MENU ZINFOS
Faits-divers

​"Comment je peux la tuer, qui va s’occuper de mon fils !"


Un homme de 30 ans comparaissait pour des faits de violences et d’agression sexuelle sur sa compagne. Il lui était reproché trois séries de faits d’une extrême violence sur trois jours. Il était persuadé que sa compagne le trompait…

Par Regis Labrousse - Publié le Mercredi 16 Mars 2022 à 19:00

Des faits d’une rare violence étaient reprochés à Dimitri D. qui, persuadé que la mère de son fils le trompe, va littéralement s’acharner sur la pauvre femme et ce sur trois jours. Il l’aime mais il ne supporte pas l’idée qu’elle le trompe. Enfin, il en est persuadé.

Le 11 mars à Saint-Benoit, il est 22h quand il fait irruption dans l’appartement. Ça fait 1 heure qu’il est derrière la porte d’entrée à écouter pour surprendre sa compagne et son amant. Il surgit et va directement dans la chambre. Elle dort quand elle sent la main de son compagnon dans son short. Il la pénètre d’un doigt. "J’ai frotté ma main pour sentir car ça sentait le sexe. J’ai senti comme un rapport sexuel alors je l’ai frappée", explique le prévenu à la barre. 

Une banalisation de l’agression sexuelle

Il lui porte de nombreux coups allant même jusqu’à la traîner dans les toilettes pour y mettre sa tête mais il n’y arrive pas car "elle se débat". Il se calme puis se couche. A 5h du matin, il remet ça. Il prend son téléphone et pirate son compte Instagram pour chercher son amant. Elle veut récupérer son portable mais en vain. Il remet ça à coup de pieds et poings. Il finit par partir. Le lendemain, soit le 13 mars, il part avec ses affaires mais il lui manque un short. Elle a tout fermé. Il passe par le balcon et face à son refus d’ouvrir, il explose la baie vitrée. Il entre et lui assène une quinzaine de coups. Elle ne doit son salut qu’au fils de la voisine qui le fait partir. 

Il se rendra de lui même à la gendarmerie. A la barre, il n’a pas l’air de comprendre la gravité des faits : "Après elle m’a dit de mettre mon sexe en elle pour voir mais j’ai dit non car elle peut porter plainte pour viol contre moi. J’ai senti comme un rapport sexuel alors j’ai mis des coups de poing à la cuisse et des revers".

"Votre compagne dit avoir failli y passer !", recadre le président d'audience.

Le prévenu rétorque contre toute attente au tribunal : "comment je peux la tuer, qui va s’occuper de mon fils !". 

Déjà 15 mentions au casier judiciaire

"C’est un dossier effroyable ! Il y a trois séries de faits avec banalisation de la violence et il ne s’en rend même pas compte ! Il y a également une banalisation de l’agression sexuelle car si il n’a pas mis le doigt alors ce n’est pas grave !!!", s’offusque la partie civile. La procureure parle de "propos qui font froid dans le dos aujourd’hui ! Il va jusqu’à vouloir lui mettre la tête dans les toilettes ! J’ai compté une quarantaine de coups portés sur trois épisodes. Ses propos sont particulièrement inquiétants d’autant qu’il a un profil violent avec un casier de 15 mentions. Il faut envoyer un message fort. Je vous demande une peine de 4 ans de prison dont 6 mois de sursis probatoire assortis d’un mandat de dépôt ainsi que la révocation de 6 mois du précédent sursis", requiert le parquet. 

Compte tenu du comportement de son client, la defense, assurée par Me Jean-Christophe Molière, estime que "le dossier se suffit à lui-même, et oui c'est clairement grave, vous avez raison ! Il a une idée, celle qu’elle l’a trompé. Vous, vous avez la capacité de raisonner, et même si je lui dis « on ne frappe pas une femme ! », il fait avec ce qu’il a ! Je demande une peine assortie de plus de sursis car il lui faut plus de soins pour comprendre que, quelle que soit son idée, on ne frappe pas une femme", plaide la robe noire.

Dimitri D. écope, après une longue délibération, d’une peine de 5 ans de prison dont 1 an de sursis probatoire, la révocation d’un sursis d'1 an assortie d’un mandat de dépôt. Il sera également inscrit au fichier des délinquants sexuel.




1.Posté par Ouais... le 16/03/2022 19:11

Et finalement elle l à trompé ? Et non je ne cautionne pas les viols ou les violences sur qui que ce soit...

2.Posté par Karloss le 17/03/2022 04:44

Trompé ou pas, c'est fou a lié, fau enferme a li, il n'aime pas le refus et il a très peu de respect pour la femme....

3.Posté par Dilan le 17/03/2022 06:44

Écervelé !
Tous ces Tarés qui nous pourrissent la vie...
Bon pour la casse tout ça

4.Posté par Guétali le 17/03/2022 13:07

Direction Kerguelen...
C'est un dangereux.

5.Posté par rose trifot le 17/03/2022 20:30

Ce type doit etre puni, par une peine de prison, pour ses actes de violences mari trompé ou pas! il aura le temps de refléchir en prison.

6.Posté par riverstar974 le 18/03/2022 13:27

C'est tout? qu'on lui coupe les couil.... à ce primate

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes