Société

Zone balnéaire : Au moins 17 tonnes de déchets mais pas de tri

Samedi et dimanche, les plages de l'Ouest étaient assiégées par des hordes de fêtards venus célébrer le réveillon à ciel ouvert. Depuis dimanche matin, agents de Tamarun et du TCO œuvrent pour rendre le site aux plagistes. Quitte à passer l'éponge, cette fois, sur le tri des déchets.


 
Les fêtards du nouvel an ont "joué le jeu" selon les agents en charge de la propreté des plages. Depuis samedi matin, 2.000 sacs plastiques avaient été distribués aux familles venues s'amuser sous les filaos.

Ce matin encore, 18 agents de la SEM Tamarun sont sur site, "de Trou d'Eau à Boucan", affirme Vincent, l'un des agents rencontré du coté du restaurant chez Go.

Le bilan de la matinée n'est encore que visuel. "Il y a moins de déchets éparpillés, sous les sous-bois, ce qui évite à nos agents un énorme travail de récolte", reconnaît Jérôme Ample Mouniama, de la direction environnement de Tamarun.

Le travail de remise en l'état des différents sites se fait de concert avec le sous-traitant du TCO pour la collecte des bacs gris (sans tri, ndlr). "Pour une semaine normale, nos camions poubelles passent le lundi, mercredi et le samedi. Cette fois nous sommes passés exceptionnellement sur les trois jours : vendredi, samedi, dimanche", annonce Jean-Denis Lauret, de Veolia, venu inspecter le camion rippeur de la compagnie. Dimanche, pour les camions Veolia, "9,9 tonnes ont été collectées".

Les agents de Tamarun en première ligne, comme chaque jour de l'année
Les agents de Tamarun en première ligne, comme chaque jour de l'année
"Il faut bien distinguer le travail effectué par la SEM et Veolia. Nous sommes compétents que sur la partie plages et la partie en amont, c'est-à-dire jusqu'aux sous-bois", affirme Jérôme Ample Mouniama de la SEM Tamarun, détenue majoritairement par la municipalité de Saint-Paul.

Traiter rapidement mais sans tri

Tous ont conscience que le plus dur a été réalisé ce dimanche. "Nous avions 25 hommes engagés hier, 14 en plages, le reste en urbain", précise-t-il.

La journée de dimanche, justement, réserve peu de surprise, malgré une plus grande prise de conscience des usagers, "environ 8 à 10 tonnes (Tamarun seulement) ont été collectées hier". Le bilan des trois journées de fête sera, lui, connu lundi en fin de journée, voire mardi matin annoncent les chefs d'équiqe.
 
A 11h ce lundi matin, un camion benne pouvant charger jusqu'à 20m3 avait déjà été rempli. Deux autres, avec des capacités de 30m3 et de 15m3 continuaient leur tournée.

Malgré une collecte qui permettra de rendre la plage plus rapidement présentable aux vacanciers, encore nombreux ce matin, ce bilan à mi-parcours apporte un bémol aux efforts engagés: le tri sélectif a été relégué au second plan devant l'impératif rétablissement des sites. En clair, faire place nette au plus vite, quitte à tout envoyer dans le camion compresseur de déchets, bouteilles et autres déchets recyclables ou pas. Ne reste plus qu'à espérer que des fêtards consciencieux aient fait le bon geste en ramenant chez eux tout ce avec quoi ils étaient venus. Les bonnes résolutions commencent dès le 1er janvier...
Lundi 2 Janvier 2012 - 14:58
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1843 fois




1.Posté par noe2012 le 02/01/2012 14:13
A quoi ça sert de faire le tri des déchets ???
Pour se donner bonne conscience ?


2.Posté par Choupette le 02/01/2012 14:37
Donc, si on suit bien l'histoire, ce sont encore des assistés qui ont occupé les plages ?!

Ben oui, ils attendent qu'on leur apporte des sacs-poubelle parce que ça n'a pas fait tilt dans leur cerveau quand ils sont passés devant le rayon ad hoc pour aller chercher leurs alcools.

Il faudrait voter une loi, comme pour les extincteurs dans les voitures : Obligation d'avoir une balayette, une ramassette (petite pelle) et des sacs-poubelle. Sinon, verbalisation.

3.Posté par Porcs pays nou la fé le 02/01/2012 15:56
Vous utilisez le mot juste en parlant de HORDES. Généralement on parle de hordes lorsqu'il s'agit de SAUVAGES;
Et c'est bien le cas ; pas des gens qui font la fete mais des fetards.
Lorsqu'on ajoute le suffixe ARD c'est péjoratif.
On dit des fetards comme on dit des connards, des cagniards, et c'est bien ce que sont ces gens qui n'ont de gens que le nom car ils sont moins que des animaux , bourrés d'alcool, pétés de zamal , fiers d'eux meme, vociférant, hurlant comme des aliénés qu'on mettrait en d'autres périodes en hopital psychiarique pour hystérie.
Hélas la connerie ne se soigne pas et en plus avec la couche qu'ils ont, c'est définitviement sans espoir...
Sales, crasseux, se jetant dand la mer qiu reçoit tous leurs miasmes, macottes de chez macotte.
Les véritables DECHETS, c'est bien eux et alors là pas besoin de tri sélectif . Tous bons à mettre aux ordures, ce qui est leur véritable place...
A quand un sursaut des gens civilisés qui ne supportent plus ces ramassis de vauriens et de parasites sociaux ???

4.Posté par Ded le 02/01/2012 15:59
Tous des porcs irresponsables!
Et bien sûr c'est la collectivité qui doit ensuite nettoyer...
Eh oui, nous sommes bien crasseux et ça n'est pas près de changer , il suffit , même en dehors des périodes de fête de se balader ici ou là pour voir partout des tas d'immondices de toutes sortes , y compris en pleine ville ou dans les lieux censés être touristiques ...mais comme disait l'autre imbécile l'autre fois à la TV ( pour une fois j'ai oublié son nom, c'était un politichien bien entendu): "nous ne sommes pas sales, ce sont les touristes qi salissent"...vivement qu'il n'y en ait plus!

5.Posté par noe 2012 le 02/01/2012 16:34
Ne pas oublier que des gens sont payés pour les ramassages !!!!

"L'homme n'est pas fait pour travailler et la preuve, c'est que ça le fatigue !" (Tristan Bernard)

et il râle tout le temps ...

6.Posté par Chouchou974 le 02/01/2012 21:39
17 tonnes et pas de tri? ma pauvre île natale ... la majorité de tes habitants ne te méritent pas. Les Koshons s'entretuent .. et ce seront les premiers à pleurer bientôt.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales