Faits-divers

Yves Rocrou libéré, les enquêteurs pensaient à une séquestration

L'homme suspecté d'avoir pris sa fille en otage, sabre à la main, et d'avoir organisé une séquestration ce jeudi soir au Tampon a finalement été libéré ce vendredi. C'est l'audition de la fillette qui a permis aux enquêteurs et à la justice de comprendre qu'Yves Rocrou n'était pas l'homme que l'on pensait. C'est le sabre qui a affolé la mère de la fillette.


Yves Rocrou libéré, les enquêteurs pensaient à une séquestration
L'affaire a fait beaucoup de bruits ce jeudi soir mais c'était sans compter sur une audition qui allait tout bouleverser et qui allait permettre la remise en liberté d'Yves Rocrou. Cet homme que l'on pensait être l'auteur de la séquestration de sa fillette de 8 ans alors qu'il n'en était rien.

Ce jeudi soir, le quartier des Caféiers situé au 17ème kilomètre retenait son souffle en constatant la mise en place d'un important dispositif de forces de l'ordre, hélicoptère, Peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie et brigade cynophile à la clé. Même le député-maire Didier Robert accompagné de Gilbert Técher et du sous-préfet de Saint-Pierre Alain Gérard étaient sur les lieux. L'affaire semblait grave.

Deux heures de négociations pour une prétendue séquestration

Quelques minutes plus tôt, dans une case, une grosse dispute éclate entre Yves Rocrou, et sa concubine, devant les yeux de leur enfant, une fille d'une dizaine d'années. Mais voilà, la dispute tourne mal et les objets fusent de toute part, blessant le père de famille au vol. Sabre à la main, celui-ci s'emporte et met sa concubine à la porte.

Pensant à une séquestration voire une prise d'otage, la mère de famille alerte les forces de l'ordre qui arrivent en nombre sur les lieux. Les négociations commencent et vont durer deux heures avant que l'homme ne sorte de la case, abandonne son sabre et soit placé en garde à vue.

Hier, au cours de l'audition de la fille, les enquêteurs s'aperçoivent qu'aucune séquestration n'a été réalisée et que la fillette n'a jamais eu l'idée de quitter la petite case. Yves Rocrou est remis en liberté. Reste désormais à savoir quelle sera la suite de cette histoire incroyable. La réponse est entre les mains du procureur.
Samedi 30 Janvier 2010 - 09:00
Ludovic Robert
Lu 1612 fois




1.Posté par Marcel B. le 31/01/2010 09:03
Et dire que cela aurait pu se solder par une arrestation en force avec ses risques de blessés!

2.Posté par môvélang le 31/01/2010 09:08


On pensait à une séquestration ou la femme l'a accusé de séquestrer la petite???????????

demain, elle va revenir bourre le nez dans son....................; et çà recommencera de plus belle,il y en a qui ne comprennent pas que parfois que tout cela ne vaut pas une mort!

3.Posté par Amusé par la presse Réunionnaise le 04/02/2010 18:31
La presse a toujours été manipulée par la police à la Réunion. On leur donne une infos et sans objectivité, sans vérifier son fondement, ils foncent et en font tous la première page. Ce ne sont pas les bases apprises d'une école de journalisme il me semble mais une véritable mentalité locale endémique.
La Réunion aura une presse de qualité lorsque la délation, la malvaillance, la jalousie, les coups montés (afin de nuire gratuitement) arrêteront de faire la première page.
C'est comme dans l'affaire Lorenzo Minatchy où la presse a fait une tempête dans un verre d'eau car le jeune entrepreneur avait en réalité réglé sa liquidation pour un montant de 500.000 euros environ malgré les accusations contraires. Le niveau. Quel recul de la démocratie.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales