c'est d'être bien organisé pour être efficace. force est de constater que M. Vergès, qui est un politique très expérimenté, est très bien organisé car même en étant absent , il a pu faire porter et voter son amendement. c'est ce qui compte! sans esprit partisan, je trouve que celui qui est le doyen d'âge du sénat, remplit bien sa mission. je suis pour ma part, épatée; tout ce qu'il fait à son âge, les jeunes de rient en prendre de la graine...! à plus!

3.Posté par " Vieux Créole" le 08/11/2014 19:37

MADAME MARION LEFEVRE ,JE VOUS PRÉSENTE MES EXCUSES , MAIS JE CONNAIS DES "MARION" COMME NOM PATRONYMIQUE !
Les arcanes parlementaires me sont totalement inconnues ! Monsieur Vergès est peut-être bien organisé et expérimenté :c'est vraisemblable et vous donnez l'impression de bien le connaitre , Ce qui est sûr ,c'est un homme intelligent ( "d'une intelligence diabolique " disent certains de ses adversaires! )... Il est très rusé ,sait employer tous les stratagèmes , des alliances au gré de certaines situations ,sait aussi monter des coups tordus contre ses adversaires ou des contradicteurs au sein des on propre parti . Vous voyez ,moi aussi ,je le connais mais pas sous le même angle que vous : je ne veux pas polémiquer .... Il était absent le jour du vote de "son amendement".Si la procédure habituelle avait été observée ,il aurait pu voter par procuration .Pourquoi cette procédure dite de "vote debout /assis" comme si l'on voulait procéder en catimini ,comme l'a dit quelqu'un ? Si monsieur Vergès( qui est si bien "organisé e t expérimenté" ) avait cédé sa place à sa suppléante comme promis à plusieurs reprises ,madame Hoarau aurait présenté et voté "son amendement "! Cela vous convient et vous avez vos raisons. . .Ceci dit , je n'ai aucun esprit partisan ( je n'appartiens à aucun parti et n'en soutins aucun également ) ! Lors de la 1ère séance du Sénat ( après le renouvellement de celle-ci) j'ai écrit ,ici même je crois , que je me réjouissais que Paul Vergès présidât cette séance plutôt que le Sénateur Dassault ! J'ai expliqué mon choix . Ce dernier - dont je connais un peu l 'action politique - n'a pas disais-je ,"la fibre républicaine et altruiste" de son père Marcel Dassault que même ses adversaires politiques appelaient "Monsieur Marcel" et je donnais des exemples de ce que j'avançais !! . Je n'ai pas approuvé l'orientation politique de Monsieur Vergès qu'il n'a jamais abandonnée (il l'a simplement mise sous le boisseau!)...Je suis en revanche favorable à une modernisation de la loi de régionalisation qui date de 1983 (plus de 30 ans !) Monsieur Vergès n'est plus écouté par la grosse majorité des Réunionnais ;même quand il dit des choses justes! Il refuse der renoncer à "Morne Rouge " et à son "État démocratique et populaire ": cela le regarde ( et aussi le P.C.R.§! )mais il perd une occasion de réconcilier ceux qui pendant plus de 20 ans se sont affrontes violemment : des stigmates persistent toujours !!!

4.Posté par KLD le 08/11/2014 22:53

des stigmates , des stigmates , on tombe ds le pathos religieux ......je plaisante !! "vieux créoles" , toujours un plaisirs de le lire !!

5.Posté par la lutte finale le 09/11/2014 12:58

bien écrit.
dépasser le stade local de la vision politicienne, pour rendre hommage au vieux vergès, fait toujours mal à certains.

heureusement, la nouvelle génération un peu plus au fait des arcanes des lieux de pouvoir législatif, (en raison sans doute d'une bien meilleure formation que certains "vieux créoles"), et férue d'analyses juridiques pour certains d'entre eux (souvenons nous du débat sur la discrimination positive de la préférence régionale), voit différemment les nécessités d'évolution institutionnelle de la Réunion.

toute action visant à faire prendre conscience de l'absurdité de l'amendement virapoullé, doit ainsi être mise en avant ... et partagée.

6.Posté par "VIEUX CREOLE" le 09/11/2014 22:20

Je maintiens le terme "stigmates " qui est employé souvent pour rappeler les traces des plaies infligées au Christ lors de sa crucifixion .. Ce terme s'applique aussi aux cicatrices de blessures profondes etc.. .. Les Réunionnais ont vécu douloureusement les années 1959 -65 et suivantes au cours desquelles deux camps d'un antagonisme d'une violence extrême se sont affrontés : cela aurait pu très" mal tourner " à tout moment . Des familles se sont affrontées sans jamais se réconcilier ( j'en connais dans ma région ! ) ...Je redis que des stigmates de cette période persistent toujours . C'est pourquoi je souhaiterais la réconciliation des protagonistes qui se sont combattus pendant de nombreuses années !

7.Posté par "VIEUX CREOLE" le 09/11/2014 22:52

"Une discrimination "ne peut être que NÉGATIVE !!! Cette idée de Sarkozy a d'ailleurs fait long feu !! .La "préférence régionale" est le dada de certains politicards ( de tous bords!) qui se gargarisent de ce mot ,sans mettre en application un principe qu'ils prétendent défendre depuis des années ! II suffit de visiter toutes les communes de l'ile, le C.G et le C.R. (pour connaître la composition du " personnel -cadre" . pour être édifié ! Oui , heureusement que la nouvelle génération est mieux instruite et sait comme de très nombreux "vieux ou jeunes créoles " que certaines idéologies ne conduisent absolument pas au bonheur des peuples ! Oui ,la modernisation de la régionalisation votée en 1983 est indispensable : il faut espérer qu'un grand débat démocratique permette a chaque citoyen de se prononcer à cette occasion ! Qui peut être contre cette procédure ???

8.Posté par KLD le 10/11/2014 14:51

A 6 , je n'ai pas connu directement cette période , mais mon grand père , qui a été victime de l'ordonnance scélérate debré oui ....................................................!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

9.Posté par "Vieux Créole" le 11/11/2014 10:51

A KLD (post 8) :

J'ai connu la période de l'ordonnance d' Octobre 1960 qui a été comparée à une véritable" lettre de cachet "...Je sais les souffrances endurées par ceux qui en ont été victimes et les "STIGMATES " de cette épreuve qu'elles ont gardées ! J'ai entendu ,dans un reportage télévisé sur ce sujet ,les témoignages de la veuve d'une des victimes de cette ordonnance : elle en est profondément et douloureusement encore marquées et je pense que les" stigmates" psychologiques qu' elle garde ne sont pas à la veille de disparaître !!
J'aouterais pour clore( personnellement ) ce chapitre , qu'à l'époque ,TOUS les syndicats sans exception ,des hommes politiques de TOUTES tendances( dont deux ou trois élus de droite dont le Président du Conseil général et ...mêmeun "ancien gouverneur" -un administrateur des colonies - avaient protesté vigoureusement ,contre cette décision inique (et pourtant la nouvelle orientation politique du PCR contre le statut départemental était connue de tout le monde : nos compatriotes savent quelquefois mettre de côté leurs préférences partisanes !!!!

10.Posté par "VIEUX CREOLE " le 11/11/2014 18:09

A KLD ( POST 8 ) :

J'ai toujours en mémoire et , le souvenir des années 59-60 et suivantes , et celui des années 1960 -61 et suivantes Pou r les compatriotes de ma génération , ces souvenirs-là ne s'oublient pas ...L'Ordonnance du 15 octobre 1960 a été vigoureusement combattue par TOUS les syndicats sans exception , par tous les partis de gauche sans exception MAIS AUSSI par des hommes de droite ( dont le Président du conseil général de l'époque ) et ...un ancien " gouverneur des colonies "! Cela prouve que DES compatriotes savent mettre de côté leurs préférences et leurs querelles partisanes pour combattre des injustices et des abus ! J'ai regardé ,i l n'y a pas longtemps, un débat télévisé sur les victimes de cette ordonnance ...J'ai en particulier entendu ,le témoignage émouvant et poignant de la veuve d'une des victimes de celle-ci ...Il est évident qu'elle garde au plus profond d'elle-même , DES "STIGMATES" PSYCHOLOGIQUES " (c'est le "mot "que je continue d'utiliser ) APRÈS UNE LONGUE ÉPREUVE DOULOUREUSE !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes