Economie

Zeop demande plus de temps pour trouver "un partenaire opérationnel"


Zeop demande plus de temps pour trouver "un partenaire opérationnel"
Le 25 août dernier, le PDG d'Intercable Guy Laflamme et son avocat Jean-Jacques Morel étaient présents au tribunal de commerce de Saint-Denis pour demander l'ouverture de la procédure de mise en redressement judiciaire de la société Zeop.

Aujourd'hui, Me Jean-Jacques Morel a demandé auprès du tribunal de commerce le maintien de la période d'observation de l'entreprise, sur environ six semaines. 

L'avocat de Zeop s'est appuyé sur deux points pour étayer son argumentation. D'abord, des discussions seraient en cours avec des sociétés locales pour trouver des partenaires opérationnels qui puissent entrer dans le capital et relancer l'activité. Pour le moment, l'identité de ces sociétés n'est pas dévoilée...

De plus, La banque mauricienne MCB, déjà actionnaire de l'entreprise, s'est engagée à garantir le financement nécessaire pour le fonctionnement de la société sur les deux mois à venir, en attendant que Zeop trouve des financements complémentaires.

"Une centaine d'emplois est en jeu. Nous avons bon espoir d'obtenir une réponse positive du tribunal. N'oublions pas que Zeop est une société porteuse d'avenir, peut-être a-t-elle même été en avance sur son temps", avance Me Jean Jacques Morel.

L'administrateur judiciaire, Me Badat, a donné un avis favorable au maintien de la période d'observation. Décision qui devrait être rendue à la mi-novembre.
Mercredi 13 Octobre 2010 - 18:01
Melanie Roddier
Lu 1561 fois




1.Posté par Boyer le 13/10/2010 19:59
oui les privatisations sont un echec, il faut prendre la solution tres libérale que l'Irlande a appliqué avec ses banques: la nationalisation pour faire des économies d'echelle, la base de n'importe quel gestionnaire competent.

2.Posté par ilo le 13/10/2010 21:03
Attention vous vous appelez pas Caille alors circulez !!!! Le tribunal de commerce aura du mal à dire non après l'affaire déplorable de Caille ......

3.Posté par jemma le 14/10/2010 13:10
C'est trop vite oublier les coups foireux de l'opérateur historique à l'encontre des autres FAI ! Outre que l'histoire lui a refilé le capital technique de l'unique opérateur en téléphonie de l'époque: infrastructures de distribution, lignes filaires, centraux téléphoniques etc , ce "monopole' déguisé ne manque pas d'égratigner à distance ses concurrents !

4.Posté par jumeau_974 le 14/10/2010 16:12
En lisant l'article concernant la nouvelle stratégie d'Air France pour la desserte des DOM, je me demandais où était passé le dénommé Boyer, avec son apologie des nationalisations.
Oui, il y a des économies d'échelle, mais le plus souvent elles ne sont pas répercutés sur le prix final ...

Quant à Zeop, son idée était intéressante, mais cela n'a pas trouvé son public. Mais n'en douter pas, certains lorgnent déjà sur le réseau de fibre optique déployé, ainsi que la connexion satellitaire installée.
Il serait intéressant de voir la réaction de la Région qui a fait des TIC un volet important de sa mandature.
Je verrais bien un opérateur comme Free rachetait le compagnie et se déployer à a Réunion avec un forfait 4 en 1 .... Je sais : je rêve tout haut ^^^:D

PS : Quelqu'un peut me donner des renseignements sur le réseau déployé par la Région (géré par Mediaserv je crois), ainsi que le coût de connexion au câble SAFE ? Il me semble que ce dernier, géré par Orange est hors de prix. Qu'en est-il également à Maurice ?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales