Politique

Yves Jégo : "Je n’attends rien de mon livre"

Hier, vendredi 20 novembre, Yves Jégo dédicaçait son livre "15 mois et 5 jours entre faux gentils et vrais méchants". Il a brièvement livré son sentiment sur le contenu et les raisons d’être de cet ouvrage.


Yves Jégo : "Je n’attends rien de mon livre"


Amis, lecteurs anonymes et quelques élus étaient présents hier à la librairie Julliard, à Paris, où Yves Jégo dédicaçait son livre "15 mois et 5 jours entre faux gentils et vrais méchants", sorti le 18 novembre dernier.



L’ancien secrétaire d’état à l’outre-mer a expliqué que cet ouvrage avait été écrit "sans hargne mais aussi sans langue de bois, à l’image de [son] action au sein du gouvernement".



"Ce livre est l’occasion d’ouvrir un éclairage sur la coulisse, de faire en sorte que, ce que j’ai vécu, notamment dans cette crise antillaise, je puisse le partager avec celles et ceux qui ont suivi cette actualité, et de donner cette vision des choses. Je n’en attends rien. C‘est une sorte de solde de tout compte, c’est un point final à une aventure qui a été formidable pour moi, même si elle s’est finie difficilement pour ma carrière professionnelle. Et à une rencontre que je n’oublierai pas, c’est celle des outre-mer, et je crois que je resterai à jamais marqué par cette période".



Sur la nomination de Marie-Luce Penchard pour le remplacer à son poste, il ne pense pas que le fait qu’elle soit domienne représente nécessairement un inconvénient. "Au-delà-du personnage, c’est l’intérêt général qui doit compter", a-t-il précisé. Une allusion sans doute à ceux qu’il dénonce dans son livre, "ceux qui sapent le travail, ne pensent qu'à préserver leurs carrières, leur longévité politique".



Concernant François Fillon, il a affirmé n’avoir reçu de sa part absolument aucune réaction par rapport à cette publication. Le premier ministre semble donc persister dans son mutisme envers Yves Jégo. Un mutisme que lui reproche largement le député dans son ouvrage. "Suite à mon limogeage (…), le Premier ministre que j'ai servi loyalement pendant 15 mois, n'a pris la peine ni de me recevoir ni de m'appeler» écrit-il entre autres anecdotes et révélations.


La sénatrice Anne-Marie Payet (Union Centriste)
La sénatrice Anne-Marie Payet (Union Centriste)

A gauche, Patrick Karam (délégué interministériel), à droite, le député Victorin Lurel (SRC)
A gauche, Patrick Karam (délégué interministériel), à droite, le député Victorin Lurel (SRC)

Amis et lecteurs sont venus nombreux
Amis et lecteurs sont venus nombreux

La femme d'Yves Jégo a elle aussi assisté à la dédicace
La femme d'Yves Jégo a elle aussi assisté à la dédicace

Yves Jégo : «Ce livre est une sorte de solde de tout compte, c’est un point final à une aventure qui a été formidable pour moi»
Yves Jégo : «Ce livre est une sorte de solde de tout compte, c’est un point final à une aventure qui a été formidable pour moi»
Samedi 21 Novembre 2009 - 15:08
Bérengère Lefèvre
Lu 3083 fois




1.Posté par pimanzoizo le 21/11/2009 15:16
Avec Anne Marie Payet,pas sur que son bouquin fasse un tabac ..

2.Posté par erick le zoreil le 21/11/2009 15:52
euh il faut le plaindre ? il était bon et sûrement meilleur que l'actuelle mais bon ça reste un homme politique dans toute sa splendeur......
donc quelqu'un en qui on peut avoir une confiance absolue ;-))

ps : par contre sa femme est mignonne .....

3.Posté par N'est pas journaliste politique qui veut le 21/11/2009 16:46
Il a su remettre à sa place Yolande CALICHIAMA sur Antenne Réunion. Merci déjà pour ça.

4.Posté par condor le 21/11/2009 17:10
si onl'achète c'est défiscalisable?

5.Posté par L outremer merite mieux le 22/11/2009 02:35 (depuis mobile)
Sur 15 mois à travailler pour l'outremer, jego ne se soucie que de citer la Guadeloupe, Domota, la Martinique et....???? Et c'est tout!!! La Réunion ne revient qu'une seule fois, pour dire que malheureusement il devait etre a la reunion et pas aux antilles. Pas un mot sur la polynésie, rien sur la nouvelle caledonie, sur mayotte, wallis ou saint pierre et miquelon. Une vision bien étriquée de l'outremer. Jego montre bien dans ce livre que sa vision du travail de ministre etait limitée aux antilles. Un sous-ministre des antilles en gros donc. A quand un vrai ministre de tout l'outremer???

6.Posté par beverly, une réunionnaise le 22/11/2009 14:29
quand un salarié se fait foutre dehors dans le privé, je pense que c'est pire.Il n'est pas recu lui non plus.En prime, on lui dit qu'il a mal fait son travail, c'est pour cela qu'il est foutu dehors.Souvent, il n'y a pas d'explications, les médias en parle.A croire que dans les hautes sphères c'est le meme fonctionnement, d'après le livre de Mr Jego.Je ne pense pas que nous, notre ile, pendant la durée de son mandat de ministre, nous avons quelque chose à lui reprocher,il a essayer de faire son travail le mieux qu'il a pu concernant notre ile.
hier soir il est passé sur la 2 dans une emission pour son livre.l'émission on n' est pas couché.il s'est fait allumé par "le mechant et, le méchant" ils sont deux à lui tomber dessus, il l'a meme traiter de "politicochien" dans l'émission.Je ne connaissait pas ce terme, je l'ai appris hier soir.Je pense comme en bas les salariés, il ne comprends pas pourquoi il a été foutu dehors.Lui, il a encore sa fonction de maire je crois, il n'est pas au chomage en train de pointer comme mon voisin et beaucoup qui travaille dans le privé.
Enfin, chacun sa vie.Moi, je ne le reconnais plus.

7.Posté par mansour le 22/11/2009 16:21
Moi c'est de ce monsieur dont je n'attends rien!

8.Posté par gerard le 23/11/2009 14:14
NAturellement les privilèges du pouvoir et son arrogance lui manque ènormement ,il est devenu un courtisant de 5eme categorie QUELLE HONTE POUR UN ANCIEN SOU MINISTRE QUI PASSE SON TEMPS à se pleurnicher et en attaquant monsieur fillon à defaut d,oser s,enprendre à sarko oui il èspere encore ? et votre dignitè jègot ?
partez en vacances aux antilles evec votre ami karam sans l,argent des contribuables.
MERCI et bravo à sarko et fillon
gerard
vive madame penchard et son cabinet

9.Posté par madi le 25/11/2009 00:53
QU.elle ne fût pas ,ma stupefaction d;enttendre jègot dire que madame penchard est nomèe ministre ,prèsque ;grace à sa maman ; inadmissible pour un ancien sous ministre .
Très sincèrement ,elle est competente ,consensuelle ,et pas du tout colèrique .
madame penchard ,que dieu vous protege ,pour realiser vos projets avec courage ,la ou l,autre à echouer .
madi

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales