Moto

Yamaha X-Max, la version 250 cm3

Jeudi 30 Avril 2009 - 08:18

Le deux roues idéal pour circuler en ville et en péri urbain pourrait bien ressembler au X-Max en version 250 cm3. A peine plus lourd qu’une 125 et bien plus puissant, Yamaha renouvelle ici une incursion sur une cylindrée moyenne car il y eut une époque où le motard avait le choix de multiples cylindrées entre la 125 et la 750.


Yamaha X-Max, la version 250 cm3

Le 250 ressemble comme deux gouttes d’eau à son petit frère de 125 cm3 et si ce n’était le petit sigle sur le côté indiquant la cylindrée, il faut être connaisseur  pour s’y retrouver. De plus prés, la hauteur de selle est différente tout comme le freinage.


Yamaha X-Max, la version 250 cm3

Le tableau de bord est très honorable pour un scooter avec même un manomètre de température (certains motards vont en être malades !!!) et un compteur kilométrique à rebours dés que vous entamez la réserve.


Yamaha X-Max, la version 250 cm3

Le X-Max 250 se révèle nerveux et affectionne particulièrement la ville comme terrain de jeux. Nerveux et freinant bien, il se rit des embouteillages d’autant que son embonpoint (seulement 10 kgs de plus que le 125) le rend très maniable, avec en outre un coffre immense qui logera facilement le casque, le blouson et un ordinateur portable.


Yamaha X-Max, la version 250 cm3

Il acceptera aussi de sortir de la ville pour peu que la chaussée ne soit pas trop dégradée car sinon les reins du pilote souffriront un peu, encaissant les rebonds de la roue arrière. Le freinage est efficace et l’absence de l’ABS ne se fait pas trop sentir tant que l’on dose correctement  la pression aux leviers.


Yamaha X-Max, la version 250 cm3

La protection reste honnête sauf pour les grandes tailles qui opteront pour une bulle haute. La position est typée « scoot » à savoir pieds en avant avec la possibilité d’adopter une position plus motard en utilisant l’arrière du plancher traversé par une poutre. Le monocylindre 4 temps ne s’en laisse pas compter et accepte de monter dans les tours d’autant que la transmission ne rend jamais la main et encaisse bien la puissance du moteur.


Yamaha X-Max, la version 250 cm3

Fiche produit : Yamaha X-Max, 250 cm3, 20cv, monocylindre, 4 temps, frein à disque Av et Ar. Tarif : 6 469 euros. 

Axel Thiro
Lu 3636 fois



1.Posté par lamarmotte le 30/04/2009 11:17

Contre 4850 en métropole. Soit 33% plus cher.)
Alors que yamaha avait eu la bonne idée de ne pas placer le prix trop haut par rapport à la 125. (qui souffre déjà d'un prix neuf assez élevé la bas.)

A noter qu'un 300 gts chez piaggo a plus de classe et coute moins cher pour le coup. (Alors qu'il est plus cher en métropole.)
C'est marrant de voir que le manque de concurrence à la Réunion fausse complètement le positionnement tarifaire des marques moto. (surtout du fait d'un concessionnaire d'ailleurs)

2.Posté par Impeccable pour un fonctionnaire avec ses 53% le 30/04/2009 18:43

logique, tout à fait logique.

3.Posté par je prends pas malgré que je sois un fonctionnaire avec mes 5 le 30/04/2009 19:49

oui c'est vraiment trop cher....on continue dans le foutage de gueule

4.Posté par jacques le 01/05/2009 15:12

Heu pour le 300 GTS, c quand même pas la même musique... Côté technologie, fiabilité et qualité de finition ya pas photo. Quand à la tarification, tant que chez Yam ils feront venir leurs bécanes de métropole on aura des tarifs comme ça... Conclusion, les machines font le tour du monde avant d'arriver chez nous et tout le monde marge au passage!!!

5.Posté par lamarmotte le 01/05/2009 18:40

C'est vrai que le 300 gts ne joue pas dans la même cour. Même si je reste dubitatif sur le bond en qualité de finition et la fiabilité (difficile d'évaluer la fiabilité d'un modèle qui vient tout juste de sortir.) Mais c'est surtout un positionnement sur des créneaux différents qui séparent ces modèles. Ca ne change rien au fait qu'initialement un 300gts coute plus cher qu'une x-max et qu'ici, ce rapport s'inverse.

Je me suis permis cette comparaison pour souligner simplement le fait que les marges aléatoires des distributeurs locaux faussent le positionnement tarifaire initial des constructeurs. Et non pas pour un comparatif technique.

6.Posté par lamarmotte le 01/05/2009 18:53

mea culpa.
Ayant pris la peine de vérifier le surcout local du 300 gts, il apparait qu'il est également de l'ordre de 30%. Ce n'était donc vraiment pas un bon exemple. Je le concède et je m'en excuse.

Je serais quand même curieux de savoir le prix local d'un honda forza 250 ou tout autre scooter gt de la marque de cylindrée équivalente.

7.Posté par jacques le 02/05/2009 17:31

Pour Lamarmotte, le 250 Forza a fait une trés rapide incursion sur le marché local l'année dernière, vite sorti de la gamme à cause d'une tarification plus proche du T-Max que du X-Max, le prix de la technologie de ce super scooter...

8.Posté par lamarmotte le 03/05/2009 08:52

Il souffre du même problème en métropole. Ce n'est pas vraiment son prix dans l'absolu qui m'intéresse, mais la différence entre le prix métropole et le prix local. (Question de voir si la sogecore se fait aussi une marge de 30% sur ce genre d'engin.)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 7 Janvier 2014 - 16:54 La galette des motards

Samedi 30 Novembre 2013 - 16:54 FFMC, mise au point et recentrage