Politique

Zinfosblog d'Albert Ramassamy: "Deux émeutes en 21 ans, pourquoi ?"


Zinfosblog d'Albert Ramassamy: "Deux émeutes en 21 ans, pourquoi ?"
En moins d’un quart de siècle, deux émeutes ont secoué la Réunion, l’une en 1991 et l’autre en 2012. Est-ce pour les mêmes raisons ? De la réponse dépend la solution à la dernière. Il y a là matière à une investigation.

Le 24 Février 1991, c’est la saisie des émetteurs de Freedom qui mit le feu aux poudres. Pourquoi ? Camille Sudre avait créé illégalement, une chaine de Télévision, qui, par la diversité de ses programmes, parfois légers, avait pénétré dans tous les foyers et s’y était installé. En cassant Télé-Freedom, par la saisie susdite, le Préfet s’exposait à une accusation grave. Celle de détruire une télévision gratuite, pour faire place à une autre, que la rumeur disait imminente et qui serait payante. L’effet fut celui d’une bombe. Immédiatement Camille Sudre a réagi. Il se fit accusateur et se donna la stature d’un défenseur de "la liberté des Réunionnais". En lançant un appel public à manifester, il était sûr d’être entendu, car le peuple s’était approprié "TéléFreedom". Cette télé était devenue sa chose, son bien. Sa réaction à la suppression de Freedom fut celle d’un enfant à qui on arrache son jouet préféré. L’idole ayant donné le ton, c’est au cri de "liberté" que des milliers de personnes se sont rassemblées dans la rue, pour défendre ensemble "téléFreedom", leur bien à tous. La suite est connue : routes barrées, magasins incendiés, pillage, 9 morts… Les instincts excités s’étaient déchaînés. Paris s’en était ému. Et le 27 Février, Le Ministre Le Pensec arriva dans l’île par avion spécial. Il fut un peu perdu, il ne savait pas trop quoi faire. Satisfaire les émeutiers en autorisant Freedom à reprendre ses émissions, c’était sortir de l’Etat de Droit. Mais avec le temps, vu l’étendue des dégâts et le nombre de victimes, la tension baissa. Une échappatoire se présenta : Le dialogue avec les associations, déplaça les causes de l’émeute de Freedom vers le mal vivre, le manque d’emploi, les bas-revenus… Lesquels resurgiront avec force en 2012 sous le vocable "pouvoir d’achat". La voie à un rétablissement de la paix était ouverte. Le retour de téléFreedom restait promis par les "Sudre", et le Ministre Le Pensec annonça 18 mesures d’ordre économique et social. Un Comité de suivi regroupant élus locaux et éventuellement des ministres fut mis en place. Effectivement le dit Comité s’est réuni une ou deux fois à Paris et des ministres y étaient. Puis, tout tomba dans l’oubli. Oubliés l’émeute et les émeutiers. Cela pour deux raisons, en 1993, une grave affaire de corruption, qui mit en cause, successivement, et le Conseil général et la Mairie socialiste de Saint-Denis capta l’attention des médias et de la classe politique ébranlée, tandis que se produisit l’alternance au sommet de l’Etat (1995). Oublié fut le peuple à qui on semble avoir dit une fois de plus "le fort fait ses évènements, le faible subit ceux que sa destinée lui impose". La situation empira : chômage en hausse, population en hausse, manque de logements sociaux…

Lire la suite sur le Zinfosblog d'Albert Ramassamy...
Lundi 12 Mars 2012 - 16:57
Lu 1137 fois




1.Posté par j dis ca j dis rien!! le 12/03/2012 17:14
2 en 21ans... et pourquoi pas plus?
a emeute je prefere le terme de Révolte...
et M Ramassamy de nous faire un joli lapsus: "comme un enfant a qui on arrache son jouet des mains"...image assez juste de comment fonctionne la relation de pouvoir ici... en plus comparer ces manifestants a des enfants, de la a dire qu ils sont immaturent... non vraiment mais quelle idée!!! ° )

2.Posté par noe 2012 le 12/03/2012 17:25
"Deux émeutes en 21 ans, pourquoi ?" parce qu'on a laissé les meneurs-beaux-parleurs en liberté et on a enfermé nos jeunes innocents ....
En 1945 , on a condamné les "chefs" à Nurenberg !!!!
En 1953 , on a laissé libre la personne qui a tiré sur de Villeneuve !
Drôle de justice !

« Donnez au monde le meilleur de vous-même, et ce que le monde a de meilleur vous sera donné en retour. » [M. Bridges]

3.Posté par L''Ardechoise le 12/03/2012 19:10
Comparer les événements récents, la condamnation des casseurs et le procès de Nüremberg, fallait quand même le faire !
J'en reste pantoise !
Avec en plus aujourd'hui l'apologie du LSD, le copié-collé d'un autre journal dans l'article sur Schengen, et autres billevesées, on se demande où l'on va...

4.Posté par Arrêtez de faire les kons le 12/03/2012 19:24
2 émeutes parce que par 2 fois il y a eu des organisateurs irresponsables pour provoquer les évènements.

5.Posté par ndldlp le 13/03/2012 13:55
2 émeutes en 20 ans avec pour origine, l'irresponsabilité de la représentation politique locale, ainsi que des instances comme le CESR.

6.Posté par Jean AIMART le 14/03/2012 10:29
Agir dans l'urgence, absence de volonté politique, des comités er des commissions, aucun suivi, aucune évaluation. Tous responsables mais pas de coupables car aucune obligation de résultats. Pour ce qui de la mesure rustine de solidarité des 60 produits fin du spectacle prévu le 31 décembre. Aucune lecture, aucune visibilité à moyen terme. Le rdv de la rue n'est pas aujourdhui arrêté mais il s'autoprogramme de fait. Quand. That is the question....

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales