Société

Zac de Beauséjour: CBo Territoria perd le contrat de concession


Le quartier de Beauséjour de nouveau sous le feu des projecteurs… de la justice. La cour administrative d'appel de Bordeaux a rendu une décision le 28 mai dernier, fait savoir CBo Territoria dans un communiqué de presse, visant à casser le contrat de concession de la Zac Beauséjour.

La cour d'appel de Bordeaux confirme ainsi la décision du tribunal administratif de Saint-Denis et reproche à la commune de Sainte-Marie d'avoir favorisé CBo Territoria dans l'attribution du contrat.

A l'origine de ce recours, Christian Annette, l'opposant politique du maire en place, Jean-Louis Lagourgue. Selon nos confrères du Jir, celui-ci demande désormais l'ouverture d'une enquête pénale.

CBo Territoria et la mairie de Sainte-Marie "contestent cette interprétation de la cour et rappellent que CBo Territoria était propriétaire de 90% des terrains de la Zac, que la commune avait opté pour une consultation ouverte et qu'il n'y a pas eu d'autres candidats déclarés, et qu'aucun des candidats prétendument lésés n'a engagé de recours contre la dite procédure".

Dans les faits, cette décision va-t-elle retarder la construction en cours de logement et l'aménagement de ce quartier? "Non" répond aussitôt CBo Territoria dans son communiqué de presse. "Il n'y a pas de remise en cause de la Zac de Beauséjour et du programme des équipements publics. Le PLU est applicable de plein droit. En conséquence, les opérations de construction en cours seront menées à leur terme et la collectivité a toute autorité pour délivrer les autorisations du droit du sol conformément à la législation en vigueur".

Les programmes PILA sont en cours de livraison et les premiers commerces de Beauséjour autour de la place du marché devraient ouvrir leurs portes au 4ème trimestre 2015...
Jeudi 25 Juin 2015 - 09:59
Lu 2012 fois




1.Posté par môvélang le 25/06/2015 11:42
CBo Territoria rappelle qu'elle était propriétaire de 90% des terrains de la Zac, , si c’était un petit propriétaire, la commune aurait pris le terrain pour 1 ou 2 euros et l'aurait revendu à un gros sans bénéfice qui l'aurait revendu à plus de 800 € le m2!!!!!!!!!!!

2.Posté par AOU le 25/06/2015 21:42
batay politique et économique, mais bon g pa plus confiance dans le droit et la justice.
cbo arrose bien en tous cas...

3.Posté par moin la di le 25/06/2015 21:54
Hi hi hi hi y fé ri ce ZAC des logements montés en 48 heures avec mille et une mal façon la création infrastructure pour accueillir 7.500 habitants avec seulement deux sorties et la galère pour les résidents du Duparc qui voient défiler des voitures en nombre avec les embouteillages avec la rencontre de la sortie de la grande surface des travaux qui n'en fini pas avec une voirie défoncée que dire la sortie de la route Tabur dangereuse qui aurait été plus pratique de créer un rond point ville qui se voulait écologique essayer de prendre le vélo ? alors qu'une voie sécurisée par la route Tardy pour rejoindre le sentier littoral serait à même d'inciter aux résidents de prendre un vélo et etc etc etc enfin bref comme aurait dit un Maire du sud du temps jadis nu fé le pont la riviere va rive aprés

4.Posté par Pat 974 le 25/06/2015 23:24
pat974
Du grand n'importe quoi de voirie Duparc et un véritable entonnoir. Tu rentres par le même endroit ou tu sorts.
Pour être poli: Duparc un ginva ou l'on vide son porte monnaie.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 14:30 Un train pour valoriser les Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales