MENU ZINFOS
Faits-divers

​ Le groupe hospitalier de l'Est responsable de la mort d’un patient ?


La famille d'un homme décédé en 2017 au centre hospitalier de Saint-Benoît dénonce le manque de prise en charge par le personnel. Arrivé aux urgences avec de la fièvre et des frissons, il est décédé six heures plus tard.

Par - Publié le Samedi 3 Avril 2021 à 07:20 | Lu 79675 fois

La famille d’un homme d’une soixantaine d’années, décédé le 18 octobre 2017, réclame justice. Ses neuf frères et sœurs reprochent au Groupe hospitalier Est Réunion (GHER) d’être responsable du décès de leur frère. 
 
Selon leur avocat, le bâtonnier Georges-André Hoarau, le malade s’est rendu aux urgences à 17h31 souffrant de fièvre, frissons et d'une gêne respiratoire, mais n’aurait été vu par un médecin qu’à 18h42. A 20h05, le médecin concluait à un pronostic vital engagé. Il n’aurait malgré tout pas été hospitalisé dans l’unité de soins continus en raison de l’absence de lit et n’aurait donc pas bénéficié d’une surveillance étroite "indispensable au regard de son état de santé", précise le bâtonnier. Le soir même, le patient est retrouvé en arrêt cardio-respiratoire et décède à 23h49.

Le manque de prise en charge de ce monsieur est pointé du doigt et la fiche le concernant remplie "sans aucune considération" à 22h en attesterait. Il est indiqué notamment qu’il ne consommait pas de tabac alors que c’était un gros fumeur et qu’il ne présentait aucune difficulté respiratoire alors que le motif même de son hospitalisation était une dyspnée (difficulté respiratoire). Une prise en charge "défaillante" qui aurait conduit à son décès. 
 
Sa famille demandait donc lundi des indemnités devant le tribunal administratif, non seulement pour ces faits-là mais également pour avoir été informée du décès cinq jours après les faits. Le compte-rendu d’hospitalisation indiquait "tentative infructueuse de joindre la famille d’accueil". En effet, le patient était pris en charge par l’association Momon Papa Lé La. 
 
Un an après les faits, la famille du défunt avait sollicité l’indemnisation de leur préjudice en courrier recommandé mais aucune réponse n’avait été formulée par l’hôpital. 


Soe Hitchon
Journaliste La liberté et la justice pour tous, c'est une utopie en laquelle je crois. Chaque... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Lulu le 03/04/2021 07:47

ah l'argent.....9.frères et sœurs qui portent plainte...... le patient était en famille d'accueil..., un an après ils réagissent......! au fait combien le montant réclamé????

2.Posté par Antiflic le 03/04/2021 07:55

C'est dégueulasse de se faire du fric sur un mort

3.Posté par Dadou le 03/04/2021 07:57

Personne prise en charge par momon papa lé la mais ils sont 9 à demander une indemnisation !!

4.Posté par Dans Les Tranchées le 03/04/2021 08:38

Il y a des personnes qui refusent d’être aidées par leurs familles et préfèrent rester sdf. Pour différentes raisons familiales. (Mésententes etc ) .. il n’en reste pas moins que l’hôpital n’a pas assuré et doit prendre ses responsabilités envers chaque patient, qui qu’il soit et d’où qu’il vient. Cela aurait pu tomber sur n’importe qui et c’est inadmissible. 🤔

5.Posté par Dionysien le 03/04/2021 08:48

L'enquête devra déterminer si il y a eu un défaut dans la prise en charge de ce patient .S'il devrait avoir indemnisation, elle doit être versé à une ou des associations de prise en charge de la personne !

6.Posté par hardcore le 03/04/2021 09:26

La famille a des droits, les patients aussi

7.Posté par Moi le 03/04/2021 09:48

Je c pas si c la prise en charge du patient le plus choquant ou si c l'argent rechercher .

8.Posté par francais le 03/04/2021 10:01

une bonne bande de vautours, vouloir se faire du fric sur un frère qu'ils ont abandonné vraiment dégueulasse !!!!!!

9.Posté par Andrée le 03/04/2021 10:10

Ils ont attendu sa mort pour se rendre compte de son existence ?

Le seul intérêt de cette démarche est de soulever les problèmes engendrés par le manque de personnel à l'hôpital...
Pourquoi pas un euro symbolique à la famille et une mise en demeure à l'état de subvenir décemment aux besoins de cet hôpital public

10.Posté par Elone le 03/04/2021 12:25

Responsabilité association aussi si répond pas appel hôpital alors

11.Posté par Lilie le 03/04/2021 18:26

Pourquoi, demandé des indemnités, en 5 jours il n'ont pas cherché de ces nouvelles ? Pointé du doigt sa prise en charge ok,??? Dur de voir De l'humanité dans cet histoire. Famille que quand la besoin d'argent !!! En tout cas avec les infos c'est l'impression que sa donne

12.Posté par Regis le 03/04/2021 19:32

D'accord avec post 5

13.Posté par polo974 le 03/04/2021 21:21

Les gens ont réclamé moins d'impôt, mais ensuite ils râlent que les services publics ont été défoncés.

D'un autre côté, vu comment fonctionne l'unité de soins continus là bas, c'estpas sûr qu'il s'en serait mieux sorti.

Enfin, la procédure engagée me fait penser aux vautours dans Lucky Luke...

14.Posté par Ali le Kafhir le 03/04/2021 22:27

si c'était pas zinfos974 on croirais à une expérience dans un hôpital de mada

15.Posté par BINOIS le 03/04/2021 22:35

Il faut arrêter de tirer sans cesse sur l’ambulance et mettre en accusation l’hôpital ou nos institutions en général sans connaître les détails du dossier ;ce pauvre Monsieur bel et bien abandonné par sa famille a probablement creusé lui-même sa tombe en fumant comme un pompier et il n’y a pas que le Covid 19 qui tue en quelques heures des individus fragiles :la grippe ou la pneumonie à pneumocoque sont aussi foudroyantes et Soins Intensifs ou pas,l’issue aurait probablement été fatale sur un tel terrain débilité

16.Posté par martin carol le 04/04/2021 11:37

"""""Sa famille demandait donc lundi des indemnités """"" tout est dit des sous toujours des sous !!! belle mentalité

17.Posté par Dasolea le 04/04/2021 11:38

Pour vous tous commentateurs (pou coz dan vide) qui n'y connaissez rien à lhistoire, vous qui jugez sur la seule base d'un extrait presse, je vous souhaite de ne pas vivre ce que cette famille a vécu, ce que ce frère a traversé. Non elle n'a pas réagit 1 an après, non l'argent nest pas le moteur. Mais vous qui savez tout, je vous laisse dans votre belle intelligence.

18.Posté par zitte le 04/04/2021 18:04

lamentable!!! si l hôpital doit indemnisé l argent doit aller a une association digne de ce nom la famille c est n importe quoi ...ils ont oubliés que leur frère était a l association mormon papa lé la???incroyable

19.Posté par martin carol le 04/04/2021 21:52

17.Posté par Dasolea le 04/04/2021 11:38**tient un mormon !!!

20.Posté par Ouais... le 04/04/2021 23:11

Au-delà de toute réclamation, si il y a des responsabilités elles doivent être définis. Car le but des urgences, n est pas de tuer ou de laisser mourir les patients. Après si dédommagement il y a, il devait être versé à l associations...

21.Posté par Loki le 06/04/2021 13:51

Donc si on résume, tout le monde se moquait de ce pauvre bougre. L’hôpital le laisse crevé, la famille le laisse crevé... C'est pathétique. Mais au final c'est la triste réalité de notre monde. Même la triste tentative de tirer un profit de ce drame est pathétique. Parce que oui il est probable que l’hôpital soit en partie responsable du décès de ce type, au même titre que le fait qu'il fumait comme un diesel, mais sans doute les personnels soignants auraient été plus attentifs si la famille avait été présente et avait mis un peu la pression. C'est la vérité. Ces gens en voient de toutes les couleurs à l'hosto et restent des humains capables de faire des erreurs.

22.Posté par lubin le 08/04/2021 10:56

Franchement, il est en famille d'accueil, et la famille viennes réclamé des sous... de l'argent pour la mort d'un frère .... louche, certainement ils veulent se faire une santé financière avec la mort ... ET puis de toute façon en urgence il faut attendre son tour selon l'effectif hospitalier... faut allez faire un tour pour voir... les attentes sont de 4- 5 voir 6h des fois avant d'avoir son tour.... pas de surprise....
Les médecins et le corps hospitalier ne sont pas le bon dieu, ils ne font pas de miracle...

23.Posté par Citoyen le 09/04/2021 14:00

Résumé de l'article :
De son vivant, sa famille l'a ignoré et laissé dans une detresse sociale terrible.
Dans sa mort, ils sont neuf à réclamer l'argent du préjudice de sa mort avec des larmes de crocodiles.

En espérant qu'ils ne l'emportent pas au Paradis et qu'ils atteignent l'enfer.
L'homme est souvent pire que le chien.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes