Faits-divers

Yves Ethève assigne Zinfos974 devant le tribunal de grande instance de Paris


Yves Ethève assigne Zinfos974 devant le tribunal de grande instance de Paris
Zinfos974 et son directeur de publication Pierrot Dupuy, sont assignés devant le tribunal de grande instance de Paris, plus précisément devant la Chambre de la Presse, par Yves Ethève, l'actuel président de la LRF (Ligue Réunionnaise de football).

Une assignation qui fait suite à l'article paru dans nos colonnes : "Recours auprès du CNOSF: La liste Ethève a-t-elle falsifié le PV d'élection ? ". Selon les avocats d'Yves Ethève plusieurs propos "diffamatoires" auraient été écrits, notamment le titre de l'article, ce qui aurait porté un "grave préjudice" et aurait "terni l'image" du président de la LRF "soucieux de faire prévaloir les valeurs du sport ainsi que les comportements éthiques et moraux dans le sport".

Après la parution de cet article, Yves Ethève avait sollicité auprès de notre rédaction un droit de réponse (voir l'article : Droit de réponse d'Yves Ethèves à notre article sur le PV falsifié de la LRF ), droit de réponse que nous avions publié.

Mais depuis cet épisode, les choses se sont accélérées à la LRF. Le recours porté devant le CNOSF (Comité national olympique et sportif français) par la liste perdante lors de l'élection à la présidence de la Ligue a porté ses fruits. Le comité a prôné dans ses conclusions la tenue d'une nouvelle assemblée générale en vue de "pourvoir à nouveau aux postes de membres du comité directeur de la ligue", donnant ainsi raison aux opposants à Yves Ethève.

Après cet épisode, certains membres de la liste opposante avaient même décidé de déposer plainte contre X au début du mois de juillet. Une plainte pour faux et usage de faux.

Ils espèrent que la justice pourra se prononcer sur l'authenticité de ce fameux PV présenté devant le CNOSF et qui vaut aujourd'hui à Zinfos974 d'être assigné devant le tribunal de grande instance de Paris.
Mardi 6 Août 2013 - 09:37
La rédaction
Lu 8393 fois




1.Posté par rico le 06/08/2013 16:08
porter plainte car un article a porté sur la place publique une simple interrogation relève de la bêtise. cela voudrait il dire que le simple fait de s'interroger équivaut à une accusation? faudrait il creuser un peu plus pour découvrir les magouilles d'un panier de crabes?

2.Posté par marcopolo le 06/08/2013 17:42 (depuis mobile)
un blogueur devant les tribunaux à quand une réel zone de liberté dexpression garantie? porter plainte pour un oui ou un non c le meilleur moyen de décourager zinfo et autres..pathétique

3.Posté par Choupette le 06/08/2013 17:59
Il faudra engager des juristes pour écrire les titres dorénavant ...

4.Posté par Il y a un problème? Yes sir... le 06/08/2013 18:01
" Selon les avocats d'Yves Ethève plusieurs propos "diffamatoires" auraient été écrits, notamment le titre de l'article"
.............................................
Le titre ne porte pas d'accusation mais pose une question et on a jamais été condamné pour une question....Le reste de l'article n'est également qu'interrogations. Dès lors, il me semble que le zafair n'ira pas loin.

5.Posté par houps! le 06/08/2013 18:11
je ne voudrais pas être le toubib radin à qui il loue la maison, il y a risque de procès, hé hé!!!

6.Posté par KAFIR le 06/08/2013 19:23
Et la liberté d'expression bordel de merde !!!! Potiniya ?
KAFIR

7.Posté par diem le 06/08/2013 23:10
Le président de la Ligue est "soucieux de faire prévaloir les valeurs du sport ainsi que les comportements éthiques et moraux dans le sport". C'est l' hôpital qui se moque de la charité.
L'Ethique du football réunionnais c'est bien lui qui en bafoue. Souvenons-nous de ses déclarations au lendemain de la proposition du COMITE NATIONAL OLYMPIQUE ET SPORTIF FRANÇAIS qui est une haute INSTITUTION, pas une Antenne décentralisée de la FFF comme l'est la LRF, qui lui recommande de procéder à de nouvelles élections. Quelles ont été ses déclarations dans la presse.? :
- Interrogé le même jour sur une antenne radio, il évoque « une vaste farce »
- " les recommandations du CNOSF résultent d’une querelle que se livreraient le Comité et la FFF à coups de conciliations bazardées.
Et de dire des propos de manière éhonté, laissant croire que cette haute institution "n'a écouté qu'une seule partie" en sachant très bien qu'il était représenter par un avocat, et sa seule et unique défense se reposait sur "un autre mensonge"...
Est-il soucieux de l'éthique quand il traite une liste d'opposant "de bras cassés"?
Cette plainte qui n'est autre une tentative d'intimidation envers la seule presse qui ose défendre un certain pluralisme. Car il est vrai on n'a pas trouvé , une presse très courageuse pendant toute cette épisode électoraliste. Del'annonce d'une liste opposante en passant par "les programmes " ,l'élection et le post électoral. A commencer par la chaîne publique. ...
Monsieur le directeur de publication et monsieur Pierrot Dupuy ne soyez pas effrayés, le personnage vous montre son vrai visage, le masque est tombé. Il ne faut pas s'en prendre à lui. C'est un intouchable...
Que se soit un Président de la république (souvenons-nous de l'avant dernier) les journaux nationaux ne l'on pas ménagé, que se soit Monsieur le Président de la Fédération où les journalistes ne sont guère "arrangeants ou compatissants" quand les occasion se présentent. Nous ici sous nos cocotiers on a un "dirigeant" qui se prend pour un chef d'état. Et pourtant on est bien dans un espace sportif, il est un personnage public, il ne tolère aucune contradiction, ou opposition.
Est-ce cela les valeurs du sport?
Un haut dirigeant sportif avait dit :
- « POUR ÊTRE RESPECTÉ, IL FAUT RESPECTER LES AUTRES »
Et nous on commence à rire. Et le meilleur reste à venir..

8.Posté par noe le 07/08/2013 09:55
Un indigné de plus comme il y en a tant !

Ils ont vraiment du fric à perdre .... ces indignés-péi .

9.Posté par zinfo-iste le 07/08/2013 10:36
Bin dit donc....
Zinfo la voix qui dérange et qui faudrait faire taire ???

10.Posté par marc le 07/08/2013 10:38
Le président ETHEVE a-t- présenté le fameux document contesté devant le tribunal de grande instance de Paris ? Rien qu' à la vue de ce document on sent "l'imposture" . Le feuillet concernant la partie "des observations et des remarques " se trouve comme par hasard en intercalaire, à part le nom du président de un paraphe, rien ne permet d'affirmer la véracité cette feuille .
Comme d'habitude il intimide, mais cette fois-ci c'est à la presse qu'il s'en prend. La maison institution commence-t-elle à s'affoler ? Pour quelqu'un qui se disait serein ! Lui qui déclarait qu'il n'a pas dans la salle d'élection ce jour-là! Comment peut-il affirmer que c'est la diffamation ? Est-il vraiment sûr de la authenticité du document? Une plainte a été déposée, il serait plus judicieux de laisser la justice de se prononcer. Surtout il n'y pas que des enfants de coeur....Il y a des antécédents.

11.Posté par VILETAN le 07/08/2013 13:54
Quand le foot "péi" sera-t-il débarrassé de ce personnage ? Longtemps, nous avons cru la chose impossible, tant il restait impuni et semblait intouchable. Mais la dernière décision du CNOSF nous permet d'espérer de nouveau.
Yves Ethève, c'était un peu, jusqu'ici, le président d'une république bananière : tous en souffrent, personne n'en veut ; mais il est toujours réélu avec des scores incroyables.
J'espère seulement que l'on va en finir avec les compromissions qui ont été la règle lors des élections ces 30 ou 40 dernières années, et que les gens qui lui ont donné leur vote, par intérêt ou par crainte, se rangeront enfin derrière une liste plus démocratique. Inch Allah !

12.Posté par poutine le 07/08/2013 14:44
J'ai lu et relu l'article incriminé.Vraiment rien de diffamant. Les vraies questions sont posées. C'est vrai qu'elles gênent car le feuillet concerné est sujet à interrogations. Comment un ancien directeur d'école et un homme de loi ont-ils pu transmettre un tel document ? Pour éviter, toute contestation possible,dès qu'on est sur un feuillet" volant", le plus petit dirigeant sait que les paraphes de toutes les personnes concernées doivent y figurer. Ce n'était pas au président Ethève de monter au créneau et de prouver la bonne foi du document,c'était au PDT de la Commission Électorale, le cas échéant le secrétaire. On ne les a pas encore entendu. Rien ne dit aussi que beaucoup de choses ont pu se dérouler dans le sud, à l'insu du PDT de la LRF, tellement qu'il y a des connivences entre certains membres de la ligue quelques membres de la C. Électorale. Le président aurait dû avoir une attitude plus réservée... L'espace de Liberté doit exister à la Réunion et il faut le protéger . Votre attitude, Mr Y.E est contradictoire, vous qui profitez souvent de la tribune que vous offrent la presse et les médias(parfois complaisants et compatissants à votre égard). Un homme public doit savoir accepter de ne pas faire l'unanimité. Si on devait porter plainte contre vous, chaque fois que vous avez soit dénigré vos collaborateurs, insulté et rabaissé vos contradicteurs, tenu des propos déplacés ...

13.Posté par coco le 09/08/2013 15:01
Comment ça ? Ternir l'image d'Yves ETHEVE..... encore faudrait-il que son image soit reluisante!
Tout le monde connait ce que vaut ETHEVE...pas grand chose, c'est de notoriété publique!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 11:10 Route de Mafate: Un motard décédé après une chute

Dimanche 11 Décembre 2016 - 08:53 Carambolage à la Possession: 7 voitures impliquées

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales