Sport

Yves Ethève consulte ses "amis du foot" avant le couperet du CNOSF


Yves Ethève prend les devants. La décision du CNOSF ne doit plus tarder (photo d'archives)
Yves Ethève prend les devants. La décision du CNOSF ne doit plus tarder (photo d'archives)
Le CNOSF reste muet pour encore 48h. Tout au plus. La Ligue réunionnaise de foot n’a donc toujours pas de leadership désigné.
 
De son côté, l’ex-président Yves Ethèves ne perd pas de temps. A son invitation, étaient réunies hier soir au Ciné Cambaie environ 150 personnes, des "amis du football" comme le suggère son colistier de la liste d’expérience pour un projet d’avenir, Jean Hugues Tossem.
 
Yves Ethève s’est montré "optimiste sur l’issue de la décision du Comité national olympique et sportif français, sans être sûr non plus", tempère immédiatement le fidèle de la première heure.
 
La réunion d’hier soir, perçue pour beaucoup comme celle qui devait rendre public la décision du CNOSF, sera donc celle qui la précèdera. Selon les informations que peut détenir celui qui a porté ce même recours devant l’instance consultative, elle devrait être divulguée "au plus tard dans deux jours". Le foot péi n’attend que ça. Voilà un mois que les regards sont tournés vers Paris.

Le championnat a repris ses droits avec un règlement 2014 reconduit en l’état et qui comporte d’ailleurs quelques curiosités. Comme ce championnat de D2 départementale officiellement de 3 poules de 14 clubs alors que dans les faits, 12 clubs jouent dans 4 poules. C’est ainsi depuis l’année dernière. "Lors d’une réunion, de nombreux clubs ont indiqué être favorables à cette configuration", indique le directeur général de la Ligue. Mais le correctif sera apporté dès qu’une assemblée élue pourra prendre (enfin) en main la destinée de la maison sportive.
 
"Ce sont les clubs qui décideront"

En attendant, la grand-messe d’hier s’est déroulée sur le ton de la "convivialité" selon les invités. Un tour de table marqué par l'inquiétude des clubs. "Les dirigeants ont déploré la situation un peu confuse" qui règne dans le football local. "Ils sont plutôt inquiets et souhaitent que les choses redeviennent normales", a-t-on entendu ici et là.
 
Moins anodine cette fois, une autre phrase de ce compte-rendu post-réunion donne la mesure de la détermination du président évincé par le tribunal en novembre 2014. "Quelle que soit la décision (du CNOSF), ce sont les clubs qui décideront". Cela revient-il à dire qu’en cas de confirmation d’élimination de sa liste pour l’élection, Yves Ethèves tentera coûte que coûte de faire avorter le boulevard qui se présentera à la liste adverse ?
 
Non, à entendre les proches d’Yves Ethève qui se contentent de relayer qu’une "réflexion" sera menée sur un éventuel recours. S’agissait-il, dans ce cas, pour Yves Ethève, de compter ceux sur qui il pourrait lui-même compter, une fois que la décision sera connue ? Là encore, la réponse est négative. 

N’étaient présents que "des personnes qui avaient envie qu’on parle de football".

"Les footeux n’ont pas de doute sur le soutien qu’ils apportent à Yves Ethève. Le monde du football sait qu’il a été et sera encore un protecteur pour le foot local", indique Jean Hugues Tossem. C’est donc sous le signe de la marque de "confiance" à un président qui a fait tourner le foot péi pendant plus de trente ans que les nombreux invités ont répondu présent hier. Tous paieraient pour revoir leur acteur préféré jouer sa fin de mandat jusqu’au bout, en 2016.
Mercredi 8 Avril 2015 - 07:34
LG
Lu 1543 fois




1.Posté par Tigarslacour le 08/04/2015 09:35
heureusement que le ridicule ne tue pas...lors d'un match quand on fait un réserve sur un joueur non qualifié l'équipe perd... C'est tout dit, c'est Etheve qui retarde les échéances à coup de recours inutiles...

2.Posté par dédé le 08/04/2015 12:07
Bien dit @ post1 c'est Etheve qui retarde les échéances à coup de recours inutiles.....

3.Posté par darloute le 08/04/2015 12:24
Pourquoi ce coup de force? Est ce qu'il a le droit de faire çà, alors qu'il n'est plus président?

4.Posté par Saint-Bernard le 08/04/2015 12:55
on doit beaucoup à Yves ETHEVE et à son équipe, le foot Réunionnais à évoluer , foot féminine , foot loisirs , centre de formation , réunionnais évoluant en métropole , il n'a pas besoin de sa pour vive il donne son temps son expérience

5.Posté par Je suis un mouton le 08/04/2015 14:03
@post 4 : Ou lé sur ou lé dans football la rényon ou ? Si yves etheve norai été bon, le TGI de saint denis n'aurai pas annuler son élection. C un magouilleur de premiere qui ne pense qu'a sa pomme. Allez donc voir l'ambiance déplorable qui regne sur les terrains des petits clubs le dimanche apres midi. Le foot à la Rényon ou gagnerai crise cardiaque des fois tellement c nimporte koi. En 32 ans il n'a fait qu'augmenter les inégalités entre les clubs et magouiller avec les collectivités a des fins personnels pour se construire un patrimoine, pour ne pas dire un empire. Il faut rendre la ligue aux clubs comme le propose ses opposants et vous verrez l'ambiance sera beaucoup plus cordiale et sereine pour enfin faire évoluer le foot péi!

6.Posté par NOU I AIME PA LI .COM le 08/04/2015 15:54
Mr ETHEVE est un dictateur ,et c est à tour pour être expulser, heureusement qu 'il y a la justice pour rendre le foot réunionnais plus équitable ,parce que ces décisions ont faits avantager les clubs di sud et sa suffit.

7.Posté par A moins que je ne me trompe le 09/04/2015 00:54
Mi pense sincèrement que lu connaît le résultat de son recours. A moin aussi mi connaît maintenant vu les teneurs de ses propos. Cela ne fera que du bien au football réunionnais de ne voir cet énergumène a la tête de la ligue.

8.Posté par kachane le 09/04/2015 09:02
"Il n'a pas besoin de ça pour vivre" .... mais c'est son EGO qui affame les petits clubs et qui mine le foot réunionnais.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 15:42 La gymnaste Marine Boyer de retour à la Réunion

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales