Blog de Pierrot

Y en a marre que les usiniers se foutent de la gueule des planteurs

Jeudi 29 Juin 2017 - 17:48

Depuis environ un mois, la Réunion connaît un nouveau mouvement de colère des planteurs causé par la surdité de TEREOS et des pouvoirs publics.
 
Il faut bien reconnaître que la situation de la plupart des planteurs qui tirent le diable par la queue et qui triment au soleil pour survivre, n’est pas tenable au regard des bénéfices engrangés par TEREOS.

Pire, ces usiniers affichent un mépris à l'égard des planteurs en restant silencieux à la demande de négociations. Dernier exemple en date : ils viennent de faire savoir qu'ils ne pourront pas être présents à la prochaine réunion organisée par les pouvoirs publics et la FDSEA, sous prétexte qu'ils sont "déjà hors département"... En pleine grève, ils préfèrent prendre l'avion !

Il est une demande de la FDSEA qui pourrait pourtant facilement être satisfaite. TEREOS ne publie pas ses comptes comme la loi l'y oblige pourtant, et refuse de les communiquer aux syndicats de planteurs.
 
Un avocat, interrogé sur le sujet, nous l'a confirmé : les entreprises sont obligées de déposer leurs comptes annuels au tribunal de Commerce. Et l'homme de loi d'ajouter : "Aucun juge ne prendra le risque de ne pas donner satisfaction à la demande d’une partie qui a un intérêt à agir à ce que les comptes de TEREOS soient produits, déposés et consultés par tout un chacun".

Il existe selon lui une procédure simple pour cela : le référé d’heure en heure. Alors qu'attend Frédéric Vienne, le président de la FDSEA, pour faire ce référé ?
 
Toute la Réunion lui en sera reconnaissante car la population réunionnaise en a assez d'être prise en otage avec des barrages de routes, quand ce ne sont pas des opérations escargot, pour des conflits qui ne la concernent pas et qui pourraient facilement être résolus, pour peu que les autorités compétentes fassent ce qu'il conviendrait de faire.
 
A chaque fois, les syndicats de salariés voudraient simplement connaître les marges réelles et les remontées d’argent vers les sièges sociaux de ces groupes, la plupart du temps basés en métropole, pour s’assurer que le discours selon lequel ils font pitié et qu'ils pleurent misère correspond bien à la réalité.
 
Notre nouveau préfet fraichement nommé serait bien inspiré d'imposer le respect de la loi dans nos outre-mers en commençant par TEREOS. Sans quoi la population restera toujours sur l’idée qu’à La Réunion tout est permis et qu’une minorité se "goinfre" sans partage sur le dos des plus défavorisés…
Pierrot Dupuy
Lu 7383 fois



1.Posté par L'INSOUMIS le 29/06/2017 17:54


Et y en a marre que les planteurs se foutent de nos gueules ...

2.Posté par chikun le 29/06/2017 18:23

Ca fait plus de 30 ans que je dis que la canne n'est pas un débouché pour la réunion : Terrains accidentés non mécanisables , division des terrains et main-mise d'une organisation syndicale gaucho d'un autre âge sur les agriculteurs ..
Les agriculteurs doivent évoluer et s'impliquer dans des projets de reconversion vers le maraichage, les fruits, les fleurs, etc... Cela demande une ouverture d'esprit et d'entrepreuneuriat (!) que tous ces assistés ne possèdent pas forcément .

3.Posté par Marre des chauffards le 29/06/2017 18:36

.....et marre des planteurs qui se foutent de savoir quelle conséquence a leur petit cinéma sur le quotidien des réunionnais QUI BOSSENT, EUX !!!!!!!!

4.Posté par GIRONDIN le 29/06/2017 18:44

Fallait pas accepter de négocier séparément la semaine dernière !

La CGPER apparemment se contente de la situation, normal c'est elle qui a signé la convention canne 2015-2021.

Alors gardez vos cannes dans les champs, bloquez usine et plate-forme au 1er jour de campagne, que les usiniers gardent leur usine....... Et on verra qui craquera en 1er

MAIS bloque pas la route !!!!!

5.Posté par Lectrice assidue défavorisée le 29/06/2017 19:15

Monsieur Dupuy, vous n'êtes pas sans savoir qu' à La Réunion qui l'un des départements français les plus inégalitaires, tant les avantages et subventions versées à tous les niveaux empêchent une véritable et saine concurrence, les 9/10 éme des entreprises ne déposent pas leurs comptes comme la Loi les y oblige ...

Je ne suis pas certain que vous soyez le mieux placé pour jouer le rôle de Zorro qui défend les plus défavorisés qui triment au soleil en roulant tous dans des gros culs climatisés polluants.

Quant à suggérer à notre nouveau préfet de faire respecter la loi à La Réunion sinon la population restera sur l'idée qu'une minorité se "goinfre" sur le dos des plus défavorisés, venant de vous qui côtoyez depuis des lustres des élu-e-s de tous bords qui cumulent sans vergogne, en faisant travailler leur famille et leur entourage sans que les diplômes et la compétence soient la règle, tout celà avec de l'argent public, sans que celà vous émeuve autrement, vous avouerez que votre attitude a de quoi surprendre !!!

6.Posté par Anonymous le 29/06/2017 20:46

des chiffres le tonnage attendu est 900 000 tonnes de cannes
une augmentation de 6 euros engendre un surcoût de 5,4 millions d'euros
à répartir sur 3600 agriculteurs soit 1500 euros par exploitant (quelle manne ! ).
le CA de 2014 était de 295 millions d'euros l'augmentation represente donc 1,8% de ce chiffre.

je pense que les sucriers peuvent effectivement s'arrêter de se foutre de la gueule des agriculteurs.

Et maintenant si les agriculteurs cessaient de nous emmerder sur la route, nous aussi on aimerait bien aller gagner notre vie et rentrer se coucher le soir sans en plus supporter leur foutoir.

7.Posté par Ma sonnerie le 29/06/2017 20:50 (depuis mobile)

http://www.opmr.re/ressources-documentaires/societe-civile/

Cf note de la CFTC de juin 2015, page 7.

8.Posté par môvélang le 29/06/2017 21:16

Et les planteurs ont dit , piske le préfet s'en fout de nous !, piske les industriels s'en fout de nous , piske tout le monde ( sauf les usagers de la route qui eux aussi triment pour gagner une misère et qui nous soutiennent ) on va baiser ces cons, çà leur apprendra!!!!!!!!!

9.Posté par Sabine HOARAU le 29/06/2017 21:30

OU DECONNE LA?
"Aucun juge ne prendra le risque de ne pas donner satisfaction à la demande d’une partie qui a un intérêt à agir à ce que les comptes de TEREOS soient produits, déposés et consultés par tout un chacun". Mr Pierrot Dupuis donnez une seule occasion à l'association Les Révoltés du 974 lanceurs d'alerte de vous fournir la preuve que ce qui est dit plus haut est FAUX; Nous restons à votre disposition lesrevoltesdu974@gmail.com

10.Posté par de sucre le 29/06/2017 21:48 (depuis mobile)

Franchement, si 1 jour na pu canne la réunion, change son nom. forcément demoun naura déconné. de sucre na pu ? si, mais pas lé votre.

11.Posté par lopoe le 29/06/2017 22:09

@ 6

Et alors?
le CA peut etre de 295M€, c'est pas ça que tu gagnes.
C'est pas le gain, le bénéfice.

12.Posté par TAGOUN le 30/06/2017 07:04

Mais que fait ton copain de la Pyramide inversée ?

13.Posté par Laf première priorité, c'est d'abort et avant tout d'arrêter les blocages de route !!!! le 30/06/2017 07:04

"Notre nouveau préfet fraichement nommé serait bien inspiré d'imposer le respect de la loi dans nos outre-mers en commençant par TEREOS. Sans quoi la population restera toujours sur l’idée qu’à La Réunion tout est permis et qu’une minorité se "goinfre" sans partage sur le dos des plus défavorisés…"

Il ne faut pas dire n'importe quoi.

Je pense que la première priorité, dans l'INTERET GENERAL, est de faire cesser tout blocage des routes, et non faire publier des comptes de TEREOS. Blocage totalement illégal, interdit par la loi comme tout le monde le sait mais feint de l'ignorer....

Il ne faut pas dire n'importe quoi.

Même si oui, bien sûr, d'accord, que TEREOS doit publier ses comptes sociaux. Mais ça, c'est l'affaire des planteurs, mais pas de la population PRISE EN OTAGE.

Zinfos974 doit atterrir...

14.Posté par Laf première priorité, c'est d'abort et avant tout d'arrêter les blocages de route !!!! le 30/06/2017 07:10

Ceci étant, je tiens à préciser que je suis tout à fait d'accord que Tereos se f...t de la yeule des planteurs.

En pleine crise, prétexter qu'on est hors du département (en vacances?), ça ne fait pas sérieux et responsable tout ça, et ça fait même méprisant. Ca ne plaide pas faveur de l'usinier.

Mais la tactique est effectivement comme le dit JC Vienne de faire traîner les choses, car les planteurs seront alors mis devant le fait accompli, et devront livrer leurs cannes, la saison commençant très bientôt...

15.Posté par reve le 30/06/2017 07:47

je rêve de voir tous ces champs de canne plantés de fruits et de légumes qui nous seraient proposés à des prix attractifs, sans être obligés de faire venir tout ce qu'on mange de l'extérieur

16.Posté par Harry Potter le 30/06/2017 07:53

Pierrot: ta copine de l'OTI Nord, Aurore Clément est bien rentrée de Maurice? Que lui a dit FOUCQUE?

17.Posté par Frigidaire le 30/06/2017 09:34

C'est comme De Chateauvieux, même combat. TEREOS a pris la même attitude que son prédécesseur à savoir parler uniquement avec la CGPER qui est plus maniable avec les politiques.
L'autre pan de l'agriculture est l'élevage que personne ne parle mais dans le même état avec l'URCCOPA, monopolistique.

18.Posté par PLANTEUR RICHE le 30/06/2017 10:03 (depuis mobile)

Pourquoi verbaliser un automobiliste qui roule à plus de 110 km/h?
Pourquoi ne pas verbaliser les tracteurs qui sont interdits de rouler sur la 4 voies ???
Et si TEREOS fermer leur usine, que ferait les planteurs avec leur cannes???

19.Posté par Le Jacobin le 30/06/2017 10:32

Quand Pierrot Dupuy milite à la place de la CGTR et de Jean Yves Minatchy, nous devons concevoir que la Démocratie est en berne. Dans cette histoire les usiniers comme les planteurs ont raisons, le vrai problème réside dans les subventions allouées aux deux parties par l'Europe, pourquoi ne pas prendre quand il suffit de lever le doigt et dire je veux. Tous investisseurs savent que la balance recette dépenses salaires frais généraux doit être en équilibre au moins sur trois ans, or la canne à sucre est sur perfusion depuis 30 ans se maintient à coup de subvention, ce qui veux dire que cela fait 30 ans qu'elle n'existe plus, elle tente chaque année un 100 m avec une seule jambe face des concurrents qui sont sur la même ligne départ avec deux jambes.Allons plus loin du côté de la Colombie qui développe une culture de l'avocat qui inonde la planète que nous réunionnais achetons dans les super Marché au coin de notre rue chez les bazardiers en disant merci Madame merci Monsieur. Vous comprenez très bien pourquoi les grands groupes sucriers qui ont rachetés nos productions de sucre ne se préoccupent pas de la rentabilités mais des subventions de l'Europe.

Il est à reconnaître que les cultivateurs ne font pas d'efforts de réflexion sur leurs secteurs d'activités quant à l'amélioration de leurs outils de travail vers un avenir futur, résoudre le problème reviendrait à supprimer les subventions de part et d'autres.

La Réunion dans la zone Océan Indien avec son savoir faire et la norme NF aurait un rôle à jouer dans son environnement agricole en sortant de la plantation de Grand Papa qui lui ne possédait pas le Téléphone portable et l'ordinateur.

Post-criptum: J'ai l'impression que Pierrot est EN MARCHE!!!! il est question d'identifier sa cible.

20.Posté par polo974 le 30/06/2017 11:04

Et si on réfléchissait avec nos cerveaux ? ? ?

la nouvelle subvention est là pour faire le joint entre le vieux prix du sicre et celui qui va venir pour cause de mise en concurrence. déjà, rien qu’avec ça pourquoi les planteurs en toucheraient un bout ? ? ?

ensuite, le planteur est globalement payé 90 euros la tonne de canne, disons 75 pour simplifier la suite.
la richesse est de l'ordre de 15%
soit 150 kg de sucre pour 1 tonne soit donc 75 euros. donc 50cts/kg de sucre.

rien que ça représente le prix du sucre au cours mondial, mais les planteur n'ont fait que livrer de la canne, tout le processus reste à faire...

bon, maintenant, c'est quoi le travail du planteur ? ? ?
replanter son champ tous les 3 ou 4 ans, épandre un produit ou deux tous les 3 mois, et couper/livrer la canne...

bref, une bonne charge saisonnière (en employant des gars au black à 5 euros de l'heure non déclarés) et le reste du temps, il s'agit surtout d'écouter la canne pousser...

donc: Y en a marre que les planteurs se foutent de la gueule des autres ! ! !

21.Posté par faut maintenir la canne le 30/06/2017 11:06

La canne à sucre empêche l'érosion du sol. Lorsque les rivières sont en crues, c'est toute la terre qui part en mer! Sans la canne, c'est ce qui risque de se passer! Perdre la fertilité d'un territoire, c'est perdre son garde manger! Nous n'arrivons pas à être auto-suffisant mais ce serait pire! Ce qui n'est pas normal, c'est que les industries fassent du lobby sur la tête des planteurs! Peut-on parler du rhum qui est bu ici (80% de la production locale) et qui pourrie la vie des enfants de ce petit pays? Peut-on parler de ce sucre en plus qui était ajouté(et est encore) à nos yaourts et nos sodas, plus sucrés qu'en métropole et qui a amené le diabète et une accoutumance au sucre hors norme!!!
Nos planteurs réclament ce qui leur est dû et nous les soutenons, nous les fonctionnaires à la prime vie chère! C'est nous faisons vivre cette île sous perfusion, dans un état colonial qui n'a jamais cessé (sauf en apparences : département de France de façade).

22.Posté par Icreeks le 30/06/2017 11:40

La canne s'est finie ... çà fait près de 10 ans que Bruxelles demande à la filière de se ré-orienter sur d'autres production.

A faire l'autruche en permanence, nos agriculteurs péi filent droit dans le mur.

23.Posté par zanatany le 30/06/2017 11:44

La canne est destinée à disparaitre...
Dans tous mes livres d'histoire de la Réunion, lorsque l'on parle de culture, la canne à sucre est destinée à disparaitre !
Dans les notices coloniales publiées à l'occasion de l'exposition universelle d'Anvers de 1885 par exemple ile est écrit :
COMME IL FAUT LE CRAINDRE, LA REUNION SERA OBLIGEE DE RENONCER A LA FABRICATION DE SON UNIQUE INDUSTRIE, LE SUCRE QUI ALIMENTE PRINCIPALEMENT SES EXPORTATIONS..
Nous exportions en 1850 82 millions de Tonnes de sucre
60 T de café, combien de T de Girofles, du thé... Comme la vanille !

Et il faut trouver de la place pour construire les logements des quelques 150.000 habitants supplémentaires en 2030 !

En 1900, il y avait à la Réunion 106 usines sucrières !
il en reste 2 qui ont le monopole...

C'est comme les compagnies aériennes, pas de concurrence, on fait ce que l'on veut !
Idem pour les concessions automobiles qui pratiquent des prix supérieurs de 30 à 40% % ayant la plus grande part de marché avec 51% comme le groupe HAYOT !
Et ainsi de suite

24.Posté par AZALA le 30/06/2017 11:49

Le problème de la canne aurait du etre réglé depuis longtemps si les politique ne naviguaient qu'a vue sans vision sur l'avenir nos amis mauriciens on réagis a temps pas de problème avec leurs planteurs

25.Posté par TICOQ le 30/06/2017 12:18

@ 21.Posté par faut maintenir la canne le 30/06/2017 11:06

Les cannes ne poussent pas sur des terrains à 15% de pente, ni dans les lits de rivières !
TEREOS tenez bon !

26.Posté par coupeur canne le 30/06/2017 12:27 (depuis mobile)

Si canne la fini nous va ni mangé zot case

27.Posté par La vérité vraie... le 30/06/2017 13:06

Vous avez voulu Macron ? Assume astèr...tous les conflits sociaux vont se dérouler comme ça maintenant.
Aux automobilistes, profitez du paysage et investissez dans un bon appareil photo ou une glacière : les prochains mois vont être chaud !
En Marche et gout enkor ! La prochaine fois zot va konet koi voté !

28.Posté par normal le 30/06/2017 13:56

De toute façon à la réunion ce sera toujours la faute des patrons et en plus des zoreils! allons y gaiement.
Ils roulent dans dans de sacrés tracteurs à faire pâlir de jalousie l'agriculteur moyens métro.

29.Posté par rr47 le 30/06/2017 14:00

Cherchez l'erreur: 1 indépendant qui n'a qu'un seul client, en cooccurrence ,un industriel, ferait mieux de négocier un contrat d'emploi, de type CDI avec cet industriel.

30.Posté par Marx le 30/06/2017 14:33

Tiens une idee marant le référe d'heure en heure... et tant que nous y sommes la FNSEA devrait aussi demander les compte de la sechilienne: apres tout elle revend son électricité a EDF produit a partir de la bagasse subventionnée.
Si l'on cherche une repartition equitable de la valeur ajoutée il semblerait necessaire pour commencer de devoiler l'ensemble de la, xhaine de valeur de la bagasse...agriculteur - usiniers- producteurs d'energie-revendeur (EDF) et la structure de subventionnement globale:
Agriculture/environnement-production-transformation et vente d'energie verte ... voir client qui achete cette energie subventionnée...
Seulement l'opacité est la règle dans la defense des rentes et des arrangements alors bon courage les syndicats!

31.Posté par DaloAndre2017 le 30/06/2017 15:03

courage a vous planteurs
si lusine y ferme
Nena le RSA avec ,il vive bien
zot poura vie , faire du sport, prendre le temps daller picni ne famille

32.Posté par margouillat974 le 30/06/2017 15:07

Je ne connais pas grand-chose aux histoires de canne, mais c'est pas avec ça qu'on produit de l'électricité à la Réunion?

33.Posté par alcide le 30/06/2017 15:15

L'industrie du sucre est meurtrière, et les planteurs soutiennent cette industrie du sucre qui tue des milliers de personnes (alcoolisme, diabéte, obésité...) sans que personnes ne s'en émeuvent. Il serait temps de passer à des projets plus constructeurs pour l'humanité...

34.Posté par st paulois le 30/06/2017 15:16

Moin mi di bouche partout , tient bon comme en Guyanne

35.Posté par Un gramoune qui vous souhaite beaucoup de courage le 30/06/2017 17:33

Depuis le début du 19 ème siècle, dés la révolution industrielle,...

Une partie importante du Nord de la France, est devenu une véritable taupinière pour extraire, dans des conditions épouvantables pour les mineurs ( hommes-femmes-enfants ) décrites parfaitement par Zolla dans Germinal, ce qui faisait alors la richesse des grandes Baronnies souvent propriétaires des Aciéries situées en surface.

Après les 2 guerres mondiales, La France exsangue, fît appel à des centaines de milliers de travailleurs venus d' Europe et de ses Colonies, afin de reconstruire cette région envahie et détruite entièrement par l'occupant Allemand, qui avant ces conflits, voyait extraire de ses entrailles, des millions de tonnes de ce précieux charbon qui chauffait tout le pays et tourner ses locomotives.

Puis à partir des années 1970, l'arrivée massive du pétrole dans l'appareil industriel provoqua la fin inéluctable de l'extraction du charbon qui pourtant avait fait vivre des millions de personnes et transformé à jamais cette région dont aujourd'hui il reste comme trace en surface, les terrils, les corons et quelques sites transformés en musées.

En 1980, le déclin des fleurons de la sidérurgie employant des dizaines de milliers d'emplois, qui avait vu le jour dans cette région s'en suivi, malgré les promesses électorales faites alors par celui qui allait devenir président de La République pendant 2 septennats consécutifs ...

Aujourd'hui, après s'être reconvertis et formés dans métiers qui n'existaient pas à l'époque de leurs parents, les enfants et les petits enfants diplômés, travaillent dans des nouvelles usines automatisées ou des grands groupe de distributions agro-alimentaires leaders mondiaux dans leur domaine qui se sont installés dans cette région dynamique située au carrefour de l'Europe.

J'ai connu ces 2 sinistres industriels majeurs, non programmés, avec les drames humains engendrés par un tel gachis, dans cette région de Valenciennes dont je suis originaire.

Tout ceci pour dire que rien n'est figé à tout jamais ou inéluctable....

C'est pourquoi les planteurs de canne doivent faire preuve de lucidité et ne pas croire toutes celles et ceux qui aujourd'hui, prétendent que cette filière a un avenir a La Réunion, ce sont des fieffé-e-s menteurs !!!

Les concentrations et rendements pour baisser les coûts de production vont vite atteindre leur limite, nous ne sommes pas au Brésil, et les subventions se tarir, il est donc urgent que les décideurs aient le courage de vous dire la vérité afin d'accompagner et non pas subir, des reconversions intelligentes !!!

36.Posté par Grangaga le 01/07/2017 11:21

O twa.......trak'tèrr' lé informatizé, lé gayiarr' !!!!!!!!!!
L'izinn' là, y arètt' dann' son vié sys'tèm'....."dinozorr' " mèm', alorss'...........
Lo dirèk'tèrr' kontabb' y kontt' a la ....."koudé", ou konm' papa, si li lé kréol'.......èk'..... "golètt' ".

Ke lo kann' lé rantabb' ou pa........konm' zot' .......bitacyion, sé lo sib'vansyion y kontt', non ?!!!
In karo kann' y dirr' 5 kan, é pliss' lé vié pliss' lé ....sikré.....( konm' dann' vié marmitt'....).......sé in z'istwarr' ...."pouss' " , "ropouss' ".....
Mé a sakk' fwa ou plantt' in karo....."nèvv' ", sib'vansyion y pètt' pliss' ke lo .........koupp'.
Pou koué attann' tou lé 5 kan..........

Patron l'izinn' là y koné pa sa li......
Li vé pa sonm' ti ralonz' ossi li.....
Li fé pa sonm' ti rev....pardon..."bouss' la routt' " ossi li......
Zot' konba lé gayarr' sol'man
Kan zot' y gainll' 10, li gainll' 1000
Zot' la pa oublié lo bann' dirkabb'...."tiranozorr' "..non di ...."rapass' " y kontt' touzourr' èk' ....."golètt' ", non ?!!

37.Posté par li le 04/07/2017 20:13

C est malin
A cause des costards qui réussissent, les t-shirts qui ne sont rien ont été bloqués sur la route.
Messieurs les planteurs, il faut libérer bloquer les décideurs.

38.Posté par zamal le 08/07/2017 14:57

yes

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter