Blog de Pierrot

Wilfrid Bertile sur la liste de Bello, l'homme qui saute sur tout ce qui bouge...

Jeudi 5 Novembre 2015 - 17:43

Wilfrid Bertile, 70 ans au compteur depuis le 11 juillet dernier, figure en 46ème position sur la liste d'Huguette Bello et Gilbert Annette. Autant dire en position inéligible, quoi qu'il arrive...

Wilfrid Bertile n'est pas un inconnu. Le site Wikipedia en dit très peu sur sa vie. J'ai d'ailleurs souvent remarqué que le site évitait de donner des détails sur la vie mouvementée de personnalités de Gauche à la Réunion. A croire que le rédacteur des biographies localement est pour le moins orienté...

Par Wikipedia, vous apprendrez juste que Wilfrid Bertile est "un géographe et homme politique réunionnais qui a exercé les fonctions de député du 21 juin 1981 au 1er avril 1986 et de secrétaire général de la Commission de l'océan Indien de 2001 à 2004. Enseignant à l'Université de La Réunion, il a été jusqu'en 2010 vice-président du conseil régional de La Réunion où il exerce les fonctions de délégué à la mobilité. Membre de la commission permanente, il est alors président suppléant de la commission de la politique régionale. Il a été maire de sa commune natale de 1971 à 1989. Il a également été conseiller général du canton qui la recoupe ainsi que conseiller régional de La Réunion dès 1983".

Ce n'est donc pas par l'encyclopédie en ligne que vous apprendrez que Wilfrid Bertile a connu quelques ennuis avec la justice. Il a en effet été condamné en 1988, comme l'a rappelé récemment le nouveau maire de Saint-Philippe, "pour s'être fait vendre à vil prix une parcelle de terrain détachée d'un ensemble plus conséquent lors de son acquisition par la mairie, alors même qu'il en était le Maire", et qu'il n'avait "dû son salut qu'à la grâce présidentielle de son ami François Mitterrand". Ainsi, Wilfrid Bertile avait échappé à l'inéligibilité grâce au président de la République socialiste de l'époque...

Etonnant d'ailleurs qu'Huguette Bello qui avait dit qu'elle ne voulait sur sa liste aucun candidat ayant déjà eu des soucis avec la Justice, ne s'en soit pas rappelé...

Pour se faire oublier, Wilfrid Bertile avait disparu du paysage politique réunionnais, se réfugiant grâce toujours à l'appui de ses amis socialistes dans la commission de l'océan Indien où, comme il aime à le rappeler, il bénéficiait du statut d'ambassadeur. Ce qui ne l'a pas empêché de postuler en 2013 en tant qu'ambassadeur à la Coopération pour l'océan Indien et il a été très en colère de voir que Laurent Fabius lui avait préféré une de ses proches. Il s'est vite consolé en voyant sa fille être nommé au même poste, mais pour les Antilles...

Beaucoup plus étonnant : Wilfrid Bertile est depuis un moment déjà collaborateur de Cabinet auprès de Nassimah Dindar au conseil départemental. On sait que Nassimah est habituée aux grands écarts, mais comment va-t-elle pouvoir justifier auprès de Didier Robert qu'elle le soutient sans faille pour les Régionales, tout en gardant au sein de son Cabinet (qui par définition voit tout et entend tout ce qui se dit dans l'entourage de la présidente) quelqu'un qui est candidat sur la liste d'en face? Et qui d'après nos informations, animait en mairie de Saint-Denis jusqu'à il y a peu des réunions en vue de la rédaction du programme de la liste Bello...

Pour compléter le tableau, vous saurez tout quand je vous aurai dit que Wilfrid Bertile est également candidat au poste de conseiller économique et social à Paris (3.800€/mois), un poste qui dépend du bon vouloir du gouvernement (on est nommé et non pas élu) et qui sera attribué dans les jours qui viennent. En face de lui, sont également candidats Jean-Raymond Mondon, le président du CESER, et Eric Magamootoo, l'ancien président de la Chambre de Commerce, qui a durant 5 ans été un proche de Didier Robert, et qui anime aujourd'hui la campagne de Patrick Lebreton pour les Régionales en échange du soutien du député-maire de Saint-Joseph. Un vrai "manger cochon"...

Aux dernières nouvelles, c'est Eric Magamootoo qui tiendrait la corde...
Pierrot Dupuy
Lu 2926 fois



1.Posté par Zbob le 05/11/2015 16:44

Ça c'est du renouvellement du personnel politique ...
Avec des gens comme ça , les jeunes générations seront prises en compte. A n'en pas douter!
Mais il a peut été besoin de fric ,ses multiples retraites ne lui suffisent plus?

2.Posté par noe le 05/11/2015 17:03

Je ne sais quoi dire ....

"Un alcoolique, c'est quelqu'un que vous n'aimez pas et qui boit autant que vous." (Coluche)


3.Posté par Paul le 05/11/2015 17:07

Wilfrid Bertile doit avoir quelques qualités s'il peut à la fois etre collaborateur de Cabinet de la présidente du Conseil Départemental. ..et candidat inéligible sur la liste de la députée Bello.
Et,pour le poste souhaité de Conseiller au Palais de Iena à Paris,je pense qu'il n'a pas moins d'expérience politique/sociale et de formation universitaire que les précédents représentants reunionnais (Marie-Andree Jaubert,Younous Omarjee)...et que les autres candidats (Jean Raymond Mondon,Eric Magamootoo..).

4.Posté par John le 05/11/2015 17:10

l'homme qui est salarié du conseil général et de Nassimah et qui est logé rue Bertin à nos frais après de lourds très lourds travaux financés eux aussi par le conseil général !!!

5.Posté par bob morane le 05/11/2015 17:12

abjecte..pour la fin de l'article..comment des nullards pareils (surtout mégatoomoo) peuvent ils prétendre à avoir une action positive pour la Réunion ??

ce n'est plus du manger cochon, ce sont de véritables enfoirés comme disait coluche

6.Posté par kirikou aime les donneurs de lecon et a son preferer, l'ecureuil de Gillot le 05/11/2015 17:32 (depuis mobile)

....... A croire que le rédacteur des biographies localement est pour le moins orienté...

!!!!!!!POUR LE MOINS ORIENTÉ!?!?!??!

Ah ah hi hi ha ah hi ha hi ha

A droite pour les biographies c'est à Malartic!!!!!

7.Posté par rene le 05/11/2015 17:41

bravo MADAME BELLO VOUS VENEZ DE ME CONFORTER DANS MON CHOIX DE VOTER DIDIER ROBERT MEME SI JE SUIS DE GAUCHE .je suis déçu par vous . vous avez toujours dit et redit que les gens qui on passer par la case prison ne font pas parti de votre entourage et pourtant ? et ce petit mot lors de la crise requin ( je connais mon pays moi MONSIEUR ) et oui personne dans ce pays n'a oublier tout ça .

8.Posté par kld le 05/11/2015 19:00

"Beaucoup plus étonnant : Wilfrid Bertile est depuis un moment déjà collaborateur de Cabinet auprès de Nassimah Dindar au conseil départemental" Ha , ha quand mi dit que "la politique" à la Réunion , y fé ri .................. la toujours fé ri et lé pas fini .aucun positionnement franc , aucune réel é&thique , aucun sens de l'engagement politique face à l'histoire .................... nou lé "formidable" ben , mi aime zot toute

9.Posté par Zétoile 4 heures le 05/11/2015 19:34

N'y aurait-il donc plus rien à espérer de cette poilitique ?
Je ne sais plus quoi dire moi non plus...
Je réfléchis et je reviens...

10.Posté par Kaiinoa888 le 05/11/2015 19:51

En espérant qu il ne porte pas la poisse au véritable 46 ce dimanche😊😊😊FORZA VALENTINO☺☺☺

11.Posté par un pour tous, tous quoi ? le 05/11/2015 21:07

une raison de plus de ne pas voter bello
pour le sortant c'est pas les raisons qui manquent
pour le maire de st leu ça commence ...
il reste qui ?

Didier Robert va gagner ? H. Bello va gagner ? Th. Robert va gagner ?

moi je veux que ce soit LES REUNIONNAISES et LES REUNIONNAIS qui gagnent
surement pas avec ces 3 là ...

12.Posté par bonnemémoire le 05/11/2015 21:39

Complétons , Complétons de quelques éléments manquants .

Elu maire de Saint- Philippe en 1971 Bertil a alors 26 ans . Cet exploit n'a jamais été depuis dépassé dans l' histoire politique de La Réunion.
Il sera maire sans discontinuer jusqu'en 1989 où il sera battu par Hugues Salvan ( mairie qu'il va reprendre à Salvan en 1996 et qu'il ne conservera pas au terme du mandat)
Bertil est élu ensuite Conseiller général de Saint- Philippe.
il sera ensuite Conseil régional puis député socialiste en 1981 .
Tous ces mandats c'est au nom du Parti socialiste que Bertil les conquiert , parti socialiste dont il était un des fondateurs dans sa version autonomiste tout en étant très critique à l' encontre du PCR et particulièrement de Paul Vergès .

A la fin des années 1990 c'est Paul Vergès que Bertil rallie, Vergès lui proposant une place éligible sur sa liste des Régionales , contrairement au parti qu'il a contribué à fonder . Ce ralliement de Bertil à Vergès lui vaut d' être écarté du PS .
Dans le deuxième mandat Vergès à la Région , Bertil est toujours de la partie au sein de l' Alliance où il détient alors des délégations importantes .

Ce qui ne l'empêche pas de candidater dans le même temps pour le Secrétariat Général de la COI qu'il décroche tout en exigeant de garder son mandat de responsable de la Région Réunion et son poste d'universitaire à plein temps.

C'est donc un professeur d'université en exercice qui occupe le poste à plein temps du Secrétariat Général de la COI basé à Maurice , tout en continuant à honorer son mandat de responsable du Conseil Régional de La Réunion et en domiciliant la moitié de la semaine à La Réunion et l'autre moitié à Maurice.

Allez savoir pourquoi cette puissance de travail n' a jamais convaincu l' État mauricien .
Des jaloux ces mauriciens incapables d'admettre le génie d'un réunionnais pouvant exercer en même temps deux activités à plein temps sur deux îles différentes en sus d' exercer un mandat politique également important et prenant .
La suite voir le texte de Pierrot Dupuy où de façon désintéressée, qui en douterait, revoilà W Bertil de retour au PS d' Annette, tout en étant conseiller dans le même temps de la Présidente du Conseil Général qui , elle soutient l' Union de la Droite et Didier Robert.
Mais quand on connait l'exploit de Bertil entre le Secrétariat Général de la COI ( à Maurice) , l' Université de La Réunion et le Conseil Régional de la Réunion , c'est une promenade de santé pour notre socialiste anti-PCR, puis PCR anti- PS, puis re- socialiste et conseiller spécial d'une présidente de Droite au CG, en attendant , la flamme socialiste retrouvée , un mandat au Conseil économique et social dont la décision appartient au gouvernement socialiste.

Deux conclusions possibles de cet itinéraire :
- le talent n'a pas de prix et l' amour de la Réunion se moque des étiquettes
- ce n'est pas de telles pratiques qui risquent de redorer le blason des politiques .

13.Posté par Christian T le 06/11/2015 05:22

BELLO mène un équipe de "jeunes" hommes n'ayant eu aucun problème avec la justice ... Enfin, c'est ce qu'elle avait dit !

14.Posté par Asma le 06/11/2015 07:06

allons demander des comptes à Nassimah Dindar
allons manifester et rencontrer son jardinier Gérard Armand

15.Posté par JeanBloguin le 06/11/2015 08:10

"...... A croire que le rédacteur des biographies localement est pour le moins orienté... " Cette phrase laisse à penser que M. Dupuy n'a pas tout à fait compris comment fonctionne wikipedia. Il a tout à fait la possibilité d'enrichir la page wikipedia de M. Bertile. Il ne faut pas laisser l'exclusivité aux hagiographes....

16.Posté par Mwa la pa di le 06/11/2015 09:34

Il faut virer tous ses pantins de la politique ! Même Bello est en contradiction avec la moralisation de la politique.

17.Posté par jaco le 06/11/2015 09:49

il ne lui reste plus qu'à s'allier a TAK au deuxieme tour!!!!!!

18.Posté par H. DEZAERT le 06/11/2015 13:30

La liste 'Bello', c'est le radeau de la Méduse !

Il n'y a que des naufragés qui montent à bord : naufragés des bancs de Justice ; naufragés des urnes ; naufragés des bancs d'école ; naufragés des institutions parapubliques !

S'il pouvait n'en rester personne !!

19.Posté par Rito le 06/11/2015 13:41

Parlons rentabilité :
J'aimerais savoir : de tous les mandats occupés par ce monsieur à grands frais, l'économie de la Réunion en a retiré quoi? Zobinettes et calembredaines.

20.Posté par AKOZ le 06/11/2015 14:41

Et Didier Robert gagne combien par mois ? merci pour cet éclaircissement.
Comme vous savez tout sur tout le monde

21.Posté par rOuv Zot Zieu le 06/11/2015 17:38

Vu la liste présentée par le Président sortant, on se demande si c'est pas l'hopital qui se fout de la charité..une assemblée de maires alliée à quelques alimentaires accrochés au fauteuil n'ont jamais fait gagner un élection régionale...sans compter les 2 présidents de chambres consulaires qui se sont ainsi durablement discrédités., et la présidente du conseil départemental qui ne semble pas suffisamment occupe au Palais de la Source....tout cela est un boulevard offert à la liste conduite par Huguette Bello qui peut désormais envisager l'avenir avec sérénité

22.Posté par Ricardo NAHOG-NAS le 06/11/2015 17:55

Wilfirid Bertile, agrégé de géographie et spécialiste nationale des relations géopolitiques des îles et autres territoires de l'Océan Indien...pas kouyon le boug... Pour ce qui est de ses problèmes avec la justice, je pense sincèrement que Sinimalé garde une bonne longueur d'avance. Pour ce qui est de la multiplicité des fonctions électives pour lesquelles il se porte candidat, il n'égalera pas des spécialistes en la matière comme Thierry Robert, Michel Fontaine ou encore le père nourricier de Pierrot Dupuy, Didier Robert.

23.Posté par Citoyens scandalisés le 06/11/2015 19:43

Etre prof à l'université de St-Denis n'est vraiment pas une référence, si on voit les politicards qui en sont! Le preuve, ce minable, et un autre qui est carriériste comme lui et actuellement chargé d'Aménagement au Conseil régional…. Et vu le résultat… No comment!

24.Posté par Bilinbi le 07/11/2015 08:02

Dans les années 70 le Wilfrid Berthile était une taupe du pcr dans le petit milieu d'intellectuels, pour captiver ce manque au pcr, ainsi il a créé le PSR ou le PSIR si ma mémoire est bonne. Donc il y aurait eu dans cette période avec la fédération française du PS 3 groupes socialistes à la Réunion, qui se bouffaient le Q konm tipoule dann park. Remontant dans le temps, on retrouve cet opportuniste dans le stand Témoignages à la fête du journal l'Humanité du PCF, dans les années 65, à coté des vieux camarades, en majorité disparu aujourd'hui.

25.Posté par Dignité le 07/11/2015 12:56

Dans cette affaire , la plus critiquable c'est la Présidente du Département qui introduit dans son cabinet une personne acquise à la liste d'en face qui la combat.

Nassimah n'est pas claire dans cette affaire et c'est Bertil qui a droit aux critiques les plus acerbes.
I

26.Posté par lunette le 07/11/2015 18:12

25
Façon de voir mais quand on voit l' itinéraire de WB et sa longue expérience peut devriez - vous dire qu' avec ND certaines pratiques ont de l' avenir .
Car relisez ce qu'écrivent plusieurs commentateurs au fait des us politiques et l' auteur de l' article il n' y a pas à dire WB est un expert

27.Posté par Pamphlétaire le 09/11/2015 12:19

Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais pourrait-il il clamer haut et fort comme tant d'autres...
Toujours suspecté, jamais condamné sans doute... Et puis de nos jours avec l'accord des juges, on peut demander à ne pas faire transcrire la condamnation au casier judiciaire qui reste toujours vierge...Et puis l'oubli d'une transcription, c'est toujours possible...
Je me souviens qu'il avait écrit un petit livre sur le Piton de la Fournaise qui était bien rédigé d'ailleurs. Comme quoi et au vu de l'article, c'est un bon roublard...

Roublard, arde : Adjectif Fam. Qui fait preuve d'astuce et de ruse dans la défense de ses intérêts. Astucieux, débrouillard, habile, malin, rusé. Un type très roublard. Il est trop roublard pour se laisser prendre.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter