Politique

Yves Jégo : "Je reviendrai rapidement... avec des solutions"

On pensait Yves Jégo installé en Guadeloupe avec ses services... Ce matin, le Secrétaire d'Etat chargé de l'Outre-mer s'est envolé pour Paris afin de "faire le point" avec sa ministre de tutelle Michèle Alliot-Marie puis avec François Fillon, le Premier ministre. En Guadeloupe, la colère gronde...


Yves Jégo : "Je reviendrai rapidement... avec des solutions"

Après une semaine passée en Guadeloupe, Yves Jégo a quitté subitement l'île ce matin... Malgré des avancées notables dans les discussions, les membres du collectif LKP ne comprennent pas ce départ surprise et dénoncent le mépris d'Yves Jégo...

"Je viens rencontrer le Premier ministre, nous allons formater des solutions très rapides" a déclaré Yves Jégo sur Europe 1. Ce matin, le secrétaire d'Etat de la rue Oudinot a décollé de Point-à-Pitre pour Paris. Cet après-midi, il rencontrera François Fillon à 15 heures (heure de Métropole) après une entrevue avec la Ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie.

Après vingt jours de grèves générale et plusieurs avancées, Yves Jégo déclare vouloir peaufiner le dossier lié à une des revendications de LKP : une augmentation de 200 euros sur les bas salaires. C'est ce qui expliquerait le déplacement éclair à Paris. Problème: personne n'a été prévenu alors qu'un pré-accord avait été obtenu... Yves Jégo a aussi déclaré qu'il devait faire le lien entre le Premier ministre, son ministère et Bercy (Ministère de l'Economie), suite aux 108 millions d'euros d'exonérations demandés à l'Etat par le patronat.

Selon Reuters, Elie Domota, porte-parole de Liyannaj kont pwofitasyon (LKP), a vivement "dénoncé le mépris le plus total affiché par le secrétaire d'Etat". Ce dernier a d'ailleurs appelé au rassemblement dans le but de paralyser totalement le département. Les commentaires n'ont pas cessé. Ceci étant, le collectif a obtenu gain de cause sur plusieurs revendications :

- Le gel des prix des loyers des logements sociaux en 2009.
- Une baisse de 10% sur 100 produits de la grande distribution.
- Une baisse de 11 centimes du litre de gazole et de 9 centimes sur le sans-plomb.
- 56 millions d'euros de baisse de taxes et de redéploiement de crédit par la Région.

Sur I-Télé, Dominique de Villepin a déclaré comprendre le sentiment qui règne en Guadeloupe : "Il y a un malentendu qui est en train de s'installer entre la Métropole et l'Outre-mer..." D'après les syndicats locaux, la Guadeloupe devrait connaître une opération "Île morte" dans les jours prochains.

En Martinique et en Guyane aussi :

En grève depuis jeudi dernier, l'intersyndicale martiniquaise (12 syndicats locaux) milite pour une hausse de 300 € sur l'intégralité des salaires. Samedi dernier, des commandos de grévistes ont contraint les clients des grandes surface à "déserter" et les équipes dirigeantes à fermer les rideaux de leurs enseigne.
Sous l'égide du "Collectif du 5 février", les négociations ont repris cet après-midi. Comme en Guadeloupe, une liste de 100 produits devrait être établie en vue d'une baisse globale de 30%. Au sixième jour de blocage, le conflit se durcit en Martinique.

En Guyane, le mouvement en est à ses débuts. Le collectif "Contre la vie chère" a annoncé son souhait d'engager un mouvement d'ampleur dès cette semaine. Rappelons que c'est ce même collectif qui avait débrayé pour une baisse des prix des carburants fin 2008...
Lundi 9 Février 2009 - 16:29
Ludovic Robert
Lu 961 fois




1.Posté par La bombe ! le 09/02/2009 16:39

Un pré-rapport "accablant" pour la filière pétrolière dans les DOM, selon "Le Monde".

http://fr.news.yahoo.com/3/20090209/tfr-social-guadeloupe-petrole-8d303c5.html


2.Posté par Coo2gle le 09/02/2009 16:59
@ La bombe


Après les filous de la finance et des banques, voici les gangsters du pétrole, en attendant les escrocs des compagnies aériennes ?

3.Posté par condor le 09/02/2009 17:11
pour respecter le parrallelisme LA REUNION demandera la meme chose
galouzeau de villepin a été aux affaires il aurait du remettre les choses à plat ' petrole, vie chère, billets,
ses déclarations sont nulles
sarko va devoir trouver un petit obama pour calmer les DOM TOM

4.Posté par jud le 09/02/2009 17:13
et nous pendant ce temps là ! on regarde, on commente et on ne fait rien ! on va se faire avoir ici, tant que personne ne bouge, tant qu'il n'y a pas un ou des leaders décidés à se bouger, on continuera à être des vaches à lait !

5.Posté par Basile le 09/02/2009 17:20
Jégonnerie : "J'ai un problème pour chaque solution !"

6.Posté par nicolas de launay de la perriere le 09/02/2009 17:52
un entrepreneur antillais dénonçait la passivité des services de l'Etat..
Christiane Taubira la collusion entre le monde politique et le monde économique aux Antilles (cf interview de ce jour sur france info)... et à la Réunion ...?

7.Posté par floc'h patrick le 09/02/2009 19:29
Y encore des Euros ?
Ou sont les facilités pour les investisseurs hôteliers vu que la France trouve des moyens pour aider le Cap Vert ...

8.Posté par boyer le 09/02/2009 22:03
ah! ah! ah!

Jego qui se barre au mileu des négociations... le copieur veut faire comme pierre Verges pendant la grève des transporteurs. Il reste plus qu'a envoyer des camions pour bloquer son ministère.

9.Posté par ti_rocky le 10/02/2009 15:33
Yves jego ne retournera pas en guadeloupe...ca va etre chaud lol...
http://www.lesindiscrets.com/article-401-exclusif-yves-jego-ne-retournera-pas-en-guadeloupe.html

10.Posté par ti_rocky le 10/02/2009 16:33
Yves jego ne retournera pas SEUL en guadeloupe... les infos changent vite...

11.Posté par Cambronne le 11/02/2009 10:56

10. Posté par ti_rocky le 10/02/2009 16:33
Yves jego ne retournera pas SEUL en guadeloupe... les infos changent vite...



Vous l'avez dit cher monsieur les infos changent vite..."L'actualité, c'est vous qui la vivez, c'est eux qui gaspille notre pognon pour entretenir leurs avantages Jacobin sans faire les véritables réformes surtout ne pas toucher aux cagnottes du Palais bourbon du Sénat et de la Présidence sans parler des caisses noires qui circulent encore... D'ailleurs pour preuve les Dom Tom peuvent bien être le départ de l'incendie qui risque de ce propager un peu partout en France , Oh...Rassurez vous pas un incendie comme chez les Aborigènes Australiens , non un incendie de ce qui reste des colonies française du bon Roi Louis XVI , le dernier vestige d'un passé glorieux , l'on comprend maintenant en relisant l'histoire pourquoi nos cousins Bourbons de Maurice ont préféré rejoindre la couronne d'Angleterre après la plus grande défaite Napoléonienne sur Mer à Cap Malheureux , l'on perçoit maintenant mieux les dégâts aprés 260 années de Jacobinisme à puisser dans toutes les ressources de ses colonies comme un gros ver parasite , avec sont éternel entêtement à ne vouloir faire les bonnes réformes libérales , je me marre et je comprend la petite colère nerveuse de Sarkozy face à la tchèquie avec son ministre libérale tchèque des finances, Miroslav Kalousek, qui a justement critiqué la position de la France donneuse de leçon il a même affirmé que la tenue du sommet extraordinaire n'était pas forcément et directement liée au plan français de soutien à l'automobile, dont certains aspects suscitent des interrogations en Europe. ...Mort de rire ...Surtout que l'arrogance a eu payé elle ne paye plus ...


Cette condition alimente la polémique en Europe après les propos controversés dont notre M. Sarkozy Président de la République avec sa splendeur et son mépris qu'on lui connait , a su formulé lors de sa prestation télévisée de la semaine dernière.

"Si on donne de l'argent aux industries automobiles pour se restructurer, ce n'est pas pour apprendre qu'une nouvelle usine va partir en Tchéquie ou ailleurs",
avait affirmé le président français. Faut croire que la France cefait des amis en Europe actuellement même Napoléon pouvait compter sur quelques grognards que va t'il rester de la France après les cendres pourtant comme je l'ai déjà dit et écrit ici que, à l'échelle d'un pays, le délai entre causes et conséquences est tellement long.
C'est comme la descente en enfer sur un long toboggan; le point final de chute pourra vous parraitre si lointain - il l'est, peut-être - mais, néanmoins, nous sommes déjà lancés à pleine vitesse et le dernier point intermédiaire ou on aurait encore pu faire demi-tour est déjà dépassé.
La question fondamentale aujourd'hui n'est plus de savoir si on va arriver en bas mais quand et comment allons nous rebondir .

12.Posté par denis le 11/02/2009 13:46
Yves Jego ne sait plus où donner de la tête !
C'est un des premiers responsables des dom à réellement prendre la mesure de la situation.

Du coup, il est sollicité de partout.!!!
En plus il fait des promesses qui sont contrées par sa hierrarchie !

Et comme le dit Cambronne :
"La question fondamentale aujourd'hui n'est plus de savoir si on va arriver en bas mais quand et comment allons nous rebondir "



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales