Economie

Yann de Prince réélu à la tête du Medef Réunion pour trois ans

Sans surprise, puisque seul candidat déclaré, Yann de Prince a été réélu à la tête du Medef de la Réunion pour trois années supplémentaires. En poste depuis juin 2010, ce sont plusieurs gros chantiers économiques qui l'attendent, notamment la défiscalisation ou la question du gel des dettes fiscales et sociales.


Yann de Prince réélu à la tête du Medef Réunion pour trois ans
En mai dernier, Yann de Prince, actuel PDG d'Izi, a annoncé officiellement sa candidature en vue des élections pour la présidence du Medef à la Réunion. Un second mandat après avoir succédé à François Caillé, démissionnaire, en juin 2010. Sans surprise, puisque seul candidat en lice, Yann de Prince a été réélu ce soir lors de l'assemblée générale ordinaire du Medef qui se tient au Parc des Expositions de Saint-Denis.

"Effectivement, j'étais le seul candidat mais c'était un signal fort que les adhérents et syndicats voulaient donner autour de nous, à nos partenaires. Un message de cohésion et une volonté d'unité dans notre mouvement. Je veux croire qu'il s'agit d'une reconnaissance du travail qui a été fourni pendant les trois dernières années. J'accorde beaucoup d'importance au message qui est donné et je prend toute la mesure de la responsabilité qui est la mienne avec une volonté d'aborder ce mandat dans la continuité des actions qui ont été faites et entreprises", explique Yann de Prince.

Mais le président du Medef entend changer la "tonalité" des actions menées par l'organisation patronale dans un contexte économique et social jugé dégradé à la Réunion. "Depuis plusieurs années les décisions des gouvernements ont laminé l'économie locale avec des dispositifs arrêtés sans la moindre évaluation. Près de 18.000 entreprises ont mis la clé sous la porte en trois ans et un taux de chômage explose. Si je me donne un objectif, c'est vraiment celui d'entendre et faire entendre la voix des chefs d'entreprises. La Réunion doit prendre son destin en main et trouver les ressorts pour retrouver le chemin du développement et il faut qu'elle soit aidée pour cela", poursuit Yann de Prince.

Et les dossiers brûlants ne manquent pas pour ce second mandat. Outre la problématique des dettes fiscales et sociales, le dossier de la défiscalisation est important pour le Medef Réunion. "C'est un sujet vital pour les entreprises. La bonne nouvelle vient de la volonté du gouvernement qui souhaite garder le dispositif dans un cadre général. Mais comme vous savez le diable se cache dans les détails. Et un certains nombre d'incertitudes ont été exprimées par le gouvernement. Il faut impérativement les lever car elles pourraient être préjudiciables pour les entreprises. Nous allons être très vigilants sur ces points", rappelle Yann de Prince.

Mais le président du Medef insiste sur un point, la nécessité de pérenniser le dispositif de défiscalisation dans le temps. "Il y a une forme de lassitude, d'exaspération des entrepreneurs de voir qu'un dispositif mis en place et remis en cause le lendemain", ajoute-t-il.

Yann de Prince a désormais trois ans pour continuer le travail et répondre aux attentes des entreprises locales.
Jeudi 4 Juillet 2013 - 17:40
Lu 806 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales