Politique

Yves Jégo propose aux détracteurs des Etats généraux d'organiser leurs réunions

Le secrétaire d'État en charge de l'Outre-mer, Yves Jégo, s'est exprimé hier sur les opposants aux États généraux de l'Outre-mer à l'issue d'une réunion de travail à la préfecture de Saint-Denis. Pour ce dernier, présent dans le département pour 24 heures, les détracteurs sont invités à organiser leurs propres réunions et s'exprimer à travers des propositions.


"Que ceux qui ne se sentent pas à l'aise dans les réunions organisées par le préfet, organisent leurs propres réunions" a indiqué Yves Jégo hier, au sortir d'une rencontre de travail à la préfecture du chef lieu,après les critiques formulées quant au déroulement des États généraux.

Après le refus du LKP (Lyannaj kont pwofitasyon) de participer à ces discussions, plusieurs membres du COSPAR, parmi lesquels Jean-Hugues Ratenon, avaient renoncé à participer aux États généraux en indiquant que "tout (avait) déjà été décidé à Paris". Les États généraux, décidés après la crise qui a secoué l'Outre-mer français en février et mars, se déroulent en ce moment sur l'ensemble du département avec la tenue d'ateliers publics qui n'ont attiré que quelques dizaines de personnes, comme ce fut le cas lors de l'atelier public sur la culture la semaine dernière.

"Que ces réunions soient un moment d'intelligence partagée..."

"Les États généraux ne sont pas ceux de l'État, du gouvernement ou de l'UMP mais ceux de la Réunion. Nous attendons des projets, des propositions. Que ces réunions soient un moment d'intelligence partagée, de liberté collective (...). Le président de la République a apporté des garanties. Les propositions faites seront suivies d'effets" a déclaré le secrétaire d'État en charge de l'Outre-mer à la presse.

L'homme de la rue Oudinot a également indiqué que des nouveaux financements interviendront à partir de l'été prochain à travers les mesures du Plan Corail. Ce dernier permettra de contracter des prêts à taux zéro à concurrence de 25.000 euros afin d'aider les trésoreries des TPE (Très Petites Entreprises).

Selon l'AFP, Yves Jégo effectuera une "'grande tournée des DOM'  pour 'vendre' ces dispositifs et pour rappeler ceux de la loi de développement économique de l'outre-mer (LODEOM)"
Mardi 19 Mai 2009 - 08:30
Ludovic Robert
Lu 1075 fois




1.Posté par thierry le 19/05/2009 09:04
C'est vrai qu'il ressemble à Mister Bean.

2.Posté par condor le 19/05/2009 09:26
il met des lunettes maintenant notre secrétaire d'état c'est pour voir plus clair!

3.Posté par Eliane Coudepète le 19/05/2009 10:45
N'est-ce pas ce même Yves Jégo qui a désigné Françoise Vergès comme experte transverse de ces états généraux, leur otant ainsi toute crédibilité?
Maintenant le pompier pyromane nous explique que nous dervrions être contents d'être cocus.

4.Posté par pimanzoizo le 19/05/2009 13:34
de plus en plus agressif et méprisant,le gecko!contaminé par le président visionnaire et sa groupie?il va nous priver de dessert?

5.Posté par Choupette le 19/05/2009 15:41
@
1. Posté par thierry le 19/05/2009 09:04
"C'est vrai qu'il ressemble à Mister Bean."

En plus bronzé mais il est loin d'être un guignol...

Il secoue par son langage et c'est tant mieux ! Et tant pis si notre petite et charmante journaliste d'Antenne Réunion en a fait les frais hier soir.

C'est vrai quoi. Faire 20.000 kilomètres en un jour pour s'entendre poser la même question, y'a des limites ! Il n'y avait qu'à se renseigner auprès de la préfecture à propos de la continuité territoriale. Et informer les gens, surtout... non mais.

Pour avoir travaillé longtemps dans le régime européen, je peux vous dire que vous mettez votre susceptibilité de côté si vous voulez avancer.

Ici, il faut toujours nous caresser dans le sens du poil.

6.Posté par Bean comme has been ou Averell Dalton le 19/05/2009 17:28
C'est la seule question que je me pose ... A cause de vous, j'hésite

7.Posté par une famille réunionnaise en métropole le 19/05/2009 18:08
nous avons la grand mère qui est est morte il y a quelques heures, sur notre ile.Nous sommes en métropole, nous venons d'apprendre le décés, et il nous faut nous organiser le plus vite.Nous avons eu des billets à 726euros par personne.Mais il y a aucune aide qui a été faite concernant ces situations, résultat il faut avoir les 726euros comme aujourd'hui, car l'enterrement ne nous attends pas.En général, on ne peut meme pas emmener les enfants voir une dernière fois leur arrière grand mère, les billets sont trop chers.Il faut faire avec.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales