Société

Zinfosblog de Gilette Aho: "La fin de la prostitution : pour de vrai ou pour de faux ?"


Zinfosblog de Gilette Aho: "La fin de la prostitution : pour de vrai ou pour de faux ?"
Les socialistes d’avant avaient consigné dans leur passage au pouvoir l’abolition de la peine de mort. Soit. Abolir : c’est mettre fin à l’existence de quelque chose, supprimer (Larousse). De retour au gouvernement, ils cherchent à marquer leur différence avec l’abolition de la prostitution.  Aura-t-elle lieu ?
 
La prostitution libre, choisie et consentie cela n’a jamais existé. Derrière chaque femme qui déambule sur un trottoir, il y a un homme, un proxénète, un amant, un souteneur, un maquereau, un truand… Bref cherchez la faille. Encore la domination des hommes sur les femmes. Et que celles qui piaillent "je dispose de mon corps comme bon me semble, c’est par liberté sexuelle que je fais ce métier", je réponds que les taxes il va falloir les payer…comme sur la cigarette ou l’alcool…

Lire la suite sur le Zinfosblog de Gilette Aho...
Vendredi 29 Juin 2012 - 14:30
Lu 1362 fois




1.Posté par Quelle naïve cette Gilette !!! le 29/06/2012 17:45
Allons allons dame Gilette qui dit douter d’une démarche « sincère et indépendante » d’une femme de vendre ses charmes au plus offrant !!! et qui ajoute :
La prostitution libre, choisie et consentie cela n’a jamais existé.

Mort de rire !!! Quelle naïveté !!!

En revanche vous avez raison à 1000% sur ce point : Le client doit être sévèrement puni.
Vous avez tort à 1000% sur la sanction de la prostituée. Elle ne doit pas être punie . Puisqu'il est vrai que la majorité des prostituées exercent sous le coup de la nécessité ou de la contrainte, il faudrait qu'elles ne soient pas punies si elles ne font pas de racolage actif.

2.Posté par chikun le 30/06/2012 06:51
NON A LA DESINFORMATION
-----------------------
Je tiens à apporter quelques précisions sur les paroles mal interprétées de Samir Nasri :
"Va te faire enculer" n'est absolument pas une insulte , mais une prise de position d'un homme conscient de ses responsabilités citoyennes , une prise de position en faveur du mariage homesexuel (d'ailleurs demain c'est la Gay pride)
"Sale fils de pute" n'est rien d'autre en fait qu'un propos responsable en faveur de l'abolition de la prostitution.
"Va niquer ta mère" , montre le souci de Samir Nasri d'interpeller la société sur la problématique oedipienne . Il faut vraiment etre de mauvaise foi pour ne pas comprendre qu'il y avait là une volonté d'élever le niveau du débat public.
Cela méritait d'être précisé , n'est ce pas ????

3.Posté par noe le 30/06/2012 15:31
Les péripatéticiennes se déhambulant en "Péripatétie" , pays du sexe libre , n'ont jamais embété qui que ce soit ...les relations platoniques avec ces dames ont fait le monde ...
Interdire ce travail d'intérêt public ne fait pas bon ménage ...ça ressemble à l'époque de la prohibition ..
Depuis mai 68 , il est interdit d'interdire !
Beaucoup seront obligés d'acheter les "poupées gonflables" qui puent le plastique et gare aux allergies !

4.Posté par Montfort le 30/06/2012 18:46
" La prostitution libre et consentie n'a jamais existé " !!!!! Franchement je suis mort de rire, pôôôvre gilette il faudrait quand même vivre avec votre temps vous n'êtes plus trop dans le coup, il faudrait sortir un peu plus le soir . Certes dans les années d'aprés guerre il y avait les julots casse croute qui effectivement mettaient les petites bonnes Bretonne sur le trottoir et il fallait qu'elle " turbinent " sinon une beigne ou deux. De nos jours ça n'est plus d'actualité et dans la majorité des cas chaque " travailleuse du sexe "est libre et indépendante, il n'est pas dit qu'elle le font par plaisir à tous les coups( si je puis dire) mais cesser de vous voiler la face. La femme le fait parce qu’elle a la possibilité de le faire, l'homme lui préfère voler, quoi que je connais pas mal de garçons qui se prostituent tout autant que les femmes, et ils n'ont pas pour autant de mère maquerelle derrière eux ...Il existe aussi pas mal de filles sur-diplômées de trés grandes écoles qui se livrent à la prostitution pour, bien entendu l'argent, beaucoup d'argent, mais aussi pour les relations qu'elles peuvent se faire en fréquentant des gens genre le dsk,. Elles se disent escort girl, mais pute est le bon qualificatif quelle que soit la marque des dessous qu'elles retirent, Thomas, ou sloogy. La prof de maths de ma fille me coûte 20 € pour une heure. Deux filles que je connais trés bien dont l'une mariée prennent 250 € pour 30 mn et elles ne chôment pas, de véritables petites péniches, deux nœuds à l'heure.... Elles sont trés heureuses et personne ne les force à quoi que ce soit. Alors Gilette descendez de votre nuage et regardez la vie autour de vous vous n'êtes plus à la télé, sur terre c'est la vraie vie. Et puis à vos yeux ça commence où la prostitution ? La petite stagiaire qui fait des yeux doux à son petit chef pour avoir une rallonge de salaire, c'est quoi ? Ce métier est le premier et le plus vieux de notre planète alors ça n'est pas la belkasem qui va "abolir" la prostitution... Personne d'autre d'ailleurs mais au moins ça fait parler et écrire.... La preuve

5.Posté par Candide le 18/07/2012 09:08
Il faut rouvrir les maisons closes afin que ces femmes soient insérées dans le système social, avec l’hygiène et la santé qui vont avec. De surcroît, un impôt à verser à l’Etat plutôt qu’à un macrotin. La fin de la prohibition aux States n’a jamais augmenté le nombre d’alcoolos, par contre il a obligé le grand banditisme à se recycler dans autre chose et beaucoup ont carrément disparu…, à quand la disparition des macros !...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales