Blog de Pierrot

Zinfos+ 08 : Débat Jean-Jaques Morel - Eric Soret (2)

Samedi 19 Septembre 2009 - 14:42

Election cantonale partielle Saint-Denis 4 (2ème partie)


La deuxième partie du débat entre Jean-Jacques Morel (Mouvement populaire) et Eric Soret (Nouveau parti anticapitaliste), est plus animée car nos deux interlocuteurs évoquent les moyens du Conseil général, et le rôle de l'Etat.
OF .
Lu 1272 fois



1.Posté par Jean Pierre Marchau le 19/09/2009 23:07

Une curieuse conception du débat.
Depuis le début de la campagne électorale sur le 4ème canton de Saint-Denis, Zinfos a donné plusieurs fois la parole aux trois candidats de l’UMP, du PS et du NPA, jamais à la candidate des Verts. Zinfos organise maintenant un débat avec les mêmes candidats mais Dominique Virapin Apou, elle, n’est toujours pas invitée alors qu’elle est la seule femme candidate à ces élections cantonales et que la liste écologiste avait réalisé 15 % des suffrages sur ce canton le 7 juin dernier. Le candidat socialiste s’étant désisté, c’est donc seuls et en toute tranquillité que MM. Soret et Morel ont pu débattre « démocratiquement » de la situation politique sur le canton sans avoir a être confrontés aux propositions des écologistes. Aucun des deux ne s’est interrogé sur l’absence de la candidate des Verts et aucun des deux n’a trouvé déplacée la question de M. Ramoudou : « est-ce que l'absence de M. Fidji vous gêne messieurs ? ». Pour tous ces messieurs, l’absence d’une femme, candidate comme eux, ne semble pas digne d’être remarquée. Le 6 septembre, au cours d’une conférence de presse, nous avions dénoncé le Conseil Général de La Réunion comme un « bastion du machisme politicien local » avec seulement cinq femmes élues sur 49 conseillers. En voilà une bien triste confirmation.

2.Posté par chabouc le 20/09/2009 10:21

M. Soret, je suis créole de la Réunion mais quand j'entends un Directeur d'école qui rencontre tous les jours la population et qui deux fois de suite utilise le mot landa à la place de Lambda alors je dis stop.

Anserv le kréol si ou gain pas koz zoreil, asé fé parèy lo moun déor.

3.Posté par Madiaou le 20/09/2009 20:56

Voilà un homme qui, il y a encore peu, était conseiller général et ne se sent pas responsable de la situation....Allons M. Morel faut pas jouer les vierges effarouchées comme ça... Ce qui vous intéresse en premier lieu, ce n'est pas la population du 4ème canton, c'est le pouvoir ou la notoriété pour nourrir votre ambition personnel, vous faire de la pub ! Mais c'est bien pensé, une pub financé par une campagne électoral, sauf que les gens en ont marre des profiteurs comme vous. Dans populaire c'est bien la popularité que vous recherchez, alors arrêtons le cinéma ! En tous cas moi j'y crois pas et je ne dois pas être le seul !

4.Posté par nicolas de launay de la perriere le 20/09/2009 22:16

la bonne gestion du conseil général .. mais foutor, la première des choses à faire en matière de bonne gestion, c'est d'encaisser les créances !!! avocat et gestionnaire sont deux choses difficilement compatibles...

5.Posté par nicolas de launay de la perriere le 20/09/2009 22:22

t'es vraiment démago morel, la fiscalité départementale n'est pas l'affaire d'un seul conseiller général, mais d'un ensemble de conseillers, dont la première d'entre elle appartient à ton propre camp !!!! faire croire que c'est fidji le seul et l'unique responsable de l'augmentation de la taxe foncière part départementale, c'est vraiment pour le coup, se foutre de la gueule du monde...et si les contribuables ne payaient pas, que se passerait il ?? jj morel dirait il la même chose du contribuable que ce qu'il dit de l'Etat ??

6.Posté par nicolas de launay de la perriere le 20/09/2009 22:27

par ailleurs, les 215 millions...créances émises ou non ? si c'est le cas, c'est un problème d'encaissement..si la créance n'est pas émise, c'est qu'elle n'est pas inscrite au budget.. c'est donc un problème de présentation budgétaire qui ne serait pas sincère et reflétant la réalité..faudrait que les journalistes se posent cette question pour éclairer les lecteurs et l'électeur !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter