Culture

Ziskakan, Baster, Davy Sicard et Meddy Gerville nominés aux "Trophées des Arts Afro Caribéens"

Ils sont quatre artistes réunionnais à avoir été nominés à la cérémonie des "Trophées des Arts Afro-Caribéens" anciennement nommée "Cérémonie des Césaires". Ziskakan, Baster, Meddy Gerville et Davy Sicard se rendront prochainement à Paris pour concourir dans leurs catégories respectives, parmi lesquelles le "Meilleur Artiste de l'année" ou encore le "Meilleur Album". Une fierté pour la Réunion.


Ziskakan, Baster, Davy Sicard et Meddy Gerville nominés aux "Trophées des Arts Afro Caribéens"
Dans le but de perpétuer la mémoire d'Aimé Césaire, l'association Good Music Diffusion organise la 4ème édition des Trophées des Arts Afro Caribéens. Créatrice de la Cérémonie des Césaire de la Musique, cette association a décidé de renommer cette manifestation majeure afin de rendre hommage à l'homme mais aussi au père fondateur de cet héritage culturel représenté par la "Négritude".

Pour cette quatrième édition qui se déroulera le 21 septembre au Théâtre du Châtelet à Paris, l'île de la Réunion n'est pas en reste. Après les nominations de Toguna l'année dernière et de Ziskakan il y a quelques années, quatre artistes locaux iront représenter le département devant les Antilles et autres groupes des Caraïbes et d'Afrique.

Gilbert Pounia et son célèbre groupe palmiplainois Ziskakan ira défendre les couleurs de son dernier album "Madagascar" dans la prestigieuse catégorie du "Meilleur album". Thierry Gauliris et Baster ont été nominés dans la catégorie du "Meilleur Groupe". Le Panonnais Davy Sicard sera représenté dans la catégorie du "Meilleur artiste de l'année" tandis que Meddy Gerville ira concourir pour la "Révélation de l'année". Au total, ce sont trois thématiques (Musique, Littérature, Cinéma) et neuf catégories que les spectateurs pourront découvrir.

De la fierté mais aussi un manque de structuration

S'il s'agit de la première fois que quatre artistes Réunionnais sont nominés en même temps, ils vont devoir se déplacer à leurs frais en direction de la capitale dans le cadre de cet évènement. Un évènement qui sera retransmis par le groupe France Télévisions et où sera présente la Secrétaire d'État en charge de la Culture et pour lequel ils regrettent le manque criant de médiatisation et d'aides concrètes des structures locales.

Selon le manager de Baster, Georges Latéral, cette situation est tout simplement incroyable : "La Réunion n'est pas à la hauteur des artistes qu'elle chérit. Tout le monde se plaint de la non ouverture musicale des Réunionnais vers l'extérieur mais que font les différentes structures ? Pas grand chose. Pendant ce temps, les artistes galèrent alors qu'il font de l'excellente musique. Je pense à des groupes qui sont présents depuis plusieurs décennies comme Ziskakan et Baster et qui ont sorti plusieurs albums... Même leur billet ne sont pas pris en charge localement. Ce n'est pas normal."

Pour le manager, c'est une mission d'export où sera présent le Maire de Paris, des festivaliers, des tourneurs et tant d'autres personnes qui peuvent faire avancer la musique locale. Meddy Gerville souligne ainsi que c'est l'insularité de la Réunion qui pose problème : "Lorsque vous avez des groupes comme Ziskakan qui souhaitent se déplacer en tournée, il faut bien compter minimum 10.000 euros rien que pour les billets et encore."

Malgré les qualités de la musique réunionnaise, la structuration locale semble battre de l'aile. Ces quatre nominés démontrent néanmoins le chemin parcouru depuis plusieurs années dans les studios locaux. Un travail pour lequel il vous est possible de voter à partir du 14 septembre prochain, directement sur le site "Les Trophées des Arts Afro-Caribéens ".

Ziskakan, Baster, Davy Sicard et Meddy Gerville nominés aux "Trophées des Arts Afro Caribéens"
Mardi 8 Septembre 2009 - 18:15
Ludovic Robert
Lu 2046 fois




1.Posté par jules masson le 09/09/2009 10:48
Ces quatre groupes se placent peu ou prou sur le secteur marchand: ils se consacrent quasi exclusivement à la musique et en vivent. L'un a même un manager! Alors, s'ils doivent se déplacer ailleurs, à eux de prendre en charge leurs déplacements. Arrêtons de pleurer sur les décideurs pays qui ne font rien. Il faudrait faire un bilan pour savoir ce que ces mêmes décideurs ont mis sur la table pour aider ces groupes depuis leur création jusqu'a aujourd'hui.

2.Posté par metro54 le 09/09/2009 10:51
Félicitations à ces artistes qui gagnent la reconnaissance qu'ils méritent.

Par contre, je suis outré. Je ne comprends pas qu'ils doivent payer leur déplacement. Ils sont des ambassadeurs de la culture réunionnaise, ils la font connaître (et reconnaître) à travers leur tournées, et pourtant je lis qu'ils ne sont pas soutenus financièrement...
D'un autre côté, par exemple dans le foot, les joueurs touchent des indemnités à n'en plus finir pour taper dans un ballon alors que franchement le niveau du foot à la Réunion est un petit niveau régional, et n'apporte rien de culturel. De même que des marmailles qui disent qu'ils ne joueront pas ce week-end si on ne leur achète pas les dernières chaussures à la mode...

Deux mentalités différentes, deux niveaux culturels différents, deux poids, deux mesures. A croire que nos élus favorisent l'abrutissement des masses au dépend de la culture. La culture réunionnaise existe, il faut l'entretenir.

Messieurs les chanteurs bonne chance.

Note : je m'emporte et généralise, désolé. Tous ne sont pas comme ça, par exemple Le Tampon joue sur les deux tableaux et à offert un magnifique spectacle pour les 30 ans de Ziskakan (très belle initiative).

3.Posté par chabouc le 09/09/2009 13:13
Félicitations à ces artistes pour la qualité de leur musique qui n'a rien à envier à celle d'autres musiciens déjà reconnus.

J'ai quand même un gros coup de cœur pour Meddy Gerville.

4.Posté par biba le 09/09/2009 14:25
A moin, mi aime zot tout' !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales