Social

Zinfos974 va se mobiliser pour la famille M'Némosyne


Le siège de la SIDR, rue Félix Guyon à St-Denis
Le siège de la SIDR, rue Félix Guyon à St-Denis
Vous pourrez dire que c'est vous, les lecteurs de Zinfos974, qui êtes à l'origine de l'opération. Le mouvement a été enclenché par zenfanbondié. Soleil a poursuivi, de même que anonyme.
Il ne sera pas dit que nous resterons sans réaction face à cet appel à la générosité lancé par nos lecteurs.
Zinfos974 va donc dès aujourd'hui faire trois choses:
1) Créer une association et ouvrir un compte en banque.
Pour créer une association, il faut être au moins trois personnes. Nous pourrions prendre trois journalistes de Zinfos974, mais nous préfèrerions qu'y soient présents également des personnes extérieures, et pourquoi pas ceux qui ont été à l'origine du mouvement. Si des bonnes volontés souhaitaient en faire partie, qu'ils me contactent sur pierrot.dupuy@zinfos974.com
2) Contacter la SIDR pour lui demander d'accorder un délai supplémentaire à la famille M'Némosyne le temps que vous puissions voir combien nous avons pu récolter.
3) Nous tourner vers vous, nos lecteurs, pour voir si vous souhaitez vous mobiliser pour cette cause.

A vous de jouer
Mercredi 17 Septembre 2008 - 09:03
Pierrot Dupuy
Lu 2136 fois




1.Posté par zenfantbondiè le 17/09/2008 10:27
Pierrot, nous sommes tous des "zenfants bon diè", qu'Il soit réel physiquement ou présent seulement dans nos rêves ou nos imaginaires, qu'Il soit la nature, ou encore bien plus grand, Le Maitre des lois de tous les univers, mais s'Il existe, que Son Saint-Nom soit ici béni, et s'Il n'existe pas, que ce soit l'Humanité profonde de chacun des êtres humains qui soit remercié.

C'est avec plaisir que j'adhére à ce projet d'association, et surtout beaucoup d'honneur, qui me touche énormément, mais je suis trés loin de le mériter Pierrot, ayant eu un passé de délinquant, ce n'est pas possible pour une question de Dignité, et je préfére que des âmes vierges, représentatives d'un sincérité sans tâche, le coeur clair, participent aux postes de responsabilités.

Néanmoins, pour des tâches subalternes, je suis disponible.

Et je maintiens bien sûr, ma participation financière.


2.Posté par soleil le 17/09/2008 10:52
OK pour moi Pierrot, je vous envoie un mail en fin de journée.

3.Posté par gramoune le 17/09/2008 11:02

Le nom de l'association est trouvé :
ZenfantsBonDieu ou ZenfantBonDieu ou ZanfanBonDié (qu'importe la manière de l'écrire)

sous le signe du Z protecteur, défenseur, redresseur des tordus
et nana boulot va !!!

4.Posté par babouk le 17/09/2008 11:33
Je travaille dans une Collectivité Locale. Je participe pour 200 euros, si mon nom apparait nulle part. Sinon, je suis désolée. Je ne peux pas aller contre les décisions de ma hiérarchie. Apportez moi la garantie que personne ne sera informée de ma démarche, et je vous transmettrai un mail valide. Vous savez Monsieur Pierrot, même à poste de responsable, et même si je suis titulaire, il est trop façile pour mon supérieur de me déplacer sur une fonction de garage, et ce n'est pas vous qui viendrez m'aider ce jour là.

5.Posté par Pierrot Dupuy le 17/09/2008 12:29
Tu as ma parole, babouk...
Tu peux me contacter sur mon mail perso : pierrot.dupuy@orange.fr

6.Posté par InchAllah le 17/09/2008 12:42
Monsieur Dupuy, si vous saviez ce qui se passe dans le monde du social. Renseignez vous par exemple sur ce qu'est devenu l'enfant martyr abandonné brulé aux cigarettes qui a fait la une des journeaux...Chut ! D'autres l'ont dit ici, notre pays est une ile de tolérance. Vous voulez travailler ? fermez là ! ! !

7.Posté par cimendef le 17/09/2008 13:45
Toutes les procédures ont-elles été mises en oeuvre dans cette affaire ? La commission de surendettement a t-elle été saisie ? le juge de l'exécution a t-il eu à connaître de ce dossier ?

Ci dessous quelques éléments tirés du site service-public. fr

Quel est l'effet du dépôt d'un dossier de surendettement sur les procédures d'exécution?

La recevabilité du dossier et la tentative de conciliation peuvent se heurter à la résistance de certains créanciers soucieux de poursuivre les procédures d'exécution engagées contre le débiteur ou d'en introduire une.

Il appartient donc à la commission de surendettement de demander au juge de l'exécution de suspendre provisoirement les procédures d'exécution.

En cas d'urgence, le représentant local de la Banque de France, ou le débiteur lui-même, peut accomplir cette formalité.

Note A noter : toutes les dettes sont concernées sauf les dettes alimentaires (c'est-à-dire une pension que devrait le débiteur à son ex-conjoint pour l'éducation des enfants).

Cependant, un traitement particulier doit être réservé à la saisie immobilière et à l'expulsion :

*

l'ordonnance du 21 avril 2006 réforme la saisie immobilière et transfère cette compétence au juge de l'exécution.

Celui-ci peut accorder au débiteur en situation de surendettement lors d'une première audience appelée "audience d'orientation", une suspension de la procédure et l'autorisation de procéder lui-même à la vente amiable de son bien.

Si la date d'adjudication a été fixée, la commission de surendettement peut saisir le juge de l'exécution aux fins de reporter la vente pour cause grave ou cas de force majeure.

*

l'expulsion n'est pas considérée comme une voie d'exécution. Le débiteur ne peut donc en demander la suspension.

Seule possibilité : le juge des référés ou le juge de l'exécution peut accorder des délais renouvelables excédant une année aux occupants de locaux d'habitation u[dont l'expulsion aura été ordonnée, chaque fois que le relogement des intéressés ne peut avoir lieu dans des conditions normales]u.

8.Posté par HOAREAU le 17/09/2008 13:45

Une seule opposition, dés l'école, à st-benoit, et pour vous, c'est les oubliettes ! la police, les juges, la gendarmerie, c'est du pareil au même ; vous vous souvenez qui était la maitresse de catalano ? vous vous souvenez qui a eu un problème cardiaque avant sa retraite ? Le procureur copain d'un élu du sud...Tous allaient manger de la bonne paella à la souris chaude. Catho, quand tu me tiens...Catho, quand je te (...) ! J'étais témoin de leurs petits arrangements !

9.Posté par Bill Vesée le 17/09/2008 13:59
Cas par cas, sinon l'on avancera pas.

Mettons notre énergie pour ce premier cas, on ne peut pas être partout (malheureusement). Ce sera la démonstration de notre capacité de mobilisation, mais on ne peut pas non plus porter toutes les détresses sur nos épaules.

10.Posté par Anonyme le 17/09/2008 14:23
Une fois ce grave problème résolu, cette association devra disparaître, sinon elle risque de devenir une "pompe" à subventions qui deviendrera un outil pour un parti quelconque comme cela est malheureusement le cas, ici trop souvent.

Rendons une dignité au mot association.

11.Posté par zenfantbondiè le 17/09/2008 14:29
Cimendef, excuse à moin demande à ou pardon ; oua ce band papier ? Ca y gard pu nous ça !

Fait un tas, appelle la loi, appele marmaille pou joué ensemb, si ou veux, mais quand un madam y doit quitte son logement la fin du mois, l'est un petit peu tard pou rod le bout !

Le tralala ou parle à nous, ca c'est un carnaval que les zozos y fé avant !



12.Posté par Teddy SORET le 17/09/2008 14:53

J' étais très touché par ce cas depuis que Zinfos974 en a parlé en me demandant ce qui pouvait être fait.
Je découvre votre initiative et je ne peux que m'y joindre.
Pierrot si Zinfos974 pouvait recréer la solidarité entre les réunionnais en utilisant internet, je suis de ceux qui sont prêts à se mobiliser pour aider 'la majorité silencieuse qui souffre'.
Tu peux donc compter sur mon soutien financier de 200 Euros pour cette famille.

Merci pour ce que tu fais, toi et ton équipe !

13.Posté par Anonyme le 17/09/2008 14:54
Bravo zenfantbondié, c'est urgent, il faut oublier les institutionnels, il faut se retrousser les manches, et surtout parer à l'urgence en mettant la main dans notre portefeuille. Il y a 4 enfants près d'une mère désespérée à sortir de la panade.

14.Posté par cimendef le 17/09/2008 16:24
J'ai parfaitement compris l'urgence de la situation et j'attends que le numéro de compte soit communiqué.

15.Posté par Pierrot Dupuy le 17/09/2008 17:13

Je vais faire demain matin un article plus détaillé sur le sujet, mais je souhaite quand même vous donner quelques renseignements.
Nous aurons ouvert le compte demain. Je pense pouvoir être en mesure de vous en donner le n° dans le courant de la journée, peut-être même demain matin.
Autre information, j'ai rencontré ce midi l'avocat de Mme M'Némosyme. La bonne nouvelle, c'est qu'apparemment la dette envers la SIDR ne serait 'que' d'environ 3.500 euros.
Si la dette totale était effectivement d'environ 9.500 euros, Mme M'Némosyne a récemment versé 2.000 euros. Il y a une somme d'environ 4.000 euros qui sont bloqués par la CAF mais qui devrait rapidement être débloquée dès qu'un document manquant aura été fourni. Il ne manquerait plus donc qu'environ 3.500 euros.
Là aussi, je devrais être en mesure de vous donner un montant plus précis demain...
Merci en tout cas pour votre générosité.

16.Posté par belana le 17/09/2008 23:10
c'est bien ce que vous faites Monsieur Pierrot Dupuy pour cette dame qui sait ni lire ni écrire.Vous prenez le temps de vous occupez de ses problèmes avec votre équipe.Votre association est remplie de dgnite et de respect pour les souffrances des autres : on fait car il faut le faire c'est tout.

17.Posté par curebien le 18/09/2008 08:11
On a pas des nouvelles de l'employeur?

18.Posté par Fabienne couapel-sauret le 18/09/2008 17:08
A quel ordre les chèques doivent ils être libellés ?

19.Posté par papapio le 18/09/2008 20:39
J'aiderais aussi: j'aimerais en savoir plus, mais je serais là aussi. je serais attentif à votre article
pour intervenir dans cette situation d'urgence. Sachons nous organiser en dehors du réseau officiel, simplement entre gens de bonne fois, volonté de faire changer les mentalités.

Pierrot Dupuy, vous connaissez mes coordonnées, si mon aide dans les démarches
pour cette dame et ses enfants peuvent aider, n'hésitez pas.

20.Posté par Janfoutsa le 20/09/2008 10:54
Bravo à zinfos974 pour cette énergie et surtout cette belle initiative.

Pour conserver totale transparence pour les lecteurs et les donateurs, il faut faire une liste des donateurs avec le montant du don.

Malgré le fait que certains souhaitent rester anonymes, ce que je comprends tout à fait, il peut être intéressant de poser la question aux généreux donateurs de la conservation de l'anonymat ou non.
2 - si l'anonymat est conservé, il faudrait que cette personne sache à quel "code" elle corresponds (à lui renvoyer par mail), mais qu'elle apparaisse qd même avec la somme réelle qu'elle a versé.

C'est un suggestion, car vous gênez bcq de monde, et c'est présenter un bâton supplémentaire pour se faire battre !!!

21.Posté par bertel le 22/09/2008 19:51
"Posté par Teddy SORET le 17/09/2008 14:53 "

_merci _ à Teddy SORET le politique de s'être manifesté sur ce blog et sur ce sujet.

J'eusse préféré qu'il s'engageât autrement... au vu de sa notoriété politique, même limitée à un secteur de St Paul, la plus grande commune de France !

Sans récupération politique aucune, les jeunes élus de demain doivent, amha, s'engager sur ces problèmes d'exclusion sociale.

22.Posté par Basile le 01/10/2008 12:49

Je suggère de donner un prénom-pseudo à la maman de cette famille en détresse :

Dexia

Ainsi, elle aura peut-être des chances d'être sauvée !


23.Posté par anonyme le 01/10/2008 15:58
A t elle été expulsée ? La suite s'il vous plait ...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales