Actu Ile de La Réunion

Zanecdotes : La rubrique qui koZ


Zanecdotes : La rubrique qui koZ
Certains semblent avoir encore du mal à retenir les noms de lieux réputés de notre île, et plus spécifiquement des zones de baignade... malgré l'actualité fortement rythmée par le danger des requins. Ainsi dans le dernier communiqué de la Préfecture, pouvait-on lire qu'un "requin a été prélevé (…) dans la zone de Boucant Canot". Dites-leur madame Bello que les anciens, eux, savaient comment écrire Boucan Canot !
 
Alors qu’il nous expliquait les nombreuses difficultés qu’il a rencontré pour disposer d’une connexion internet haut-débit, Cyrille Legorgeu, le gérant de la Villa Mascarine dans les hauts de Saint-Leu, a évoqué la position de la municipalité à l’époque de Jean-Luc Poudroux : "A l’époque, ils nous avaient dits qu’ils régleraient le problème des zones blanches avant la fin de l’année mais ils n’avaient pas précisé quelle année…"
 
Opération de communication de la préfecture ? Lors de la sortie en mer organisée par les services de l'Etat pour les médias, aucun squale n'a pu être attrapé. Pourtant, le bateau qui a emmené les journalistes au plus proche des embarcations de pêches, environ 300 mètres, n'a pas cessé, pendant plus d'une heure et demie, de faire des allers-retours dans l'espoir de voir un squale hameçonné… Résultat, les médias et les pêcheurs sont rentrés "bredouilles" d'images, de photos mais surtout de requins...

Une sortie en mer qui n'a pas été du goût d'un journaliste… qui n'avait vraisemblablement pas le pied marin. Résultat, en pleine interview du sous-préfet de Saint-Paul, il a passé la tête par-dessus bord… admirant le bleu de la mer droit dans les yeux. A croire qu'il a voulu attirer un requin avec son repas du midi. Tout ça pour faire des images sensationnelles !

Sénatoriales : Les jeux étaient faits. Michel Fontaine et Jacqueline Farreyrol étaient élus sénateurs de la Réunion mais il fallait tout de même attendre que les résultats soient prononcés officiellement. A l'annonce du nom des candidats, les partisans de chaque camp politique faisaient entendre leur voix jusqu'au moment où le nom de Paul Vergès est lu. Un silence de mort a résonné dans la cour de la préfecture, on pouvait entendre les mouches voler…

On a beau faire partie d'un parti politique ou d'un autre, les élections sénatoriales permettent de côtoyer tout ce beau monde au même endroit pendant toute une journée. Vous pouvez saluer Didier Robert et faire deux pas pour dire bonjour à Thierry Robert. Détail amusant, dans la cour de la préfecture, les personnalités politiques de droite se trouvaient à gauche et les personnalités politiques de gauche se trouvaient droite, un sacré mélange !
Vendredi 30 Septembre 2011 - 13:01
La rédaction
Lu 507 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales