Actu Ile de La Réunion

Zanecdotes : La rubrique qui koZ


Zanecdotes : La rubrique qui koZ
 
En pleine polémique sur les allocataires du RSA assujettis à la taxe d'habitation et la redevance, l'administration fiscale a été très claire : "Les revenus du RSA sont non imposables". Pourtant, certains journalistes présents ont cherché la petite bête, notamment au sujet de l'épargne qui pourrait être un facteur d'imposition. "Je prends un exemple concret, si mes revenus de l'épargne atteignent 30.000 euros par an, cela veut dire que j'ai près de 3 millions d'euros de capital! Il n'est pas anormal de payer la taxe d'habitation et la redevance ?". Au moins c'est clair pour tout le monde…

La venue mercredi sur le stade synthétique de Saint-Paul Cambaie des vedettes de foot Benoît Trémoulinas et de Dimitri Payet n'aura pas été la seule découverte des footballeurs en herbe de Saint-Paul venus des écarts. Beaucoup des marmailles sont repartis avec le souhait de la construction d'une telle structure en pelouse sythétique en lieu et place de leur stade vieillissant. Un entraineur des moins de 13 ans dresse le décor : "C'est un stade comme celui-là qu'il nous faut à Saint-Gilles les Hauts. Où on joue : les gamins se font une passe le ballon rebondit 10 fois. Et les vestiaires je vous en parle même pas, enfin plutôt si. Il faut y aller en pinçant le nez".

Les employés communaux de Saint-Paul sont mécontents. Certes leurs revendications sont d'ordre salariales, mais ces derniers ont également une dent contre le directeur général des services de la mairie. Sur place, les mots sont très durs. Les agents saint-paulois ont une mémoire d'éléphants. "Monsieur Payet (Alain Payet, le DGS, ndlr) : li refuse à nous des augmentations de salaire pou des personnes qui touchent 600 à 700 euros par mois alors que li même li gagne peut-être 5.000 ou 6.000 euros. Vien pas dire a nou que na point l'argent", s'exclame un agent. La discussion dérivera quelques secondes plus tard sur le passé judiciaire du responsable avec le projet d'endiguement de la Rivière des Galets dans les années 90 qu'aucun employé rencontré sur place ne semble avoir oublié.

Nassimah Dindar, mécontente de voir un membre du médico-social s'indigner pendant la manifestation des travailleurs sociaux venus dans le hall du Conseil Général, s'exclame : "Monsieur, je vais vous dire, on est le connard de quelqu'un, et le génie d'un autre. Dans la vie, chacun son bout'."

Conférence de presse à SFR pour la mise en place d'outils destinés aux déficients visuels. Le président d'une association, aveugle, témoigne : "Ce matin, j'ai même pû écrire un texto, en voiture, d'une seule main"... Il aura fallu quelques secondes à l'assemblée, stupéfaite, pour réaliser qu'il n'était pas au volant !
Vendredi 17 Juin 2011 - 15:28
La rédaction
Lu 777 fois




1.Posté par Ko sa sa! le 17/06/2011 16:19
Dame Nassimah aurait-elle perdu ses nerfs ou bien a-t-elle voulu étaler sa culture en montrant qu'elle a assisté au dîner de cons..? En effet, on ne mélange pas les torchons avec les serviettes!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales