Actu Ile de La Réunion

Zanecdotes : La rubrique qui koZ


Zanecdotes : La rubrique qui koZ
 
Didier Robert est-il de Gauche ? L'intéressé l'a laissé entendre sur le ton de l'humour. A la fin d'une conférence de presse dans un hôtel de Saint-Gilles, alors que journalistes et chefs d'entreprises sont attablés autour de Didier Robert, le directeur de l'établissement hôtelier donne ses ordres pour la suite : "La visite de l'hôtel se fera par deux petits groupes (la délégation est en effet nombreuse), la première partie comprend tous ceux qui sont assis à droite jusqu'au président de Région. Le second groupe, situé à gauche à partir du président, visitera l'établissement dans un second temps". Didier Robert saisit la perche : "Vous l'aurez remarqué : c'est la première fois que je me retrouve dans un groupe de Gauche", plaisante-t-il.

Question toute bête d'un journaliste de Zinfos à l'organisation de Festi Plantes de Saint-André : Quelle est la différence entre les Florilèges (le Tampon), Flore et Halle (le Port) et donc Festi Plantes ? Réponse amusée de l'adjointe Michelle Caniguy : "La géographie ! Festi Plantes se trouve à Saint-André" (le regard malicieux), avant qu'une réponse plus sérieuse (quoi que...) ne vienne d'un autre adjoint : "Il n'y a pas de positionnement différent, c'est la fête des plantes".

Paul Vergès est-il toujours de ce monde ? Conférence de presse organisée expressément à la Possession pour démentir l'état de santé dit "inquiétant" du leader du PCR dévoilé sur une radio locale. Tous les journalistes sont priés de patienter dans la salle du conseil municipal. Deux minutes, cinq minutes, 10 minutes, le temps se fait long. Et si la rumeur avait du vrai ? Tout le monde attend, se regarde. La réflexion d'un journaliste, un brin agacé par tant de cinéma et de teasing de la part de l'entourage de Paul Vergès y va de son commentaire pour dédramatiser : "Ils attendent un journaliste du Monde et de Libé pour lancer la conférence peut-être ?

Sylvie Tellier, la directrice de la société commerciale S.A.S. Miss France, propriété d'Endemol, est arrivée en retard à sa conférence de presse prévue à l'hôtel Créolia… De quoi faire stresser pendant quelques minutes Aziz Patel, le président du comité Miss Réunion. La jeune femme est finalement arrivée avec une demie-heure de retard : "Je suis vraiment désolée. Je viens de Saint-Gilles et je me suis perdue en arrivant à Saint-Denis. Je crois que mon GPS qui a quelques années déjà n'a pas pu s'adapter à l'évolution des routes de la Réunion!"

A son arrivée, Sylvie Tellier n'a pas laissé la presse insensible à ses charmes… Les internautes ont aussi beaucoup apprécié le décolleté de celle qui remplace Geneviève de Fontenay à la tête du comité Miss France… Y'a pas à dire, on ne rechangerait pour rien au monde ! (voir article ).

Visite de Bertrand Delanoë au Conseil général pour signer une convention de partenariat entre notre Département et la Ville de Paris. Dans l'hémicycle, il s'adresse aux conseillers généraux de la majorité venus écouter attentivement ce que vient dire le maire de Paris. Devant lui, une nuée de photographes qui font crépiter les flashs. "Messieurs les photographes, si cela ne vous fait rien j'aimerais bien, quand je parle, regarder les personnes en face de moi et éviter de voir vos appareils, vous aurez tout le temps de prendre des photos de moi après", lance-t-il… ce qui a eu pour effet d'amuser toute l'assistance et de calmer les ardeurs des photographes !

Catherine Payet travaillera-t-elle bientôt à la mairie de Paris ? Qui sait ! En tout cas, la directrice de cabinet de Nassimah Dindar a tapé dans l’œil de Bertrand Delanoë, sur le plan professionnel évidemment. Alors que Catherine Payet faisait vigoureusement sortir les journalistes du bureau de Nassimah Dindar, le maire de Paris s'est fendu d'un : "Eh bien, vous avez un bras droit qui sait se faire entendre..."

Lors du procès de Cyrille Hamilcaro, le 1er septembre, le procureur de la République, François Thévenot, dit ses réquisitions. Après 2h30, alors qu'il n'a pas terminé, il précise "je vais essayer de faire court parce que si je suis long, je serai barbant". S'il avait pu avoir cette révélation deux heures avant...

Procès de Claude Hoarau. Plus de micro, plus de clim' et le bruit de la perçeuse qui envahit la salle du tribunal. Pendant qu'on s'empresse d'aller prévenir l'ouvrier qu'il doit stopper ses petits trous, un journaliste balance une boutade : "c'est un coup de Cyrille Hamilcaro...."

Procès de Claude Hoarau. A nouveau, les débats s'éternisent. A 19h00, même Rémi Boniface, l'avocat de Claude Hoarau, n'en peut plus. Il trépigne d'impatience avant sa plaidoirie qui mettra fin à une longue journée d'audience. Alors que le procureur fait ses réquisitions et charge son client, il se tourne vers la presse avec un petit sourire et lance : "ils sont tous coupaye"... Un petit jeu de mot en référence à Jo Coupaye, le co-prévenu de Claude Hoarau...
Vendredi 9 Septembre 2011 - 15:24
La rédaction
Lu 700 fois




1.Posté par Cambronne le 09/09/2011 15:51
J’ai été outré d’entendre dernièrement le député M. Straumann respectable député Umps s'indigner de la somme gagnée à l'Euro Millions par un couple de Britanniques : 185 millions d'euros. Ce dernier n'a rien trouvé de plus intelligent que de dénoncer l'importance de cette somme et d'expliquer que selon lui il n'est pas normal de pouvoir gagner plus de 30 million d’euros au loto, alors que certains traders reçoivent en plus d’un salaire plus qu’important 10 millions d’euro de bonus chaque année. Ainsi il propose de réglementer et de fixer un plafond aux gains des jeux d'argent, alors que sa famille politique l’UMP qui gouverne pourtant actuellement se refuse à réglementer et à fixer un plafond aux salaires des patrons les mieux payés de France.



Pour justifier sa proposition il fait appel au principe de partage, car pour lui si le plafond était abaissé à 30 millions d'euros il y aurait eu six fois plus de gagnants, ce qui n’est pas faux. Mais si enfin l'UMP se décidait à effectuer quelques réformes permettant de préserver une certaine forme d’égalité et de solidarité nationale, autant dire que ça ne serait pas 6 gagnants supplémentaires que nous aurions mais quelques millions de français qui pourrait vivre plus décemment. Le gouvernement pourrait par exemple s’inspirer de certaines propositions de Debout La République et ainsi réglementer et plafonner les salaires dans les entreprises dont l’Etat est actionnaire et dans l’administration, où se côtoient salaires de misère et salaires indécemment faibles, en arrêtant définitivement avec les cadeaux fiscaux accordés aux riches, ou encore en mettant en place la règle des trois tiers, en partageant les bénéfices des entreprises en trois parts égales l’une pour le développement de l’entreprise, une autre pour les salariés, et la dernière pour les actionnaires.



Je sais bien que nous ne pouvons pas trop demander aux députés UMP, ils sont un peu comme leur président, toujours à s'occuper de choses inutiles et à oublier les fondamentaux. Toujours à s’indigner de broutilles alors qu’à côté de ça les plus grandes fortunes de France payent moins d’impôts que les classes les plus pauvres et que les entreprises du CAC 40 payent moins de taxes que nos PME et TPE. Toujours à brasser de l'air. M. Straumann est tellement bon à ce jeu-là qu'il a été accepté il y a peu au sein du bureau politique de l’UMP. ceci démontre aussi le niveau intellectuel en mathématique de nos élus car les conséquences de plafonner les gains limiterait automatiquement le nombre de joueurs et par conséquent le nombre de combinaisons jouées.

L'exemple fut avec la cagnotte record de 185 millions d'euros avait attiré suffisamment de joueurs pour que 92 millions de combinaisons différentes puissent être enregistrées. Cette augmentation de combinaisons, amenant à ce qu'il y en sort un heureux gagnant, est due à l'augmentation de la cagnotte au fil des semaines.

Avec cette sordide finalité de cette ubuesque proposition est une cagnotte plafonnée de 30 millions qui pourrait stagner à 30 millions 5/10/12/14 tirages d'affilé sans faire un heureux de plus.

Si un plafond doit être fixé sous les ordres des députés, cela doit être pour une question d'éthique d'offrir à un hyper capitaliste "un gain de loterie de 185 millions d'euros, est ce trop ?" et non pour une fausse raison qui est de faire gagner plus de joueurs....

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales