Actu Ile de La Réunion

Zanecdotes : La rubrique qui koZ


Zanecdotes : La rubrique qui koZ
Lundi 25 juillet, réunion exceptionnelle pour trouver des solutions à la menace requin dans les eaux de baignade réunionnaises. Après différents tours de table, la décision de se revoir en septembre est actée. Ce qui n'empêchera pas la député-maire de Saint-Paul, Huguette Bello, d'y aller avec sa franchise habituelle. "Ce n'est pas pour rien que nos parents à l'époque interdisaient aux marmailles d'aller mettre un doigt de pied dans les eaux de la baie de Saint-Paul, de Boucan et de Roches noires", faisant sourire les personnes présentes. Ah, si seulement cette solution de bon sens et surtout économique pour la collectivité pouvait satisfaire les commerçants des plages...

Lors de la conférence de presse organisée vendredi par les élus de l’opposition de Saint-Louis pour dénoncer le projet de prison à Saint-Louis, des journalistes se sont demandés quels pouvaient être les intérêts économique d’une commune à construire une prison sur son territoire. Réponse de Patrick Malet, le conseil Général de La Rivière : "Aucune. Si, un camion-bar pour les visiteurs qui se rendent à la prison, et après ?"

Lors de cette même conférence, Cyrille Hamilcaro a également dit sa désapprobation pour le projet de prison à Saint-Louis. L’ancien maire de la commune avait préparé sa leçon, il a même cité Victor Hugo : "A chaque fois qu’on ouvre une prison, on ferme une école". En réalité, Victor Hugo n’a pas dit cela, mais l’inverse…."Ouvrez une école, vous fermez une prison …" Il faut reconnaître que la formule est plus logique dans ce sens là. N’est pas Victor Hugo qui veut !

Pour les Jeux des Iles 2011 aux Seychelles, les organisateurs ont réduit de 20 personnes le nombre d'athlètes pour la délégation d'athlétisme réunionnaise par rapport aux Jeux de Madagascar 2007. La raison invoquée par les Seychelles : une raison budgétaire. Si on est un peu chauvin, on pourrait se dire que les Seychellois ont réduit le nombre d'athlètes pour avoir plus de chance de remporter des médailles...

Le secrétaire d'Etat au logement Benoîst Apparu était en visite à la Réunion au début de la semaine. Lors de son passage à la Chambre des métiers, le secrétaire d'Etat a pu entendre les doléances des acteurs professionnels du BTP à la Réunion. Un mot d'ordre, plus d'aide pour le secteur. Mais Benoîst Apparu a été clair sur le sujet : "il faudra faire avec les outils de défiscalisation existants, pas question de finir comme la Grèce ou l'Irlande". Au moins, la position du gouvernement est nette !
Samedi 30 Juillet 2011 - 10:13
La rédaction
Lu 667 fois




1.Posté par noe1 le 30/07/2011 11:54
Allons causer malgré les pressions de certains zinfonautes qui se croient tout permis ...
Liberté ! liberté chérie !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales