Politique

Younous Omarjee veut "un souffle nouveau pour les Outre-mer"

Younous Omarjee, premier vice-président de la commission du développement régional au Parlement européen, participe cette semaine à la 20ème conférence des présidents des Régions Ultrapériphériques (RUP) en Guadeloupe.


Vendredi, les présidents des 9 RUP de France, d’Espagne et du Portugal, ont signé une déclaration commune dans laquelle ils demandent, entre autres, à la Commission européenne de soutenir un plan pour la création d’emplois. Un objectif partagé par le député européen, qui a souligné dans son discours "la violence avec laquelle la crise avait touché en priorité les RUP en termes d’activité économique et de chômage". 

"La cohésion doit être notre horizon" a ensuite affirmé à Corina Cretu, la commissaire au développement régional également présente à Basse-Terre. Evoquant le Plan Juncker, le premier vice-président a expliqué qu’il était impératif qu’il profite à toutes les régions d’Europe, principalement les moins développées. "Pour cela, des clarifications en termes de gouvernance sont nécessaires, et le Parlement devra se trouver associé aux décisions du comité de pilotage" a-t-il insisté.
 
Younous Omarjee a aussi rappelé les grandes lignes de son rapport d’initiative, voté par "une écrasante majorité" au Parlement européen en février 2014. "La transversalité des questions qui concernent les RUP nécessite de repenser l’outre-mer européen, cela passe par une meilleure organisation au niveau européen. La création d’un groupe de contacts entre l’administration, les commissaires compétents et les députés européens me parait plus que jamais essentielle".

‪Sur les questions agricoles, Younous Omarjee a énoncé que le Parlement européen prendra prochainement des initiatives sur le dossier du sucre."Nous devons être créateur pour imaginer et proposer des mécanismes nouveau de soutien aux planteurs dans la perspective de la fin des quotas sucriers ; n’est-il pas possible de trouver pour nos RUP un nouveau système qui s'inspire de l'ancien STABEX/SISMINE qui permettrait d'activer des sécurités en cas d’effondrement des cours mondiaux" a-t-il évoqué à titre d'exemple.  

Le député a également détaillé les raisons pour lesquelles, dans le respect de l'article 349, il préconise un rapprochement des RUP avec les PTOM. Il a dans cette perspective appelé la Commission européenne à lancer de grands programmes qui couvrent tout l'outre-mer européen dans les domaines de la biodiversité, du changement climatique, de la santé, de la vulcanologie et de l'économie de la mer. 
Il a aussi insisté sur l’idée que la mer et les océans représentent une belle ambition pour les RUP et l'Europe. "La géographie du 21ème siècle n’est pas celle du 20ème. Avec les mers et océans l'Europe est une Europe monde et nos îles ne sont pas petites et étroites mais immenses".

"Soyons fiers de nos territoires. Reconnaissons leurs potentiels. Donnons leur un nouveau souffle!" a-t-il appelé. 

S'adressant aux présidents des régions, il les a invité à prendre la pleine mesure des pouvoirs du Parlement européen et leur a affirmé sa disponibilité et celle de la commission REGI pour approfondir le dialogue avec la Conférence des Présidents des RUP. Il a enfin salué la "très grande qualité de son dialogue" avec la Commissaire Corina Cretu et lui a assuré de son soutien dans le "travail engagé pour concrétiser les objectifs posés en commun pour les RUP".
Samedi 7 Février 2015 - 16:20
.
Lu 1279 fois




1.Posté par KLD le 07/02/2015 18:48
Manifestement , ce monsieur défend très bien l'outre mer , donc la Réunion , bravo et encouragement à lui !

2.Posté par domien le 07/02/2015 19:23
vous nous faites un compte rendu du député européen, c'est bien car vous êtes le seul.
Par contre , la région réunion n'était pas présente à cette rencontre des RUP?

3.Posté par David Asmodee le 07/02/2015 19:33
Ben si tu veux un souffle, pète un coup, Mr Octroi de Mer pour tous.

4.Posté par noe le 07/02/2015 19:35
Une recette pour attirer les faveurs !

Nems à ma façon

1)Faire revenir le blanc de poulet (ou porc) dans une poêle. Ajouter un peu de carotte râpée, oignon râpé, et les crevettes coupées en tronçons. Mélanger dans un bol la préparation avec la sauce de nuoc man et l'estragon. Faire cuire le vermicelle de soja dans de l'eau chaude pendant 2 minutes, l'ajouter à la préparation.
2)Tremper une galette de riz dans de l'eau chaude pour la ramollir. Faire sécher sur un torchon. Placer une petite quenelle de préparation sur la galette et rouler comme un nem. Répéter l'opération pour chaque nem.
3)Pour finir
Faire frire quelques minutes dans de l'huile. Servir avec de la salade, de la menthe et de la sauce ... (nuoc man+jus de citron+ail râpé+sucre+carotte )
Bon appétit !

5.Posté par la lutte finale le 07/02/2015 20:02
il la défend mal !

6.Posté par ALEXANDRA le 07/02/2015 20:03
des emplois oui, mais avec toutes les faillites des entreprises, on va où ?

7.Posté par KLD le 07/02/2015 20:12
mi nem à ou !!!

8.Posté par Denis le 07/02/2015 20:25 (depuis mobile)
Omarjeee député de gauche qui fait voter à plusieurs reprises par l''Europe de merde le renouvellement de l''octroi de mer. L''octroi de merde l''impôt colonial. KLD Kan L''impôt Déconne satisfait!

9.Posté par Laïcien le 07/02/2015 20:48
In député européen zis po lo nom ,, sa mêm ,,sans plis .

10.Posté par KLD le 07/02/2015 22:54
sans octroi de mer, nos si fameuses collectivités locales augmenteraient allégrement les impots ?complexes non !!!!!! ou alors tva au taux hexagonales et impots aux taux hexagonales ??? c'est pas si simples mon zami Denis ............l'économie de comptoir de Goches ou de Droites restent une économie de comptoirs , hein ???

11.Posté par Alfred le 09/02/2015 09:30
Pour l octoi de mer , c est la région reunion qui a fait la demande pour renouveler. Adressez vous donc à Didier Robert et arrêter de vous en prendre au député européen qui n y est pour rien

12.Posté par David Asmodee le 12/02/2015 19:38

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales