MENU ZINFOS
Faits-divers

​ Le garagiste marron à nouveau devant la justice pour violences conjugales


Déjà bien connu de la justice en tant que garagiste marron dans le sud de l'île, Dominique Dejean se retrouve à nouveau devant la cour d'appel, cette fois pour une affaire de violences conjugales.

Par SH - Publié le Jeudi 3 Juin 2021 à 14:24

Ce sont des violences qui manquent pour parfaire son casier judiciaire. Mais elles y figureront peut-être à partir de septembre quand la cour d’appel rendra sa décision dans cette affaire de violences envers sa compagne. 
 
Car Dominique Dejean, actuellement sous bracelet électronique, était jugé ce jeudi en appel pour avoir violenté sa copine alors qu’il était ivre. Le sujet de la dispute : elle n’était pas là lorsqu’il est rentré "et il y d'autres choses qui font qu'elle me manquent de respect mais je ne les ai plus en tête", ajoute-t-il. Elle s’était alors réfugiée chez la voisine, une dame de 80 ans. Mais cela ne l’a pas empêché de la suivre, lui asséner des coups de poing et de pied et dans le feu de l’action, coincer la main de la voisine dans une porte. 
 
Il avait donc été condamné en juin 2020 à dix mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Saint-Pierre. Mais devant la cour d’appel cette fois-ci, Dominique Dejean détient un casier judiciaire mis à jour en février dernier et plus chargé. Il n’est donc plus possible de le condamner à du sursis simple. 
 
C’est une des raisons pour lesquelles le parquet a requis huit mois de prison ferme à son encontre. Une peine qu’il souhaite voir non aménageable "car lorsque la période avec bracelet électronique est trop longue, il y a de plus en plus d’écarts de la part des coupables qui ont du mal à respecter les limites imposées par la surveillance électronique", explique l’avocat général. 
 
L’avocat général évoque aussi "l’absence de prise de conscience même devant la cour d’appel, un an après sa condamnation", du prévenu qui "fait comprendre que les coups sont justifiés". 
 
Le passé de Dominique Dejean ne joue pas non plus en sa faveur même si son avocat rappelle qu’il n’est cette fois-ci pas jugé pour ces faits-là. Le président d’audience a rappelé les nombreuses condamnations liées aux sociétés du prévenu, notamment Garage Dejean et IMH Pièces Autos. Magouilles, arnaques, banqueroute, travail dissimulé, abus de biens sociaux, abus de confiance, tromperie… la liste est longue et avait fait une quarantaine de clients bernés. Il avait finalement fait deux ans en détention et avait été condamné à une interdiction de gérer un commerce. 
 
L’homme de 55 ans, qui partage toujours sa vie avec la victime, sera fixé sur son sort le 3 septembre prochain. 




1.Posté par Samem le 03/06/2021 19:10

Toujours le même problème : condamné à 10 reprises et toujours en liberté...

2.Posté par Lulu le 04/06/2021 07:11

et post 1 vous avez oublié un détail.....et toujours avec sa victime, et c'est là qu'on se pose aussi des questions, qu'est ce qu'elle fiche encore avec lui!

3.Posté par zitte le 04/06/2021 14:50

mais elle attends quoi pour partir cette dame??? des fois j ai du mal a comprendre certaines femmes

4.Posté par Zarin le 04/06/2021 22:42

Je t'ai dans la peau,
Y a rien à faire.
Obstinément, tu es là.
J'ai beau chercher à m'en défaire,
Tu es toujours près de moi.
Je t'ai dans la peau,
Y a rien à faire.
Tu es partout sur mon corps.
J'ai froid, j'ai chaud.
Je sens la fièvre sur ma peau.
Après tout, je m'en fous de ce qu'on peut penser.
Je ne peux pas m'empêcher de crier.
Tu es tout pour moi, j' suis intoxiquée
Et je t'aime, je t'aime à en crever.
Je t'ai dans la peau,
Y a rien à faire.
Obstinément, tu es là.
J'ai beau chercher à m'en défaire,
Tu es toujours près de moi.
......
une chanson d'Edth Piaf

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes