Politique

Zinfosblog de Robert Gauvin: "Promesses d'elus..."

Il y a quelque temps de cela un lecteur adressait à son journal favori une lettre dans laquelle il affirmait que des spéculateurs peu scrupuleux profitaient d’incendies — ô combien providentiels —pour construire des immeubles à la place des cases créoles brûlées.


De la vertu offensée de nos élus municipaux…

Ce furent alors les hauts cris dans le Landerneau municipal dionysien, des protestations indignées, l’occasion d’un véritable "entourage pintades" : René-Louis Pestel, l’inénarrable adjoint à la culture de la Mairie de Saint-Denis et son compère Jean-Pierre Espéret, adjoint à l’aménagement, forts de la collaboration de l’Architecte des Bâtiments de France se récrièrent et affirmèrent la main sur le cœur (nous citons): "Effectivement il y a 20 ans la ville rencontrait régulièrement ce genre de dérive où les anciennes cases créoles finissaient en cendres…Depuis 2004, la ville a eu une position très volontariste en matière de préservation du patrimoine architectural du centre-ville."… Dieu soit loué!

Ils ajoutaient "La réglementation du Plan local d’urbanisme (PLU) a verrouillé cette dérive en imposant une reconstruction à l’identique des bâtiments répertoriés. En effet, non seulement la ville de Saint-Denis compte 47 bâtiments protégés au titre des bâtiments historiques mais une centaine de bâtiments supplémentaires font l’objet d’une attention particulière par la commune et le service du Patrimoine de l’architecture et de l’urbanisme." Nous citons toujours : "La nouvelle municipalité a renforcé cette volonté de préserver le patrimoine architectural et urbain". Voilà qui est admirable !
Une des maisons qui ont brûlé dans la rue Félix Guyon
Une des maisons qui ont brûlé dans la rue Félix Guyon

Etant donné que les deux maisons créoles qui ont brûlé (face au siège du Crédit Agricole, rue Félix Guyon) étaient toutes deux répertoriées au PLU comme bâtiments d’intérêt architectural, voire de grand intérêt architectural, leur "reconstruction à l’identique" s’imposerait donc.

Nous brûlons d’impatience de voir ce que deviendront les promesses de "l’entourage pintades" municipal, écrivions-nous à l’époque (le 6/06/2010)…

Zinfosblog de Robert Gauvin: "Promesses d'elus..."
Les mensonges ont les pattes courtes…

Il suffisait d’attendre un peu pour que nos élus dionysiens soient convaincus de mensonge, pour que tout un chacun puisse vérifier la justesse d’un dicton qui a cours en Europe, selon lequel "les mensonges ont les pattes courtes" (2) ; ils finissent en effet rapidement par se faire rattraper : une des deux maisons qui ont brûlé, sera bientôt… "reconstruite" ? Pensez-vous !… Le panneau de permis de construire qui vient d’être installé annonce non pas une "restauration" ou une "reconstruction à l’identique", mais une "construction neuve", totalement différente de la maison qui existait autrefois ; au lieu d’une case créole qui ne comportait qu’un rez-de-chaussée, s’élèvera une construction de dix mètres de haut ! Combien de niveaux aura-t-elle au dessus du sol? Et en dessous ? Comment s’harmonisera-t-elle avec les bâtiments voisins (dont le Tribunal Administratif) qui sont de plain-pied ? (4)

Nous accusons mrs Espéret, Pestel et Cassagnaud de se soucier de notre Histoire comme d’une guigne ; comme dit le créole : Zot lé pa la èk sa (3)!… Que restera-t-il de l’architecture créole quand ils seront partis vers d’autres cieux ? Est-ce comme cela que Saint-Denis compte mériter son label de ville d’Art et d’Histoire ?

Dpr974

1) Comme l’on dit souvent : les promesses n’engagent que ceux qui y croient.

2) En créole nous dirions : ” Bèf i trape par la korne, demoune i trape par la lang”: les boeufs s’attrapent par leurs cornes, les hommes par leur langue!

3) Expression qui signifie : ils s’en moquent éperdument !

4) Fait étrange que nous signalons incidemment : le panneau du permis de construire qui a été installé il y a peu, porte la date d’Août 2011. Bizarre…Bizarre… Vous avez dit bizarre?…

Plus d'articles sur http://dpr974.wordpress.com
Lundi 26 Mars 2012 - 11:14
Lu 1374 fois




1.Posté par kada le 26/03/2012 12:55
Z’ot la cru que nous té ça mange patate ‘ec la peau ?"

courrage Gauvin la ville appartient au citoyens pour mieux vivre

Quand il y a un problème dans une administration quelconque, c’est à l’administration supérieure de faire le nettoyage de son linge sale, et non au citoyen de faire le boulot.
"Un mouche ver y gâte un fer blanc salé !" [le désordre se répand vite].
Le citoyen a le devoir de le faire savoir, mais ce n’est sûrement pas à lui de régler le problème.

Stop au soutient des fraudeurs ! la mairie ne réagit toujours pas face à la prefecture a ce jours avec kada

2.Posté par DODU le 26/03/2012 13:07
Que restera-t-il de l’architecture créole quand ils seront partis vers d’autres cieux ? Est-ce comme cela que Saint-Denis compte mériter son label de ville d’Art et d’Histoire ?

La situation lé grave a l'urbanisme les élus ? même certain architecte cherche que l'argent !

jamais Saint Denis dans l histoire à vue de telle situation catastrophique

3.Posté par AVATAR le 26/03/2012 13:24
esperet grands ecolos avec pesnel on dirait les pieds nicles de sidni un specilaliste de l environement qui fou rien plus de fleurissement de la ville ,propreté a revoir, permis de construire un peut bizarre vu celui de la rue de st marie, et les travaux de la ville. ET monsieur culture dit chapeau ou la culture existe que par lui et ceux qu il aime, a part le prochain salon des chapeaux a palaxa il lui reste plus qu il enleve sa marque déposé pour voir si il a vraiment un cerveau celui la.VIVEMENT 2014 SI CA CONTINUE JE SERAIT SUREMENT CANDIDAT

4.Posté par patrick le 26/03/2012 14:33
L'endettement plus accentué à la Réunion que dans les autres DOM

"En raison d’une épargne insuffisante, et d’une capacité d’endettement faible, les marges de manœuvre pour investir sont particulièrement étroites. Fort heureusement pour leurs habitants, et pour leur situation financière, les communes d’outre-mer perçoivent plus de subventions que leurs homologues de métropole, notamment grâce aux fonds structurels européens, accompagnés par l’Etat, tandis que les régions n’ont pas totalement relayé l’effort de la solidarité nationale".

"D’une manière générale les communes des DOM sont peu endettées, sauf à La Réunion, cas très particulier où le recours massif à l’emprunt pour y financer les investissements alors que leurs capacités financières se dégradent, place nombre d’entre elles en situation de surendettement" estimait il y a à peine un an Didier Migaud.

u[u[Pas de Miracle la reunion à enregistré en fin 2011 LE TAUX LE PLUS ELEVE D INFRACTIONS DANS LES CONSTRUCTIONS SANS PENALISER, POURQUOI ? ]u]u

5.Posté par curebien le 26/03/2012 14:51
C'est du joli !

6.Posté par curebien le 26/03/2012 15:09
Ce genre d'affaire pousse certaines personnes à édifier des construction illégales!
C'est bête, ce n'est pas logique, mais ça arrive.

Le raisonnement pourrait être celui là, pourquoi m'oppose t'il le PLU, les lois et toutes sortes d'appréciations les appartenant (les décideurs) alors que dans le même temps, d'autres font pire et ont l'autorisation de le faire.

7.Posté par kada le 26/03/2012 17:00
Oui ce n'est pas logique c'est psychologique , le coco lé vide ! la ville en peril

8.Posté par oceane le 26/03/2012 21:50
Il faut arrêter les massacres de la construction sauvage sur Saint-Denis, surtout qu'elles ont la bénédiction de la mairie. Quels sont leurs intérêts? Les permis de construire se vendent comme des petits pains à des constructeurs sans âme, sans respect, sans harmonie et la mairie les couvre au lieu de les arrêter et de les sanctionner! De plus en plus d'organisations mafieuses, qui massacrent nos belles villas réunionnaises en les mettant en cendre et au lieu de l'obligation de reconstruire la même chose, ce sont des immeubles qui poussent à la place! L'hypocrisie du préfet et de la mairie qui signent ville d'art et d'histoire c'est une grosse mascarade ! Ils prennent vraiment les gens pour des cons! et ils croient que nous ne voyons pas leur petit jeu?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales